Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

pekin

  • Approximativement de Lewis Trondheim

    Editions Cornélius - 149 pages581376070.jpg

    Un de plus et non des moindres ! Après Moins d'un quart de seconde pour vivre, Carnet de bord tome 3 et Les petits riens - Le syndrome du prisonnier, j'ai à nouveau plongé sans modération dans une oeuvre de mon chouchou de la BD.

    Que dire sans me répéter ? Géniales illustr'... déjà fait. Humour décapant... déjà dit. Ah si, je pourrais insister sur le fait que les formats spéciaux sont très ergonomiques, les couvertures toujours magnifiques et le papier mirifique (bon, là j'exagère, c'était pour la rime mais c'est quand même mieux choisi qu'hygiénique)... en revanche, tout ceci n'est pas du tout économique !

    Alors ouais, ouais c'est génial, ouais c'est drôle, ouais ça détend. MAIS. Je tiens à souligner que malgré toutes ses qualités, Monsieur Trondheim n'est pas infaillible. Comme tout autre, il n'est pas à l'abri d'un ratage caractérisé ; preuve par l'exemple : concernant ce recueil, le choix du titre est complétement aberrant. Approximativement. Comment peut-on décemment, quand on dépeint de manière si juste, si précise, si tel quel les choses de la vie et les petits cheminements personnels - pour ne pas dire les délires intérieurs -, opter pour un tel intitulé ?

    Non mais vraiment...

    Allez, un petit cadeau d'actualité pour la route :

    965209447.gif