Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

éducation - Page 3

  • Repeat after me : je vais apprendre l'anglais

    Je dois bien dire que mon level of english est critique. But, j'ai une excuse. Même deux. Mieux, trois ! Unbelievable, isn't it ?

    La première, c'est the same que tout le monde : en bonne Française tired d'avoir learn sa mother tongue dite une des langues les plus compliquées au monde, je suis assez réfractaire à l'apprentissage d'un new idiome. Comme si mon cerveau, saturé des rules grammaticales les plus complexes, était incapable ou trop lazy pour assimiler quoi que ce soit d'autre. Enfin, linguistiquement parlant, I mean...

    The second one, c'est la faute de mes teachers. Triste réalité de l'enseignement français ou lose personnelle, le fait est que mon cursus secondaire s'est avéré être une succession de professeurs incompétents aux cours d’anglais peu stimulants. Bullshit quoi.

    La troisième, last but not least, bien qu'il soit de notoriété publique que le ridicule ne tue pas, c'est la hantise de la shame on me. Ce qui en soit est parfaitement ridiculous puisqu'il n'y a vraiment aucune raison que l'accent des non francophones soit incroyablement sexy et que le nôtre en anglais soit comic. Cela dit, l'on peut rightfully avoir des doutes en entendant nos politiques se prêter à l'exercice...

    Anyway, tout ça pour dire que refuser de speak et être able to read and write sans aller jusqu'à Shakespeare dans le texte, c'est bien gentil mais aujourd'hui, c'est quand même un damned frein d'un point of view professionnel, pour ne pas dire un f*cking critère éliminatoire. Sans compter la frustration des limited échanges d'avec les autochtones des contrées de somewhere else.

    Fortunately, nous vivons dans un wonderful world où tout devient possible. Tout, même le pire donc, mais là n'est pas le sujet.

    Ainsi, today, at work ou on holidays, no more stress avec Telelangue ou comment apprendre l’anglais simplement grâce au number one, donc the best, de la formation linguistique qui vous simplifie la life grâce à une méthode bien pratique. Vous connaissez forcément, on voit les 4x3 partout dans le subway et les advertising à la télé aux concepts décalés, so british en somme :

    So first of all, vous passez gratuitement un audit de niveau pour déterminer vos besoins et personnaliser votre formation. For exemple, moi je suis au "seuil d'autonomie", le degree 6 sur 15. Donc. Then, vous avez droit à un essai gratuit d'une semaine sans engagement. After, si vous décidez de suivre le training, it's marvellous because vous n'avez pas besoin de move your ass puisqu'il s'agit de cours par téléphone ou online. On the phone, ce sont des sessions de 30 minutes de talk avec un natif english ou american, sans aucun frais de communication pour vous. On line, ce sont also des sessions d'une demie hour, adaptées à vos envies et vos besoins thanks to les nombreux outils d'intelligence artificielle. Et si vous ne perform pas vos objectifs, vous êtes remboursés à 100 %.

    It's fantastic, isn't it ?

    Article sponsorisé

  • Chronique féministe #4

    Extrait d'un manuel catholique d'économie domestique pour les femmes, publié en 1960, incontestablement écrit par des hommes... :féminisme2.jpg

    Vous vous êtes mariée dans Dieu et les hommes.

    Vous devez être à la hauteur de votre mission.

    LE SOIR QUAND IL RENTRE

    Préparez les choses à l'avance afin qu'un délicieux repas l'attende. C'est un façon de lui faire savoir que vous avez pensé à lui et que vous vous souciez de ses besoins.

    SOYEZ PRÊTE

    Prenez quinze minutes pour vous reposer afin d'être détendue. Retouchez votre maquillage, mettez un ruban dans vos cheveux et soyez fraîche et avenante. Il a passé la journée en compagnie de gens surchargés de soucis et de travail. Sa dure journée a besoin d'être égayée, c'est un de vos devoirs de faire en sorte qu'elle le soit. Votre mari aura le sentiment d'avoir atteint un havre de repos et d'ordre et cela vous rendra également heureuse.

    En définitive, veillez à son confort vous procurera une immense satisfaction personnelle.

    REDUISEZ TOUS LES BRUITS AU MAXIMUM

    Au moment de son arrivée, éliminez tous les bruits de machine à laver, séchoir à linge ou aspirateur. Encouragez les enfants à être calmes. Accueillez-le avec un chaleureux sourire et montrez de la sincérité dans votre désir de lui plaire.

    ECOUTEZ-LE

    Il se peut que vous ayez une douzaine de choses importantes à lui dire, mais son arrivée à la maison n'est pas le moment opportun. Laissez-le parler d'abord, souvenez-vous que ses sujets de conversation sont plus importants que les vôtres.

    NE VOUS PLAIGNEZ JAMAIS S'IL RENTRE TARD

    Ou sort pour dîner ou pour aller dans d'autres lieux de divertissement sans vous.

    NE L'ACCUEILLEZ PAS AVEC VOS PLAINTES ET VOS PROBLEMES

    Installez-le confortablement. Proposez-lui de se détendre dans une chaise confortable ou d'aller s'étendre dans la chambre à coucher. Parlez d'une voix douce, apaisante. Ne lui posez pas de questions et ne remettez jamais en cause son jugement ou son intégrité. Souvenez-vous qu'il est le maître du foyer et qu'en tant que tel, il exercera toujours sa volonté avec justice et honnêteté.

    LORSQU'IL A FINI DE SOUPER, DEBARRASSEZ LA TABLE ET FAITES RAPIDEMENT LA VAISSELLE

    Si votre mari propose de vous aider, déclinez son offre car il risquerait de se sentir obligé de la répéter par la suite et, après une longue journée de labeur, il n'a nul besoin de travail supplémentaire. Encouragez-le à se livrer à ses passe-temps favoris et montrez vous intéressée sans toutefois donner l'impression d'empiéter sur son domaine. Faites en sorte de ne pas l'ennuyer en lui parlant car les centres d'intérêt des femmes sont souvent assez insignifiants comparés à ceux des hommes.

    Une fois que vous vous êtes tous les deux retirés dans la chambre, préparez-vous à vous mettre au lit promptement.

    ASSUREZ-VOUS D'ÊTRE A VOTRE MEILLEUR AVANTAGE EN ALLANT VOUS COUCHER

    Essayez d'avoir une apparence qui soit avenante sans être aguicheuse. Si vous devez vous appliquer de la crème ou mettre des bigoudis, attendez son sommeil car cela pourrait le choquer de s'endormir sur un tel spectacle.

    EN CE QUI CONCERNE LES RELATIONS INTIMES AVEC VOTRE MARI

    Il est important de vous rappeler vos voeux de mariage et en particulier votre obligation de lui obéir. S'il estime qu'il a besoin de dormir immédiatement, qu'il en soit ainsi. En toute chose, soyez guidée par ses désirs et ne faites en aucune façon pression sur lui pour provoquer ou stimuler une relation intime.

    SI VOTRE MARI SUGGERE L'ACCOUPLEMENT

    Acceptez alors avec humilité tout en gardant à l'esprit que le plaisir de l'homme est plus important que celui d'une femme. Lorsqu'il atteint l'orgasme, un petit gémissement de votre part l'encouragera et sera tout à fait suffisant pour indiquer toute forme de plaisir que vous ayez pu avoir.

    SI VOTRE MARI SUGGERE UNE QUELCONQUE DES PRATIQUES MOINS COURANTES

    Montrez-vous obéissante et résignée, mais indiquez un éventuel manque d'enthousiasme en gardant le silence. Il est probable que votre mari s'endormira alors rapidement : ajustez vos vêtements, rafraîchissez-vous et appliquez votre crème de nuit et vos produits de soin pour les cheveux.

    VOUS POUVEZ ALORS REMONTER LE REVEIL

    Afin d'être debout peu de temps avant lui, le matin. Cela vous permettra de tenir sa tasse de thé du matin à sa disposition lorsqu'il se réveillera.

  • La théorie de l'évolution

    évolution.jpgAvant toute chose, il me semble nécessaire de redéfinir un terme trop souvent usurpé du fait d'une tendance naturelle à l'anthropocentrisme. Car ne pense-t-on pas, communément, que l'évolution est l'apanage de l'Homme grâce auquel elle atteint son paroxysme ?

    Or, l'évolution n'est en rien une particularité humaine mais l'essence même de la Nature, seule véritable et légitime force supérieure.

    En outre, l'évolution dont se gargarise l'humanité n'est en rien un systématique progrès. Non, l'évolution n'est qu'un changement dont le caractère positif n'est rien moins qu'aléatoire.

    Cela étant dit, je constate que le bipède par excellence, l'âge avançant, se tourne davantage vers ses origines. Tentative de mieux se comprendre, volonté de dédramatiser la concept de fin... Quelle que soit sa motivation, c'est un fait. Et je n'échappe pas à la règle.

    C'est ainsi que lors d'une énième discussion sur l'auto-sabordage de notre dite espèce supérieure chaque jour un peu plus manifeste - le sabordement j'entends, pas la supériorité -, j'ai récupéré la page Décryptages du journal Le Monde des dimanche 28 et lundi 29 septembre traitant des Nouveaux regards sur la révolution néolithique. Les intervenants, Jean-Paul Demoule - professeur de protohistoire européenne à l'université de Paris I et Jean Guilaine - professeur honoraire au Collège de France, y exposent une vision très intéressante selon laquelle le néolithique a certes été le point d'émergence des inégalités et de la violence mais qu'il "a apporté la sécurité alimentaire, créé des surplus, transformé la nature vivante. Mais l'homme a dévoyé le message du néolithique. Il est devenu un loup pour sa propre espèce, alors qu'il aurait pu créer un monde plus équitable. (...) C'est l'homme qui a mal tourné."

    Donc.

    Pas peu fière de m'apercevoir que, sans le savoir, je développais des théories d'érudits, j'ai décidé de me plonger dans une période de l'Histoire que, somme toute, je ne maîtrise que très relativement. Mais par où commencer ?

    La vie n'étant que coïncidences, c'est le magazine Lire qui, une fois de plus, m'a apporté la réponse. Dans le numéro de novembre 2007 est présenté Il était une fois nos ancêtres de Richard Dawkins, "véritable machine à remonter le temps qui nous propose, de l'homme d'aujourd'hui aux premières bactéries, un fascinant voyage jusqu'aux origines du monde". Dans cet article est fait mention du grand continent initial : le Gondwana.

    Une fois mon amorce détectée, direction Wikipédia :

    Le Gondwana est un supercontinent formé à la toute fin du Néoprotérozoïque (– 600 millions d'années) et qui a commencé a se fracturer au Jurassique (– 160 millions d'années). On distingue le Gondwana du Paléozoïque (appelé aussi Protogondwana) et celui du Mésozoïque. Entre les deux, le Gondwana a fait partie du supercontinent Pangée.

    Il a été nommé par Eduard Suess d'après le nom d'une région de l'Inde, Gondwâna, où une partie de la géologie de cet ancien continent a pu être déterminée.

    Le Protogondwana

    Lors de la fracturation de Rodinia (environ – 750 millions d'années), on distingue le Gondwana oriental (Afrique australe, Antarctique oriental, Australie, Inde, Madagascar, Arabie, Nouvelle-Guinée, Chine du Nord, Chine du Sud, Indochine et bassin du Tarim) et le Gondwana occidental (Amazonie, craton de Rio de Plata, Afrique occidentale, Floride, Avalonia et Europe du Sud). Ils entrent en collision il y a 600 millions d’années en prenant en tenaille le craton du Congo, formant l'orogénèse panafricaine.

    Pendant la periode suivante, de l'Ordovicien au Carbonifère, des terranes (fragments de continents) vont progressivement se détacher de Gondwana qui se situe alors autour du pôle sud et dériver vers le nord : le terrane d'Avalonia s'en détache vers 490 ma, suivi par les blocs armoricains et ibériques vers 430 Ma, les blocs chinois et indochinois vers 400 Ma.

    Formation et dislocation de Pangée

    Au début du Carbonifère, Gondwana, qui a lui même lentement dérivé vers le nord, amorce sa collision avec le supercontinent Laurussia, créant l'orogénèse hercynienne (voir hercynien) qui soulève les Appalaches et les Maurétanides : c'est l'assemblage de la Pangée, achevé au début du Permien (290 Ma).

    Au sein de la Pangée, Gondwana perd encore le terrane de Cimmeria, incluant des fragments de l'actuelle Turquie, Iran, Afghanistan et Tibet, qui dérive vers le nord.

    Pangée se fracture à la fin du Trias, approximativement là ou elle s'était assemblé, ouvrant l'Atlantique entre Gondwana et le supercontinent Laurasia. Gondwana perd cependant dans le processus la Floride et la péninsule du Yucatan, qui resteront soudées à Laurasia.

    Morcellement de Gondwana

    Gondwana se morcelle durant le Jurassique supérieur, il y a 160 millions d'années, lorsqu'un rift sépare l'Afrique de l'Inde. Il y a 125 millions d'années l'Inde se détache entièrement puis la Nouvelle-Zélande (80 millions d'années). Au début du Cénozoïque le bloc australien et la Nouvelle-Guinée se séparent graduellement en se dirigeant vers le nord tout en pivotant sur lui-même et ainsi reste connecté à Gondwana pour une longue période.

    Il y a 45 millions d'années, l'Inde entre en collision avec l'Asie, forçant la croûte terrestre à se plisser et formant ainsi l'Himalaya. Dans le même temps, la partie sud de l'Australie (l'actuelle Tasmanie) se sépare de l'Antarctique permettant la création de courants océaniques entre eux, ce qui produisit un climat plus froid et plus sec.

    Il y a 15 millions d'années, la Nouvelle-Guinée entre en collision avec le sud de l'Asie et plus récemment l'Amérique du Sud s'est liée à l'Amérique du Nord.

    C'est là que j'ai finalement décidé de m'intéresser à une autre période de l'Histoire.

  • Vade métro...

    Non mais tu vois pas que les équipementiers de téléphones portables, ils ont cru que la création du groupe Contre les cons qui mettent leur musique de merde tout fort dans le métro dans le livre des visages - Facebook, t'es pas dans la hype ou bien ? -, c'était pour de rire !

    Alors on se retrouve avec des sites où l'adepte du tuning téléphonique peut dégoter pléthore d'accessoires pour portables pour mieux emmerder son voisin de transport en commun.

    L'oreillette blueetooth, je veux bien, même si je lui préfère le bon vieux casque à fil qui éloigne les ondes nocives déclencheuses de tumeurs - ah non, pardon, on me dit dans l'oreillette que les ondes ne sont pas nocives en France, c'est comme le nuage de Tchernobyl. Le kit main libre pour voiture, admettons, même s'il est prouvé que même avec les deux mimines sur le volant, la communication téléphonique réduit l'attention du conducteur - ah, cette fois-ci on me souffle que toutes les personnes téléphonant au volant sont des païlotes responsables... Mmmkay, autant pour moi. Le chargeur allume-cigare, je m'incline, c'est pratique... enfin, surtout en province hein, rapport au fait qu'à Paris, je vois pas trop l'utilité d'une bagnole. La housse ? Mouais, admettons, n'empêche que tu la retires pour téléphoner et que donc ça empêche pas les résidus de glandes sébacées ou de gel fixation béton, selon. Mais les enceintes portables, les enceintes piles/secteur, les enceintes bluetooth et autres étuis musique, non ! Je veux du casque simple, du casque bluetooth ou du casque hi-fi mais pas de speaker system* qui emmerde tout le monde dans le métro !

    Non mais.

  • Chronique écolière #4

    Ou comment l'art de manipuler mes détracteurs m'a conduite à me laver régulièrement les oreilles.tige.jpg

    Oui, oui, vous oyez bien.

    J'étais alors en CM2.

    Le CM2, c'est la dernière année où tout écolier peut encore se permettre d'être un enfant tout en devant commencer à agir comme un grand. Ainsi, mes parents avaient estimé que les principes de propreté inculqués jusqu'alors étaient des acquis relevant de ma responsabilité, n'ayant plus de raison d'être supervisés.

    C'est donc fière de ces nouvelles dignités... que j'oubliais consciencieusement d'opérer le nettoyage de mes esgourdes. Oui car l'enfant, même petite fille modèle, est un peu sale parfois... Tant et si bien qu'au bout de quelques jours de production cérumineuse sauvegardée, j'eus le déplaisir, alors que l'institutrice nous faisait mettre en rang dans le couloir, d'être interpellée par mon voisin arrière qui s'esclaffait haut et fort de la tonne de miel que j'avais dans les ruches.

    Etre un enfant ne signifie pas être insensible. C'est ainsi que mortifiée par la révélation publique de ma négligence et par l'outrecuidance de l'intervention cavalière de mon délateur, l'instinct de survie de mon image publique et probablement mes ascendances médecines me poussèrent à découvrir les usages de la mystification. J'ai appris ce jour-là qu'une situation a priori désavantageuse n'est jamais définitivement perdue.

    De mon air le plus contrit, j'ai sonné le glas des ricanements alentour en déclarant que c'était vraiment pas sympa de se moquer de quelqu'un qui devait supporter l'impitoyable Nature lui imposant d'éprouver des otites à répétition. Et la compassion de se faire à mon égard et les regards fustigateurs de crucifier le dindon de ma farce.

    Je n'avais pas omis pour autant d'avoir une conscience. Pour avoir crapuleusement sauvé les apparences, je décidais de faire amende honorable en prenant la résolution de ne plus omettre le récurage de mes conduits auditifs.

    Depuis, je vais régulièrement me faire retirer des bouchons chez l'ORL qui se tue à me répéter que le coton-tige est une aberration à bannir de la salle-de-bain...