Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/11/2007

Contes des sages d'Afrique d'Amadou Hampâté Bâ

Editions du Seuil - 182 pages35bc9b31902554458ba6d01cdcaa7bce.jpg

Page 12 : Né avec le XXe siècle à Bandiagara, au pied des falaises du pays dogon, mort le 15 mai 1991 à Abidjan, Amadou Hampâté Bâ, historien, écrivain, conteur, poète, penseur, frère des hommes, est surtout connu en France pour la lutte qu'il mena à l'Unesco, de 1962 à 1970, en faveur de la réhabilitation des traditions orales africaines en tant que source authentique de connaissances (qu'il s'agisse des sciences de la nature ou des sciences humaines) et partie intégrante du patrimoine culturel de l'humanité. C'est là qu'en 1962, appelant à une action urgente pour la récolte et le sauvetage de ces traditions orales avant que ne disparaissent leurs derniers dépositaires, il prononça cette phrase devenue depuis si célèbre qu'on la cite parfois comme un proverbe africain : "En Afrique, quand un vieillard meurt, c'est une bibliothèqe qui brûle".

Week-end cambrousse. Sagesse de brousse.

Aussi bien adapté aux enfants qu'aux plus grands, ce petit recueil réunit contes africains et légendes peules à méditer. Des textes courts dont la dimension onirique n'a d'égale que la sagesse qui s'en dégage. La grande simplicité du verbe et des histoires ne met que plus en exergue les morales dont l'évidence s'est perdue dans les limbes de la conscience (l'aconscience ?) humaine.

De ces leçons de vie, parfois drôles, je retiens qu'il fut un temps où "les créatures de la terre se comprenaient encore entre elles". Ma légende préférée restera sans doute Pourquoi les couples sont ce qu'ils sont... qui explique pourquoi l'homme de bien est souvent l'époux d'une femme sans mérite et la femme vaillante l'épouse d'un bon à rien. A tous les petits esprits qui ont la fâcheuse tendance de tirer hâtivement des conclusions, je rappelle une règle spéciale à vocation générale : en matière de sexe, on est toujours le meilleur coup d'une personne et le pire d'une autre...

12:10 Écrit par charlotte sapin dans Citation, Culture, Littérature malienne, Livre, Voyage | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | | Pin it!