Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Sport - Page 4

  • Avertie se ment...

    Il y a quelques temps, j'avais décidé de me mettre au sport afin de pallier le ramollissement inexorable de ma pauvre7863bf86aa9e5b4fcdf0b994fd9edd91.jpg carcasse. Une fois n'étant pas coutume, je me suis tenue à mes résolutions avec la ferme intention de m'y conformer deux à trois fois par semaine.

    Après donc un dimanche actif - si, si, c'est possible - à tester un peu toutes les machines super high tech de l'antre de la sueur, voilà-t'y pas que je me suis mis en tête de tester un des nombreux cours collectifs dénommé trivialement "Cuisses - abdos - fessiers". Pas très recherché vous en conviendrez mais ça a au moins le mérite d'être explicite, contrairement au Body Impact, à l'Aqua Dynamic, au Step Power, au RPM et autre LIA...

    Après 45 interminables minutes d'atroces souffrances, j'affirme que je n'y retournerai pas et que je le déconseille vivement à toute personne qui envisagerait de s'y risquer. Endurer un tel supplice quand on est une personne bien intentionnée souhaitant juste se maintenir en forme et non pas devenir un forçat de la gymnastique, je suis sûre que ça doit être dangereux.

    ...

    Prochain cours, lundi à 12h30. 

  • Tou tou tou you tou

    Allez c'est décidé, demain je vais m'inscrire dans une salle, que dis-je, une usine de sport. Ne dit-on pas "un esprit sain47792b3c60f3004e93eac309cb8438a0.jpg dans un corps sain" ? Pouvoir se défouler, retrouver un sommeil profond bien mérité, porter des courses sans me casser les bras, déménager sans me briser le dos, monter d'interminables escaliers sans avec les jambes en vrac et le souffle coupé (oui enfin, pour le souffle, je devrais peut-être plutôt arrêter la cigarette)...

    A moi donc les fesses fermes et rebondies, le ventre plat, les abdos apparents, les bras toniques, les cuisses galbées, les mollets dessinés...

    Le style vestimentaire peu seyant, les auréoles dispatchées un peu partout, l'odeur de chacal, la mine rougeaude, les courbatures...

    Le rêve quoi !