Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

série

  • Rossmore Avenue de Vanessa Caffin

    rossmore avenue.jpgEditions Belfond - 236 pages

    Présentation de l'éditeur : Lily Brochant s'est installée il y a dix ans à Los Angeles, où elle a suivi un amour de passage. Allergique à l'inculture américaine, elle se débat au milieu du vernis californien, décidée à imposer un ton résolument irrévérencieux et parisien, bien intriguant pour la communauté du 500, Rossmore Avenue, le petit immeuble chic et vieille Angleterre de Hancock Park où elle a posé ses valises. Reine du shiatsu auprès d'une clientèle fortunée, elle se jette sur le pouls de ses voisins pour mieux traquer leurs manques affectifs : Jane, malmenée par un fils hyperactif et déterminée à démasquer les infidélités de son mari ; Georges, un Français sexagénaire inconsolable depuis le décès de sa femme, parti à L.A dans l'espoir de rencontrer son idole, Sylvie Vartan ; Luke, peintre dépressif en mal d'inspiration ; et Cora, concierge latino mélancolique rêvant de fuir en Norvège. Mais quand le mari de Cora est retrouvé mort dans les poubelles et qu'un natif de L.A se met à courtiser Lily à la française, la vie prend des tours inattendus au 500, Rossmore Avenue... Une comédie délurée et subtile, dans l'esprit des Chroniques de San Francisco, où s'expriment avec justesse les fantaisies de l'âme humaine, la solitude et le doute.

    Comme l'indique la jaquette, ce texte est tout à fait dans l'esprit des Chroniques de San Francisco mais quitte à choisir, autant opter pour Armistead Maupin qui nous offre une plus grande qualité et surtout une sacrée quantité puisqu'il a récemment fait paraître les tomes 7 et 8 de cette superbe saga.

    Ici, l'on met un peu de temps à se plonger dans le texte et le dénouement est de fait un peu rapide. Pour autant, la lecture est très agréable, les personnages attachants et les intrigues dignes des meilleures séries télé sauce Melrose Place.

  • Au programme : weeds, maison close, etc.

    Que les âmes les plus sensibles soient rassurées, il ne s'agit nullement d'un programme de dévergondages en tous genres. La seule orgie en perspective sera de séries.

    Et oui, c'est la rentrée ! Et avec elle, les séries américaines débarquent sur Canal+ : une nouvelle saison de Madmen, le lancement de The Pacific de Spielberg et Hanks, l'ultime saison de 24 h chrono, sans oublier Desperate Housewives, Dexter, Weeds, Flashforward ou encore Nurse Jackie. Yippih yeah !

    A cette occasion et surtout pour célébrer la diffusion de la dernière de 24h Chrono, Canal + organise un jeu-concours sur Facebook : quel cadeau offrir à Jack Bauer pour son départ à la retraitre après huit saisons de bons et loyaux services ? Canal + a bien pensé à lui offrir une montre mais la chaîne a décidé de mettre les télé-spectateurs à contribution. Il suffit de voter parmi plusieurs cadeaux et celui ayant reçu le plus de sollicitations sera envoyé à Kiefer Sutherland. En participant à ce vote sur Facebook, les fans pourront gagner un iPad 3G, une nouvelle Xbox 360 et un coffret collector dvd de l'intégrale de 24 h Chrono. Je pense qu'un hamac doublé d'un distributeur de cocktails seraient plus que mérités pour celui qui ne cesse jamais de courir.

    Cependant, le suspens n'est pas à son comble pour ma part. Je ne suis pas une adepte de Jack. Il me tarde en revanche de retrouver les personnages déjantés de Weeds et d'American Dad, sans compter les incontournables Simpson. Les barrés ont tellement plus de charme.

    Retouvez l'actualité de toutes vos séries sur le site de Canal + ou sur Facebook.

    Article sponsorisé

    Partage propulsé par Wikio

  • Boucher double

    Ah, la magie d'internet ! L'exemple le plus significatif ne serait-il pas celui de vous donner l'occasion - alors que mercredi dernier, soir de la diffusion de la nouvelle saison de Grey's anatomy, vous étiez de sortie et aviez programmé votre rogntudju! de magnétoscope qui, pour on ne sait quelle obscure raison, n'a pas fonctionné - l'occasion, disais-je, de rattraper les trois épisodes manqués ?

    Sauf que.

    Pour ceux qui ne le sauraient pas encore, en ce bas monde, tout est médaille. Ce qui fait que la magie a son revers.

    En l'occurrence, l'internetéléphagie. Car sous prétexte de rattraper la perte pour le moins cruciale de trois épisodes d'une série indispensable à l'équilibre de votre vie par procuration, que faites-vous ? Que faites-vous ?

    Pfff, vous êtes minable, faible, incontrôlable... Addict ! Au lieu de vous contenter de vos trois épisodes stricto sensu, vous vous avérez incapable de résister à la tentation et cédez d'un simple clic : vous ingurgitez d'une traite l'intégralité de la saison et même le début de la suivante.

    Tragique si l'on analyse le double CQFD que cela implique. Non seulement, vous avez réduit à néant des semaines entières de soirées télé du mercredi mais de surcroît, vous avez développé, à grand renfort d'actes chirurgicaux en tous genres, une sorte de dépendance à la bidoche.

    Alors une bonne et une mauvaise nouvelle.

    La mauvaise, c'est que concernant les quelque sept ou huit semaines à venir, vos mercredis seront sinistres.

    boucherie.jpg

    La bonne, c'est que s'agissant de votre nouvelle passion pour la viande, il existe une solution : www.iboucherie.fr. Oui, ça peut sembler complètement dingue, mais en ce jour de l'an de grâce 2008, il est désormais possible de commander et de se faire livrer sa carne en su casa. Forcément, comme vous êtes un brin cynique, vous commencez à imaginer le grouillement des larves et des mouches sur un tas de chairs froides entreposées à même le sol. Et, c'est à cet instant précis que nous vous délivrons notre diagnostic : iboucherie est un vrai  boucher, spécialisé dans la boucherie traditionnelle et assurant de manière inédite un service de livraison de viande de qualité (boeuf Angus, boeuf irlandais, Charolais, agneau, veau, porc, volaille...), aux meilleurs prix et à domicile en 12 / 24 h. Mais plus que de vous livrer de la bonne barbaque, de proposer en sus de la charcuterie (saucisson, boudins, rillettes...), des accompagnements (piémontaise, taboulé...) et des recettes adaptées, iboucherie assure des process optimaux d'achat, de conservation et de livraison, garantissant traçabilité, respect de la chaîne du froid et sécurité alimentaire.

    Et si à force d'engloutir de la protéine, vous avez envie de mettre le poisson à l'honneur, continuez à vous faire livrer des pieds de porcs et occupez vos sinistres mercredis à perfectionner votre suture en surget.

    Nice to meat you !

    Article sponsorisé