Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

automobile

  • Lord of the Rhin

    Il était un pays, en Terre du Nord Est de la France, qu'on appelait l'Alsace. Dans cette contrée, en un point précis situé entre Colmar et Mulhouse, les habitants aimaient tellement se divertir qu'on les surnommait les Hobbies. Les Hobbies ne pouvaient pas Sacquet ceux qui n'aimaient pas jouer (les pas drôles le Sauron) et leur amusement préféré était de conduire de vrais bolides ; c'est pourquoi ils avaient bâti le plus grand circuit de vitesse de leur région (pas moins de 3 kilomètres au coeur d'une forêt verdoyante) où l'on pouvait foncer sans craindre de tomber dans un Cul-de-Sac. On disait des Hobbies et de leur circuit qu'ils constituaient la Communauté de l'Anneau du Rhin.

    Les Hobbies étant d'un naturel généreux, ils permettaient aux Hommes, aux Nains ou à toute autre espèce en mesure de conduire de profiter de leur fantastique installation. Ainsi, tout un chacun pouvait vivre ou offrir une expérience inoubliable à bord de supercars, de GT ou de monoplace. Il existait des stages de pilotage et baptêmes de circuit à bord de supercars (Ferrari, Lamborghini, Porsche, Lotus, Corvette...), des stages de pilotage en monoplace (formules Renault et Ford), des cours de pilotage individuels et stages de sensibilisation à la sécurité routière ainsi que des formules "combinées" (duos, trios, multivolants).

    Même s'ils n'obéissaient pas au même calendrier que nous, les Hobbies n'en avaient pas moins intégré les règles élémentaires du marketing. C'est pourquoi, se rappelant pertinemment que nos fêtes de Noël approchaient, ils ne manquaient pas d'ériger leur offre comme une bonne idée cadeau pour un homme comme pour une femme (car les Hobbies ne sont pas sexistes). Ils insistaient également sur le fait que pour les indécis, ils avaient mis en place un système de passeport cadeau permettant au bénéficiaire de choisir le stage de pilotage de son choix.

    Et pour finir - car les Hobbies étaient avant tout des gens prudents -, ils soulignaient qu'en dehors de leur circuit, les vitesses, même à bord d'un puissant bolide, étaient limitées... Le contrevenant risquant au moins une amende, au pire une transformation du Seigneur en saigneur des anneaux.

    Ndlr - Comme tout un chacun l'aura compris, il s'agit ici d'un détournement de la célébrissime oeuvre de J.R.R Tolkien. Inutile donc de chercher à rencontrer les Hobbies qui n'existent pas. En revanche, le circuit de l'Anneau du Rhin, les stages et le passeport cadeau sont une réalité. Inutile donc de commencer à s'arracher les cheveux pour trouver des idées cadeaux de Noël pour la famille, chéri/e ou les copains/copines. L'idée cadeau, c'est l'Anneau !

    www.anneau-du-rhin.com

    Article sponsorisé

  • La preuve de l'existence du Yéti !

    S'il vous en souvient, j'ai évoqué il y a quelques temps, le sujet, entre autres créatures fantastiques, de l'abominable homme des neiges, également appelé Big Foot. Bref, le Yéti.

    Il y était question des croyants et des sceptiques - bien que le Yéti ne soit pas une religion -, de la possibilité de son existence selon certains témoignages et d'un cochon à gagner pour le témoignage le plus probant de sa présence réelle dans nos contrées.

    Et bien voilà, c'est fait, la preuve est incontestablement apportée :

    Yeti2.png

    Le 4x4 Yéti de Skoda existe bel et bien. Des espaces les plus sauvages à l'affluence des villes, rien ne l'effraie ! Sa puissance et son agilité rendent le Yéti totalement polyvalent. Aussi à l'aise dans les contreforts escarpés des Pyrénées que dans l'espace réduit d'une place d'un parking encombré, le Yéti est toujours partant pour toutes les aventures dans lesquelles vous voudrez l'emmener. Boîte automatique, airbag genous, système park assist, système AFS, toit panoramique, système Varioflex, avantage coffre ne sont pas les sept erreurs mais bien les sept différences qui surclassent "l'animal". Couleur, motorisation, finition... Créature polymorphe, le Yéti se prête à toutes vos envies.

    Belle bête !

  • Vendre sa voiture sans se casser les dents

    Un jour, il m'a fallu me payer de nouvelles dents. Non pas que je sois née sans, mais celles d'origine - enfin certaines, pas toutes - n'étaient plus opérationnelles pour des raisons indépendantes de ma volonté (cf 1, 2, 3, 4, 5).

    C'est à l'occasion de ces péripéties bucco-dentaires que j'ai pris la décision que si un jour j'avais des enfants, ils seraient dentistes. Ainsi, non seulement je pourrais me faire soigner à l'oeil mais en plus, l'avenir financier de ma progéniture serait garanti. Parce qu'on se le dise, la dent est un luxe. La dent céramique j'entends, la métallique étant - encore - totalement prise en charge par notre futur feu système de santé. D'aucuns me diront "fi à la coquetterie", sauf qu'il s'agissait de mes incisives et que dans mes fantasmes les plus fous, je n'ai jamais rêvé de ressembler à Joey Starr.

    Pour faire face à cette dépense pour le moins superfétatoire - il ne s'agissait que de santé, n'est-ce pas -, j'ai, faute de bas de laine, pris la résolution de vendre ma voiture dont l'utilité était plus que relative depuis mon installation sur Paris. J'ai donc fait appel à mon beau-frère, employé d'une concession de son statut, pour s'occuper de l'auto-thon ; ce qu'il fit avec maestria en me permettant de récupérer l'intégralité du capital investi deux ans auparavant.

    Sauf que tout le monde n'a pas un Huggy les bons tuyaux dans son entourage. Nul péril en la demeure pour autant grâce à Pagesauto.fr. Rien de tel pour se débarrasser de sa voiture occasion ! Ou en faire l'acquisition si l'on s'accorde sur le principe logique de l'offre et de la demande.

    Le site http://www.pagesauto.fr est inconnu au bataillon ? Peut-être, mais pas pour longtemps. Grâce à de nombreux partenariats (photos nature, pagesbateau.fr, vendre photos ou clips vidéos...) et une présence sur le Mondial de l'automobile 2008, Pagesauto s'est imposé en seulement quatre mois comme l'incontournable portail de l'occasion, tant pour les professionnels que pour les particuliers. Ce sont plus de 18 000 annonces actualisées quotidiennement et pas moins de 235 concessionnaires accordant leur confiance au site !

    Notons que je me laisserais bien tenter par cette petite Smart Fortwo Coupé rapport au fait que je n'ai plus de problèmes dentaires et que c'est l'idéal à Paris, mais bon, c'est la crise hein !

    Voiture occasion

    On the road again !

    Article sponsorisé

  • Louer 4x4 en moins de deux !

    Pour partir en vacances ou simplement en week-end, il peut sembler préférable - notamment pour le Parisien qui n'en a ni les moyens, ni l'utilité au quotidien - de louer une voiture plutôt que de prendre le train. Bah oui, on peut pas toujours être green : quand on a plein de trucs à emmener ou des potes avec qui partager les frais, la voiture peut s'avérer plus rentable - et rapide, et confortable - que la Seuneuceufeu.

    Ainsi, en réservant jusqu'au 31 juillet pour un départ avant fin août, Europcar vous offre une double opportunité : tester le nouveau Koleos - le premier 4x4 Crossover Renault - et bénéficier de 25 % de remise sur la location. Je pourrais donner mes impressions sur les qualités techniques et design de cette voiture mais n'y connaissant rien, je préfère m'en tenir à des lieux communs du genre : comme c'est un 4x4, il est aussi pratique et habitable qu'en ville ou en off road - heureusement, sinon d'où c'est un 4x4 ? - et il semble qu'il associe le confort d'une berline, l'habilité d'un monospace et la technologie d'un 4x4.

    C'est génial, ça donne envie de prendre connaissance des conditions de l'offre sur le minisite prévu à cet effet, de réserver vite fait bien fait et de partir à l'aventure.

    Good trip !


    EUROPCAR
    Article sponsorisé
  • Comment j'ai découvert a posteriori que je me suis faite avoir sur mon contrat d'assurance auto...

    En grosse feignasse de fille à sa maman que je suis, j'abhorre tout ce qui touche à la paperasse. Par conséquent, je délègue fourbement en prétextant ne rien y comprendre. Pratique. Sauf que.

    Ma maman, elle est plus riche que moi, donc même si elle pense "économie", on n'a pas tout à fait la même mesure du "pas cher".

    Ma maman, elle sait pas se servir d'internet, donc elle peut pas accéder aux comparateurs de prix.

    Ma maman, elle m'a appris un jour qu'on n'était jamais aussi bien servi que par soi-même.

    J'aurais dû écouter ma maman...

    Parce que si je m'étais occupé des formalités pour ma voiture en fouinant sur internet, j'aurais fait des économies, en me rendant compte qu'au lieu d'assurer ma vieille Clio de 1992 pour 42 euros mensuels à la GMF, il m'en aurait coûté seulement 24 € au tiers avec Direct Assurance. Sacré rabais ! Même que jusqu'au 30 avril, Direct Assurance rembourse deux fois la différence si on trouve moins cher ailleurs. La preuve.

    En pensant aux fringues que j'ai ratées, j'ai les dents qui grincent. Dents que je me suis payées en revendant ma voiture. Moralité : l'assurance auto la moins chère, c'est la mienne. Par contre, côté dentaire, tu raques.C'est un choix. 

    disclaimer assurance auto
    devis assurance en ligne