Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

gwordia

  • 25 things about me

    Règle : écrire vingt-cinq choses aléatoires sur soi (faits, buts, habitudes...)

    1. Quand je suis dans un état second, je développe le Syndrôme d’Asperger et ne peux m’empêcher de trouver des rapports mathématiques en toutes choses pour faire du calcul mental
    2. Quand je suis toute seule chez moi, j’adore manger comme une grosse sale
    3. J’ai un réel problème avec le concept de fin
    4. Plus je connais les gens, plus j’aime mon chat
    5. J’aurais adoré faire partie d’une groupe de zicos
    6. Extérieur : exubérante et dure, intérieur : timide et hyper-sensible
    7. J’ai une tendance fétichiste avec les livres, je n’en emprunte jamais à la bibliothèque, je « dois » les posséder, je ne les prête qu’exceptionnellement, ils s’entassent en piles dans tous les recoins de mon espace réduit parisien
    8. Je suis entomophobe
    9. J’adore changer régulièrement mes meubles de place et la décoration (accumulation ?) sur mes murs est en constante évolution
    10. J’ai du mal à profiter de plaisirs énormes sur le moment, je les savoure plutôt rétrospectivement, en revanche je m’émerveille continuellement de petits riens
    11. Je pense que l’Homme est naturellement mauvais et que les exceptions à cette règle sont trop rares
    12. Je voudrais vivre en communauté avec les exceptions ci-dessus mentionnées, que chacun contribue selon ses capacités aux besoins du groupe et que ce micro-système n’exploite et n’exclue personne
    13. J’adore le reggae mais je déplore l’homophobie latente du milieu et le côté mystique rattaché à un être suprême ; pour moi, la seule suprématie est celle de la Nature et des éléments et s’il existe bel et bien une Force supérieure, je crois que l’homme fait une fois de plus preuve de fatuité en croyant qu’il a été fait à son image
    14. J’adore les animaux et même si mon cat sera toujours le number one, mon souvenir le plus puissant est un interminable et extra-ordinaire tête à tête avec un magnifique gorille dos argenté à Prague
    15. Je trouve que l’école devrait apprendre des choses essentielles aux futurs adultes comme la diététique/cuisine, la gestion d’un budget…
    16. Je regrette qu’il soit si difficile, encore bien souvent dans nos sociétés, d’être une femme
    17. Comment est-il possible d’être si organisée limite maniaque dans le cadre du boulot et d’être si bordélique chez soi ?
    18. Je partage tout… sauf mon chocolat et mes chips
    19. Je m’interroge souvent sur la méthode à suivre pour arrêter de me poser sans cesse 10 000 questions
    20. Pourquoi ce n’est jamais moi qui gagne au Loto ou à l’Euromillion ? (parce que je ne joue jamais)
    21. J’imagine souvent ce qu’aurait été ma vie si j’avais fait tel choix plutôt que tel autre
    22. Je me demande si le fait de me sentir comme un poisson dans l’eau dans (presque) n’importe quel milieu est un cruel manque de personnalité ou une formidable faculté d’adaptation et d’ouverture
    23. Je ne m’ennuie jamais quand je suis seule ; j’ai d’ailleurs besoin d’avoir quotidiennement mon moment rien qu’à moi
    24. Je ne tends jamais l’autre joue ; on me trahit une fois, pas deux
    25. Quand un homme me regarde, je vérifie toujours que ma braguette n’est pas ouverte, que je ne suis pas sortie en chaussons, que… que… que…, avant de me dire que peut-être c’est parce qu’il me trouve jolie
  • Ecriture jetable de Charlotte Sapin

    book.jpgEditions Books on Demand - 236 pages

    Quatrième de couv' : Chroniques décapantes, réflexions graves ou farfelues, exercices de style... Cette compilation des meilleurs textes issus des deux blogs de l'auteur nous fait découvrir la vie auto-biographico-romancée d'une trentenaire tour à tour ordinaire et singulière.

    Non, cher lecteur, tu ne rêves pas. Aujourd'hui, je ne parle pas d'un livre parmi tant d'autres, je parle de MON bouquin ! Incredible, isn't it ? Alors, comme d'aucuns pourraient penser que c'est une sorte de poisson d'avril à retardement, voici la preuve en quelques liens :

    Alapage.jpg
    Alapage.com, c'est la classe et les frais de port sont gratuits.
    Amazon.jpg
    Amazon.fr, c'est la méga classe et les frais de port sont gratuits. Par contre, ils ont un peu de mal avec le principe de l'impression à la commande, du coup, ils indiquent toujours que l'article est en rupture de stock. Entre nous, comment est-il possible d'être en rupture de stock quand du stock, ben y'en a pas ? M'enfin bref... Et puis aussi, ils sont lents parce qu'ils n'ont toujours pas mis le visuel ni les infos de l'éditeur sur la page (là, l'image, je l'ai ajoutée en tant que cliente !).
    BOD.jpg
    Bod.fr, c'est mon éditeur. Sans vouloir être vache, mieux vaut ne pas commander sur leur site. Primo, parce qu'ils ne font pas les 5 % de remise et segundo parce qu'ils demandent la modique somme de 8,03 € pour la livraison, soit plus de la moitié du prix de mon livre. Ils sont fous... Surtout que je ne touche rien sur ces frais de port astronomiques...
    Chapitre.jpg
    Chapitre.com, c'est toujours la classe et les frais de port sont gratuits. J'attends toujours qu'ils mettent le visuel en ligne mais bon...
    Place des libraires.jpg
    Placedeslibraires.fr, c'est la grande classe. Ils listent toutes les librairies par région auprès desquelles il est possible de commander mon "oeuvre". Ma plus grande déception : ma région natale - la Bourgogne - n'a aucun point de vente qui me référence...
    Delamain.jpg
    155, rue Saint Honoré - 75001 Paris
    Gallimard.jpg
    15, boulevard Raspail - 75007 Paris - Là, c'est la méga classe internationale parce qu'il faut bien le dire, Gallimard, c'est un peu mon éditeur préféré.
    Le Divan.jpg
    203, rue de la Convention - 75015 Paris - Re-méga classe internationale parce qu'il s'agit d'une librairie Gallimard qui a, de surcroît - je le sais pour avoir vécu presque juste à côté -, un charme fou : des petits commentaires sur certaines piles de livres, des bouquins jusqu'au plafond, des coins et recoins, des marches, des petites allées... Bref, le paradis des fétichistes bibliophiles.
    Libraire de Paris.jpg
    7,9,11 place de Clichy - 75017 Paris
    Libralire.jpg
    116, rue St-Maur - 75011 Paris - Je n'y ai jamais mis les pieds mais comme c'est passablement près de chez moi, je m'engage à venir dédicacer le livre à toute personne le commandant dans ce point de vente (à condition de se rencarder préalablement via ce blog naturellement, je ne suis pas devin).

    La prochaine fois, je vous raconterai comment le petit miracle de l'édition de mes textes s'est produit. En attendant... comment vous dire ? ... Achetez-le !
  • Les Contes de Beedle le Barde de J.K. Rowling

    Editions Gallimard - 128 pagesbeedle.jpg

    Quatrième de couv' : Les Contes de Beedle le Barde sont les cinq contes de fées qui bercent l'enfance des jeunes sorciers. Chacun de ces contes a sa magie particulière qui enchantera les lecteurs et les fera tour à tour rire ou frissonner. Les commentaires passionnants et malicieux du professeur Albus Dumbledore qui accompagnent chaque récit seront appréciés des sorciers comme des Moldus. Le professeur y donne de nombreuses clefs et dévoile, par la même occasion, maint détail de la vie de Poudlard. Un ouvrage magique à garder comme un trésor, enrichi des illustrations originales de J.K. Rowling.

    Au commencement, un plaisir, celui de retrouver la plume de J.K. Rowling sur le thème apprécié du monde d'Harry Potter, et une bonne action, celle de faire l'acquisition d'un livre dont les recettes servent à soutenir le Children's High Level Group (health, education, welfare).

    A l'arrivée, une déception. Une déception pour qui connaît la plume de l'auteur et ne peut manquer de remarquer le manque de précision, le caractère peu fouillé des explications des contes. J.K. Rowling nous avait habitués à plus de minutie et nous prouve ainsi, si besoin l'était encore, que le charity business reste plus que jamais un business avant d'être une véritable oeuvre de charité.

    L'univers HP reste au demeurant plaisant et les inconditionnels passeront facilement outre le caractère bâclé de l'ouvrage pour compléter la collection et se replonger dans la fantasmagorie l'espace d'un instant.

  • Lady Susan de Jane Austen

    lady susan.jpgEditions Gallimard - 116 pages

    Quatième de couv' : Une veuve spirituelle et jolie, mais sans un sou, trouve refuge chez son beau-frère, un riche banquier. Est-elle dénuée de scrupules, prête à tout pour faire un beau mariage, ou juste une coquette qui veut s'amuser ? Le jeune Reginald risque de payer cher la réponse à cette question...

    Après Raison et sentiments, Orgueil et préjugés, Northanger abbey et Emma, Jane Austen reste définitivement une valeur sûre de la littérature. Au travers d'un chassé-croisé de correspondances entre les différents protagonistes, l'auteur dépeint ici plus que dans tout autre de ses romans l'hypocrisie et la manipulation. Le verbe et les usages sont certes d'époque, mais les thématiques n'en sont pas moins d'actualité.

    Si d'aucuns peuvent reprocher à Jane Austen une oeuvre quelque peu réitérative, Lady Susan est à n'en pas douter le roman épistolaire qui leur donnera tort.

    It's exactly my cup of tea !

  • Rumeurs de Anna Godbersen

    Editions Albin Michel - 461 pagesrumeurs.jpg

    Quatrième de couv' : Rien n'est plus dangereux qu'un secret... Les amies d'hier sont devenues les rivales d'aujourd'hui. Coups bas à l'heure du thé, trahison au coeur de la nuit, les bals somptueux bruissent des plus folles rumeurs. Retour à Manhattan... en 1899.

    Après le premier opus Rebelles, les gossip girls sont de retour, plus machiavéliques que jamais. Et contrairement au premier tome où tout est un peu prévisible, le second volet est riche en rebondissements inattendus malgré un indéniable ancrage dans les clichés relativement inhérents aux sagas romantiques.

    Qu'importe ! La détente est au rendez-vous et une lecture un peu facile vaut toujours mieux que l'absorption passive d'un mauvais feuilleton. Les inconditionnel(le)s de séries - comme moi - ne pourront que se réjouir du fait qu'un troisième tome a déjà paru en anglais et qu'un quatrième est à prévoir.

    http://www.rebelles-lelivre.fr/

    http://www.theluxebooks.com/