Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

actu - Page 3

  • A bas les boutons pression, vive la fermeture éclair !*

    - Ah non pardon : A bas la discrimination, les manoeuvres des donneurs de salaires !

    Bon alors on arrête pas de se plaindre que c'est la crise, que les chômeurs sont chaque mois un peu plus nombreux, que le chômage s'inscrit dans la longue durée car c'est mission très très difficile de retrouver un emploi. On proteste, on gromelle, on se lamente.

    Et on à bien raison (j'en sais quelque chose).

    Mais il ne faut pas oublier que tout ceci est relativement - même si "de plus en plus" relativement - ponctuel pour le travailleur classique, alors que cette situation est chronique pour le travailleur handicapé.

    C'est pourquoi l'Adapt organise pour la treizième année consécutive, du 16 au 22 novembre, la semaine nationale de sensibilisation baptisée Semaine pour l'Emploi des Personnes Handicapées, dans la droite ligne de son projet associatif "Vivre avec et comme les autres". L'objectif ? Attirer l'attention et faire réagir les entreprises et le grand public sur la problèmatique de l'emploi des travailleurs handicapés.

    Pour ce faire, une campagne de communication (site internet, affichage mural national, spots radio et TV, guides pratiques pour les candidats handicapés et pour les recruteurs, handibaromètre, quizz ludique autour du handicap, bannières disponibles sur http://www.semaine-emploi-handicap.com et téléchargeables pour relayer l'information, presse, etc.) et des actions terrain le temps d'une semaine, dans toute la France, afin de faire tomber les préjugés et d'initier des changements concrets. Parmi les 150 actions locales organisées dans tout l'hexagone par des comités de pilotage régionaux composés de représentants de l'Adapt et de ses partenaires (pouvoirs publics locaux, associations, entreprises...), se tiendront notamment des forums pour l'emploi permettant de réunir des entreprises qui recrutent et des candidats handicapés, des jobdatings proposant des entretiens professionnels de 12 minutes entre recruteurs et travailleurs handicapés, des Handicafés offrant la possibilité aux candidats handicapés et aux recruteurs de faire connaissance et d'échanger de manière informelle dans un cadre convivial autour d'un café, des tables-rondes, des colloques, des petits-déjeuners entreprises ou encore des expositions photographiques favorisant la discussion avec les acteurs économiques. Des groupes de discussion sont également créés à cette occasion sur Facebook, LinkedIn et Viadeo et, nouveauté cette année, un Pacte Citoyen, lancé sur internet afin d'interpeler la société civile et faire s'engager le plus grand nombre en faveur de l'emploi des personnes handicapées ; l'objectif étant de recueillir pas moins de 100 000 signatures.

    Voilà, donc heu bon ben on s'engage sur http://pactecitoyen.travaillerensemble.net.

    Ou pas.

    Mais oui, c'est mieux.

    Plus d'informations sur www.ladapt.net.

    *Repris d'un sketch de Coluche expliquant que dans les manifestations des "zévènements", le début du cortège clame "A bas la répression, les manoeuvres po-licières !" et la fin, n'entendant pas distinctement le slogan, l'adaptant en "A bas les boutons pression, vive la fermeture éclair !".

    Article sponsorisé

  • Le don de moelle osseuse

    Depuis le 14 et jusqu’au 20 septembre, l’Agence de la biomédecine a organisé pour la quatrième année consécutive, en partenariat avec l’Établissement français du Sang, les centres hospitaliers et les associations, la Semaine nationale de mobilisation pour le don de moelle osseuse, déclaré Grande cause nationale 2009 par le gouvernement.

    Cette nouvelle édition, qui met naturellement les donneurs à l’honneur puisque leur engagement généreux et humaniste permet de sauver des vies, se veut résolument interactive en faisant appel à la mobilisation des internautes. Ces derniers ont créé pour l’occasion quatre-vingt-trois vidéos de sensibilisation (http://www.dondemoelleosseuse.fr/videos/) et tous les autres peuvent voter pour le spot qu’ils préfèrent et/ou participer à la création de l’hymne aux donneurs de moelle osseuse. Il est également désormais possible de créer sa page personnelle afin de mobiliser son entourage.

    L’objectif est simple : informer, sensibiliser mais surtout convaincre de faire don de soi. Le but est de recruter 17 600 nouveaux donneurs d’ici à la fin de l’année.

    Pourquoi donner sa moelle osseuse ?

    Parce que c’est sauver une vie.

    Parce que c’est le seul espoir de guérison pour des malades atteints de leucémies et d’autres maladies graves du sang moins connues et dont la fratrie n’est pas compatible (quand elle existe).

    Parce que la pénurie ne fait qu’augmenter du fait de la prise en charge de nouveaux patients plus âgés.

    Qui peut devenir donneur ?

    Toutes les personnes en bonne santé âgées de 18 à 50 ans.

    Comment devenir donneur ?

    Il suffit de s’inscrire d’un simple clic sur www.dondemoelleosseuse.fr, de répondre à un entretien médical et d’effectuer un prélèvement sanguin pour déterminer son groupe tissulaire.

    Alors certes, d’aucuns diront qu’étant donné qu’on ne peut donner qu’une fois (exceptionnellement deux), ils préfèrent garder ce seul espoir au cas où leurs frères et sœurs tomberaient malades. Mais il n’existe qu’une chance sur quatre d’être compatible avec sa fratrie ; la plupart des greffes se font grâce à un donneur non apparenté. Il est donc crucial de développer une solidarité extra-familiale pour que chacun multiplie ses chances.D’aucuns diront également que la ponction dans les os du bassin ou du sternum est douloureuse alors bon… Mais cette intervention s’effectue sous anesthésie générale. Et qu’est-ce qu’une souffrance passagère quand il s’agit de soulager une souffrance permanente ?

    Bref, à votre bon cœur… Enfin, votre bonne moelle !

  • Patriiiiiiiiiick...

    Mister Swayze s'en est allé.

    Pour ma part, je dis adieu à Johnny Castle.

    Mais c'est idem.

    Adieu mon tout premier fantasme.

    patrick swayze.jpg
    dirty dancing.jpg
    ghost.jpg
  • On a marché sur ma Lune

    Si j'emprunte à Hergé l'un de ses plus célèbres titres tintinesque, en le détournant quelque peu, c'est uniquement pour renvoyer à l'actualité du jour qui me rappelle une anecdote personnelle, mais nullement classée X, n'en déplaise aux voyeurs. De l'utilité du titre d'appel...

    Donc, en ce jour du quarantième anniversaire du plus célèbre petit pas pour l'homme*, je souhaite partager à nouveau mon souvenir le plus mémorable d'avec le satellite naturel de notre chère planète, en espérant que l'ignare en question accèdera, enfin, à cette donnée d'une culture pas si générale que ça...

    * : le 20 juillet 1969, le commandant du vol spatial Apollo 11 Neil Armstrong ainsi que Buzz Aldrin ont exploré pendant plus de deux heures et pour la première fois la surface de la Lune alors que leur co-équipier Michael Collins était resté en orbite.