Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

bons plans

  • I love rien, I'm Parisien

    Fut un temps où cette sentence parigo-parisienne était un peu LA phrase to wear, qui de sur son tee-shirt, qui de sur son sac-à-main, qui de sur son profil facebook. Sauf que. Ce n'est pas complètement vrai. De fait, c'est partiellement faux. Si le Parisien n'aime pas grand chose, il y a une chose qu'il aime par-dessus tout, c'est sa ville.

    C'est de cet amour inconditionnel qu'est né le site Paris maville.com. Ce portail fait par et pour les internautes est un lieu unique de partage et d'échange d'information locale (75, 77, 78, 91, 92, 93, 94, 95) où tout un chacun peut donner son avis (j'aime / j'aime pas) mais surtout, partager ses bons plans. Actualité locale, actualité sportive, bons plans restaurants & bars, avis cinéma, bons plans concerts & spectacles... L'on est au courant de tout, l'on tient au courant de tout.

    Il suffit de s'inscrire gratuitement sur le site et de poster ses infos, ses photos, ses bonnes adresses. Même qu'en intégrant la communauté, l'on peut gagner des cadeaux puisque chaque semaine, les meilleures contributions sont récompensées. Ainsi, du 23/11 au 7/12, la meilleure idée resto sera gratifiée d'un dîner pour six personnes pour le 31 décembre d'une valeur de 750 € à l'adresse gourmande de son choix. Du 30/11 au 14/12, c'est un abonnement rugby ou foot à valoir sur les matches de janvier à juin 2011 pour la meilleure info sportive. Et je ne parle pas des abonnements spectacles (Bataclan, Olympia, Zenith, Bercy, La Cigale, L'Elysée Montmartre, Opéra Garnier, Bastille, Théâtre de la ville, Comédie Française, les Bouffes Parisiennes, Chaillot, Théâtre des Champs Elysées) ou encore des pass cinéma à l'année !

    Évidemment, si comme moi tu te lances avant de chercher à comprendre, tu vas poster ton idée sortie dans la rubrique actualité et là, non seulement tu n'as aucune chance de gagner quoi que ce soit, mais en plus tu vas passer pour une dinde. Bon en même temps, c'est un peu l'actualité des sorties donc je ne suis pas totalement hors sujet. Et puis j'ai voulu corriger mais le lien pour supprimer ma contribution est mort. Je m'en suis donc remise à l'un des modérateurs du site dont je ne doutais pas de la réactivité, qui m'a non seulement répondu dans l'heure mais m'a en plus déculpabilisée en m'indiquant la non gravité de ma faute et m'a donné des astuces d'utilisation. Je remplis désormais mes fiches bars, restos et autres mais je ne peux pas encore vous les montrer puisqu'elles sont en attente de validation par les modos.

    Bon à partir de maintenant, je propose comme phrase code "Appelez-moi Paris les bons tuyaux". T'en es ?

    Article sponsorisé

    Partage propulsé par Wikio

  • Allo, on se fait un resto ?

    Quand on a faim chez soi ou au boulot, on appelle qui ? Alloresto !

    Alloresto.fr est le premier portail de restauration domicile ou de livraison bureau. Avec plus de 2 500 restaurants qui livrent en 30 à 45 minutes et pas moins de 400 000 avis/notes de clients, c'est le site idéal pour commander en ligne.

    C'est hyper ergonomique mais malgré tout, il y a un guide première visite. Il suffit de choisir son lieu de résidence et ce que l'on désire se mettre sous la dent. Et de ce côté-là, il y a de quoi en caler plus d'une creuse puisque le choix par spécialité est pour le moins varié : nouveaux restos, tout l'après-midi, toute la nuit, américain, apéro, bagel, brasserie, brochette, burger, cacher, chinois, coréen, couscous, cubain, exotique, français, hallal, indien, italien, japonais, libanais, marocain, méditérranéen, night store, nordique, oriental, paëlla, pakistanais, panini, petit-déjeuner, pizza, plateau-repas, poisson, pâte, salade, sandwich, sicilien, sri lankais, sushi, tagine, tex mex, thaïlandais, vietnamien, yakitori.

    Pour ne pas trouver son bonheur, il ne faut vraiment pas avoir faim ou avoir franchement du mal à se décider. Dans le premier cas, le conseil est de revenir plus tard. Dans le second, le conseil est donné par La Muse Bouche sur le blog.alloresto.fr.

    En plus d'un tour du monde culinaire, l'on trouve plein de fonctionnalités très utiles : la livraison expresse sans surtaxe, la possibilité de laisser des commentaires, un panel de critères pour sélectionner le resto le mieux adapté (recherche selon la note de qualité, de livraison...), la liste de favoris ou au contraire la blacklist des établissements décevants, l'accès rapide aux dernières commandes, l'impression du bon de commande pour réaliser les notes de frais dans le cadre professionnel...

    Mes tribulations hautement gastronomiques comme te l'indique le contenu de ma commande ci-dessous m'ont amenée à un double constat : si le site est très simple d'utilisation, que l'on peut payer par carte bleue (hyper pratique quand on a la flemme, en plus de celle de devoir faire à bouffer, de se traîner jusqu'au distributeur à quelque cinquante mètre) et si le service client est qualitatif (confirmations mail et téléphonique dans la seconde, livraison ultra-rapide à 11h52 contre 12h07 annoncé), ce n'est pas un gage de succulence (burger bien plus gros que le steack à l'intérieur, frites bof). M'enfin, c'est un peu de ma faute, en plus des deux flemmes énoncées ci-dessus, j'avais également celle de lire les commentaires des clients précédents... qui, si ça se trouve, avaient la flemme comme moi de laisser un avis après essai.

    Sans commentaire...

    Article sponsorisé

  • Relooking gratuit sur les tendances printemps-été 2008

    Eh oui, les beaux jours approchent et avec eux, leurs myriades de séances shopping pour rafraîchir la garde-robe, de régimes pour éliminer les capitons sournoisement accumulés depuis la fin de l'été dernier et de tartinage d'auto-bronzants et autres séances UV pour tenter de camoufler le teint blafard de l'ensemble de notre épiderme, rendu glabre grâce à l'indispensable intervention de mademoiselle l'esthéticienne.

    Aaaah, la vie d'une femme, c'est prendre soin de soi, se faire bichonner, penser aux meilleures moyens d'être toujours au summum de son potentiel de séduction...

    A moins que ce ne soit se coltiner toutes les hystériques dans les magasins, se priver de ce qu'il y a de meilleur à manger, souffrir stoïquement pendant la torturante séance d'arrachage de poils, se retrouver zébrée de traces orangées la faute au nouvel auto-bronzant plus fluide que l'ancien mais moins que celui de l'an prochain ou se liquéfier de chaleur outrancière et d'ennui mortel dans l'une des cabines d'un Point Soleil. Le tout pour des sommes astronomiques dont nous ne disposons pas. Si ce n'est pour la partie pileuse de la problématique. On se respecte, excusez.

    Donc, ruse oblige, il faut trouver les bons plans. Le dernier en date : la possibilité de gagner un relooking avec la personne de son choix sur le site événementiel du grand jeu "nouvelle collection" de la Halle aux Chaussures. C'est bien simple, tu cliques ici, tu choisis ta tendance préférée (rétro pour la nostalgique, bijoutée pour celle qui veut briller de mille feux, ethnique pour la baroudeuse sexy des temps modernes et pop pour la fans des années 80 qui aime le vernis et les couleurs flashy), tu t'inscris, tu parraines ta meilleure amie en lui mettant le couteau sous la gorge pour qu'elle s'inscrive effectivement et peut-être serez-vous tirées au sort le 30 mai 2008. Personnellement, je n'ai pas pu résister à la mise à l'honneur de l'Inde et de l'Afrique, j'ai opté pour le look ethnique, ses colliers de bois, ses tons chauds et... et... et...

    La journée entre filles proposée par Agnès Lemoine comprend quatre temps forts : la séance colorimétrie (mais si, tu sais bien : "vous êtes plutôt Printemps avec un soupçon d'Automne"), le maquillage, la coiffure et évidemment, la session shopping accompagné. Bon, à noter quand même que les achats sont à la charge des gagnantes.

    Quoi je viens de t'arnaquer en te forçant à te coltiner un post même pas drôle où, au final, tu n'as même pas la joie de te dire que tu vas avoir des fringues gratos ? Je recontextualise donc : j'ai parlé de bons plans, expression vague qui n'inclut aucunement la notion textile. Si tu ajoutes le prix de ton coiffeur et une séance de maquillage, ça te coûte combien ? Hein ? Combien ? Et bien ici, c'est ça l'astuce. La Halle aux Chaussures, c'est pas le Port-Salut.

    relooking

    Article sponsorisé