Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

reggae

  • Million Stylez, Alborosie et qui et qui et qui ?

    Bon ben définitivement...albo.jpg

    Après le concert du 24 octobre dernier à l'Elysée Montmartre lors duquel j'ai découvert Million Stylez (enfin plus exactement mis un nom et un visage sur des morceaux connus) et enfin vu en chair et en os Alborosie qui effectuait sa première tournée en France devant un public conquis comme rarement car sachant apprécier les messages positifs de l'artiste et sa grande élégance vis-à-vis de son groupe exceptionnel de musicos, le Sheng Yeng Clan, et de sa première partie (Million Stylez donc) pour un featuring explosif de fin de concert...,

    Après avoir écouté ce dimanche Sunday Culture par Selecta K-za et ses acolytes sur Génération FM 88.2 (tous les dimanches de 12 h à 14 h), dont les invités étaient ceux ci-avant mentionnés,

    Après avoir fouillé les sites spécialisés, forums et autres blogs,

    Pas moyen de savoir qui était cette petite re-noi qui a chanté l'intermède, ma foi fort bien. La pauvre, c'est pas gagné pour elle de faire sa promo...

  • Anthony B. : big up, showman !

    Quelle meilleure solution, pour échapper le temps de quelques heures à la réalité, que de se rendre à un spectacle dont on sait d'expérience qu'il anthonyb3.jpgnous plaira ? Alors on peut aller au théâtre ou encore au cinéma. Se rendre au cirque, préférer un match, choisir l'opéra.

    Et l'on peut s'évader dans un concert, à l'atmosphère à nulle autre pareille.

    Parfois, c'est agréable. Juste agréable. L'artiste fait son taf : jouer sa musique. Le public fait son taf : écouter la musique.

    Et puis d'autres fois, c'est supercalifragili-nimaginable comme dirait Mary Poppins sauf que, excusez-moi de le dire, mais c'est pas de la comédie musicale qui fait vivre ce genre d'émotions. Ndlr : cela n'engage certes que moi mais je fais qu'est-ce que je veux, non mais, c'est qui le patron ici ?!

    Non, en la matière, je devrais dire qu'hier à l'Elysée Montmartre, c'était mash up. Parce qu'il arrive que certains artistes vous transportent si loin à force de bombes musicales, à force d'énergie, à force de générosité et à force de vrais messages, que vous n'avez plus qu'une seule envie, qu'une seule possibilité, c'est dire et redire : merci Monsieur Anthony B. Jugez par vous-même et essayez voir un peu de sauter comme ça sans que ça s'entende dans votre voix !