Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

nucléaire

  • J'pète les plombs...

    La dernière fois, j'ai reçu une facture d'électricité complètement astronomique au regard de ma surface d'habitation. Tu vas me dire "ça n'a rien à fusible.jpgvoir". Moi je te dis que si, sans argumenter, parce que j'ai ma conscience pour moi. Donc bankrupted because of EDF.

    Après moult négociations avec l'opératrice pour comprendre le pourquoi du comment, elle m'explique que je dois faire des tests avec mon compteur pour voir s'il n'est pas défaillant, mais que pour ce qui est de la facture litigieuse, j'ai pas le choix pour cette fois-ci, je dois raquer. L'expression "payer la douloureuse" a pris toute sa mesure dans mon esprit...

    J'ai donc docilement entrepris les tests sur le boîtier pompe à fric de ma modeste demeure. Avant de tout faire sauter, j'ai commencé par couper tout ce qui pouvait l'être ; pas les fils hein, les équipements ! Chose faite, je retourne vers la molette à la rotation étourdissante qui te murmure visuellement le schling ! schling ! de chaque euro arraché à ta poche. Que vois-je ? La diligence giratoire est désespérante. Je me dis donc : cool, ça veut dire qu'il y a un problème, je vais disjoncter, ça va continuer à révolutionner et là, je pourrai les accuser de voleurs. Sauf qu'une fois le disjoncteur disjoncté, tout mouvement rotatif s'est arrêté.

    Loin de m'avouer vaincue, je me suis dit : "ah ouais, je peux pas vous prendre en flag' de vol caractérisé des économies que je n'ai pas ? Et bien à malin, malin et demi !" J'ai donc décidé de laisser disjoncté toute la journée en pensant intérieurement un niark niark bizarrement accompagné en parallèle d'une sensation de je ne sais quoi, comme quand on est persuadé d'avoir oublié quelque chose sans parvenir à remettre l'idée dessus.

    Ce n'est que le soir que j'ai réalisé l'origine de ce sentiment indéfinissable... En coupant mon compteur, j'avais par là même privé d'alimentation mon frigo et mon congélateur...

    Heureusement que ça faisait trois semaines que j'avais le complète flemme d'aller faire les courses.