Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Shopping - Page 4

  • The Women City ou le Web-dorado féminin

    Dans un monde idéal, les hommes ne seraient pas le fruit de sociétés millénaires établies par eux-mêmes et basées entre autres sur l'asservissement féminin avec tout ce que cela implique : discrimination, prédation, etc - ndlr : nos lecteurs ne sont évidemment plus de ceux-là...

    Dans un monde idéal, sachant que les hommes sont incapables d'opérer une révolution complète de leur système ancestral de pensée - ndlr : cet hyper conditionnement est le fait de leurs aïeux ; la faute n'étant pas héritable, nous les excuserons volontiers... l'espace d'un instant -, les femmes seraient solidaires.

    Mais loin le temps des Amazones... Cela dit, grand bien nous en fasse, eut égard pour notre sein droit que tout un chacun se plaît à voir, n'en déplaise à Molière. Et pour notre, accordons-le, attachement - et non enchaînement - au sexe masculin.

    Lors même que nous nous avérons incapables de sombrer dans un féminisme extrémiste nous incitant à vivre en civilisation exclusivement féminine, tout simplement parce que nous sommes des êtres raisonnables - et dépendants, donc -, nous, femmes, nous affranchissons de la domination via la virtualité communautaire. Un réseau de contestataires en somme.

    Mesdames et mesdames, soyez les bienvenues dans Thewomencity.

    Mais quid de cette terre promise en ligne ? Et bien tout simplement au même titre que ces messieurs pouvaient se réunir entre eux à l'occasion d'une partie de Gentlemen Only Ladies Forbidden (quelqu'un de l'assistance peut-il me confirmer cette légende patronymique ?), les femmes peuvent désormais également partager une passion commune. En revanche, nous n'usons point, à l'instar de nos moitiés, de ce privilège pour taper dans la baballe. Nous ne sommes pas superficielles.

    Non, nous, nous nous regroupons en communauté de shopping. Vous voyez bien que nous ne faisons pas mumuse chez ces dames, nous créons des enjeux économiques, nous ! En clair, c'est un principe de mutualisation des achats chez nos marchands on line habituels : nous disposons chacune d'un compte fidélité, le Fidelicity et avec le système de Cashback, plus nous sommes nombreuses à acheter, plus les marchands reversent de l'argent à la communauté et plus nous touchons de l'argent sur notre compte (jusqu'à 30 % remboursés).

    Mais ce n'est pas seulement un espace de craquage financier avec compte fidélité, codes promos, comparateur de prix et alertes sur ventes privées. The Women City, c'est également un réseau social de proximité avec une application pour tout trouver près de chez soi et des tonnes de petites annonces. Et c'est plein de contenus tout pile ce qu'il nous faut avec le magazine L'esprit City consacré à la mode, la beauté, le couple, les enfants... et un espace détente loto/goodies/forum.

    Pour acheter malin, payer moins cher, gagner d’argent en achetant entre copines, lire du magazine de minette sans participer à la déforestation, se faire plein de copines pour dire plein de mal des mecs ou partager ses expériences, il suffit de s'inscrire gratuitement en quelques clics sur http://www.thewomencity.com. Go, go, go les filles !

    ¡No pasarán!

    thewomencity

  • Poopoopidoo !

    Comment ne pas penser au très cabotin et glamour sex symbol Betty Boop à la seule évocation de la célébrissime ritournelle ? Et si l'on associe la rengaine à une boutique mode, que se dit instinctivement toute bonne fashionista ? Naturellement, qu'il s'agit à n'en pas douter d'un antre incontournable de la fashion qui fera de nous des femmes fatales.

    Bingo ! Poopoopidoo.fr est bien un immanquable du shopping online et ce, depuis un an. A cette occasion, le site http://www.poopoopidoo.fr propose de faire de nous des bombasses à prix réduit thanks to the Poopoopidoo.fr : Grand Jeu Anniversaire 1 an !

    C'est hyper simple pour gagner des bons d'achats. Le point de départ du jeu concours ?

    Après, il s'agit de cliquer sur un maximum de gâteau en 25 secondes. Pour 20 gâteaux cliqués, c'est un bon de 10 € de gagné ainsi que la livraison offerte dès 50 € d'achats et pour 30 gâteaux cliqués, c'est une remise de 20 € plus livraison gratuite à partir de 100 € dépensés. Et l'on peut dire qu'il est aisé de décrocher la timbale à 20 € puisque moi-même, en un seul essai (sur trois accordés), au touchpad de surcroît, j'ai cliqué 28 gâteaux.

    A moi les tendances glam'chic, hippie chic, casual, basic et autre working girl au travers des marques les plus branchées du moment telles American Retro, Antik Batik, April May, Gat Rimon, Manoush, Aridza bross, Sinequanone, Soun, Des petits Hauts... Ouais, sauf qu'en vêtements comme en sentiments, il faut savoir raison garder. Je me contenterai donc de la Robe Don Antik Batik, de la Blouse Bach Gat Rimon et du Sac 3311 Aridza Bross.

    A noter : les bons d'achat, envoyés par email, sont valables jusqu'au 31 décembre 2008 sur les nouvelles collections Hiver 08/09, hors déstockage. La livraison se fait en 48 / 72 h. L'échange est gratuit et les remboursements avec frais de port.

    Moi je dis, de la voix sensuelle de Marilyn Monroe à l'intention de JFK : poo-poo-pi-doo.

    Fashion is a game !

    Article sponsorisé

  • Célaia, le catalogue vêtements intriguant

    Oui, intrigant, dis-je.

    Tu peux râler dans ta barbe au prétexte que j'ai la fâcheuse tendance à beaucoup te parler consommation et particulièrement chiffons mais tu noteras que je ne suis pas partiale : intriguant donc car en l'occurrence, Célaia, je ne connais pas. Mais parce qu'on est toujours prête à saisir de bonnes opportunités et qu'on veut toujours se coucher moins bête le soir, on choisit de partir sans cesse à la conquête de nouveaux territoires. Que fais-je donc ?

    Que fais-je ?

    Bien évidemment, la première de mes démarches est de me rendre sur le site de la marque en question. Et ô surprise, j'ai comme la vague sensation d'être familiarisée avec l'interface pourtant jamais vue.

    Cette paramnésie passagère m'incite à googueuliser la marque. C'est ainsi que j'apprends que mon impression de déjà vu trouve son fondement dans le fait que l'enseigne de prêt-à-porter féminin appartient au groupe Redcats, c'est-à-dire Somewhere, Cyrillus, Vert-Baudet, mais surtout La Redoute, site de VPC cher à mon coeur de grosse feignasse qui déteste faire les boutiques.

    A ce stade de l'histoire, deux points importants à souligner : Célaia est une des ramifications d'un groupe de confiance et ce même groupe communique de manière cohérente en conservant des ergonomies de sites homogènes. Les juges accordent dès à présent un 8 sur 10 en technique et un 6,5 sur 10 en artistique.

    Loin de me reposer sur mes lauriers, je décide de pousser plus avant mon investigation en tentant de découvrir l'origine du nom de la marque. En vain. Mais, magie de la sérendipité, je découvre par ailleurs que Célaia propose une ligne griffée de vêtements, chaussures et accessoires, du 38 au 54, à destination des femmes actives et indépendantes de 45 ans et plus désignées sous l'appellation seniors modernes.

    Une conclusion hâtive et peu révérencieuse me pousserait à affirmer que pour faire court, Célaia est une marque de vieilles. Mais cet épilogue se ferait sans compter sur ma conscience ci-dessus mentionnée. Que fais-je donc ?

    Que fais-je ?

    Et bien je retourne sur le site de la marque pour me faire ma propre opinion sur les collections.

    ...

    Bon, ok, j'aurais plutôt tendance à y effectuer mes cadeaux de Fête des mères que mes propres achats mais, s'il faisait du 36, je me laisserais bien tenter par quelques articles. Des vêtements tendance pour la ville, pour le week-end ou pour les soirées, des accessoires en pagaille, des chaussures résolument féminines... De quoi oser, associer et mixer à volonté pour se créer son propre style. Et pour celles qui auraient besoin d'un coup de pouce pour trouver la panoplie à leur image, des focus mode font le point sur les grands courants de mode du moment ! Que faites-vous donc ?

    Que faites-vous ?

    Et bien vous demandez le catalogue prêt-à-porter Célaia, vous vous inscrivez à la newsletter pour recevoir toutes les promotions par mail et vous profitez d'un bon de réduction jusqu'au 31 octobre 2008 : 15 € de réduction et la livraison à 2 €, le tout dès 30 € d'achats sur la collection Célaia + un twin set offert grâce au simple code 8294.

    Fashion is intergeneration !

    Article sponsorisé

  • Chronique de l'effort #21

    Ou ma vie de rédactrice en quête d'épanouissement professionnel (de chômeuse quoi).

    Ce qui est moche quand on est à la recherche d'un emploi, c'est qu'on a pas de sous pour s'acheter de nouvelles chaussures pour la rentrée.

    Ce qui est beau quand on est à la recherche d'un emploi et qu'on a une maman, c'est qu'elle vous les offre, vos new shoes.

    Tadaaaam !

    lowboots.JPG

  • French connection

    Avec un tel titre, l'on pourrait légitimement imaginer que je m'apprête à évoquer Paul Carbone, François Spirito, la morphine-base, l'héroïne (la vraie cette fois), la liaison Sud de la France - Etats-Unis, les laboratoires clandestins, le triangle commercial de l'économie parallèle Orient / Hexagone / USA des années 30 à 60, les gangsters et autres figures du grands banditisme corse...

    Mais que nenni car l'on sait tous pertinemment ici que je suis bien trop futile - et feignante - pour me lancer dans un exposé sur les maillons des cartels de la drogue.

    Non, moi quand je parle de French Connection, je pense seulement à www.egerie-accessoires.com, boutique en ligne de sacs a mains (sac cuir, sac bandoulière, pochette, cabas...) et bijoux tendances (bijou, bijou fantaisie, collier, sautoir, boucles d'oreilles...), véritable caverne d'Ali Baba de la trendy-attitude regroupant de nombreuses marques telles American Retro, Nat et Nin, Petite Mendigote, Sous le Sable, Fréderic T, Les Cléias, Kerensse, ainsi que la fameuse French Connection éponyme au présent billet, donc. Remarquez que l'achat compulsif modesque pouvant être assimilé à une dépendance, l'on ne s'éloigne pas si excessivement du sujet attendu - en vain - précédemment évoqué.

    Cela étant dit, il me faut également évoquer le fait que même les sites internet ont un anniversaire. Et ça tombe bien, en ce moment, Egerie-accessoires.com souffle sa première bougie. A cette occasion est organisé le jeu "Mon Look et Accessoires du Jour". Pour participer, il suffit de poster la photo de son look du jour, d'y assortir deux ou trois accessoires et de récolter un maximum de votes coups de coeur d'ici le 20 octobre pour gagner 50, 100 ou 150 € d'accessoires de mode. Pour voter pour mon look à moi, c'est ici.

    Toujours jusqu'au 20 octobre, pour toute commande passée, 30 % de réduction sur le deuxième article acheté hors promotion et 10 % pour toute première commande - toujours hors promo - en utilisant le code UNIQUE.

    Et si besoin est de convaincre davantage, je dirais qu'en plus de produits qui donnent envie de faire chauffer la carte bleue et de remises toujours bonnes à prendre, Egérie offre un service qualitatif avec une réponse dans la journée, une livraison en 48h en France ou 4/5 jours en Europe, un engagement satisfaite ou remboursée et une possibilité d'échange gratuit. !

    Be fashion !

    Article sponsorisé