Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Beauté, santé - Page 3

  • Soutenir AIDES contre le Sida

    Dès demain, l'album collaboratif Message sera disponible. Cet opus est offert par 33 artistes en soutien aux 25 ans de lutte contre ce putain de virus ; lutte aujourd'hui encore malheureusement nécessaire puisqu'une personne sur six est touchée chaque seconde dans le monde par ce fléau.

    L'association a donc réuni de nombreuses personnalités françaises et internationales pour interpréter des titres coups de coeur en anglais, en français, en duo, en solo... Ces généreuses performances vont de la Pop au Reggae, en passant par la Dance, la Soul ou encore la Funk pour donner un album diversifié, véritable Hymne à l'Amour.

    L'on retrouve ainsi Jenifer dans une reprise de Rock’n Roll suicide de David Bowie, Christophe Willem qui interprète Sex Crime d’Eurythmics revu par Dj Cuteeb, M. Pokora dans Revolution de Tracy Chapman, Sofia dans C’était l’Hiver de Francis Cabrel, Caroline Costa dans Ben de Michael Jackson, Tom Frager dans Could you be loved de Bob Marley, une version inédite de Peace song de Bob Sinclar, un inédit It’s only love de DJ Joachim Garraud, Victoria Abril dans une reprise de La Vie en Rose, Sliimy dans Walk this way d'Aerosmith, Anggun dans Plus je t’embrasse de Blossom Dearie, Lara Fabian dans Amoureuse de Véronique Sanson ou encore Elie Semoun et Elsa Lunghini dans Puisque vous partez en voyage de Françoise Hardy et jacques Dutronc.

    Bien d'autres surprises viennent ponctuer cet album dont les fonds récoltés permettront de renforcer la prévention et le soutien aux populations les plus touchées par le Sida en France et dans le monde. Retrouvez notamment en exclusivité le clip intégral du collect IF sur http://www.cactus-communication.com/.

  • Vous me faites rougir...

    Parfois c'est un compliment. D'autres fois, c'est un moment de solitude. Un coup de chaud ou encore un effet de surprise. Mais quelle que soit l'émotion transitoire, le rougissement, bien que souvent jugé "mignon", est souvent complexant voire handicapant dans la vie de tous les jours.

    Peut-être s'agit-il d'une rosacée ?

    Cette maladie inflammatoire d'origine vasculaire touche la peau de près de 4 millions de Français, soit environ 10 % de la population adulte ! Et près de huit personnes sur dix ignorent qu'elles sont touchées par cette maladie évolutive qui s'exprime selon un ou plusieurs stades dont la progression est totalement imprévisible. A chaque stade correspond une forme clinique différente : des rougeurs intenses transitoires (flushes) peuvent apparaître au niveau du nez et des pommettes, s’accompagnant de sensation de chaleur, de brûlure et/ou de picotement ; des rougeurs permanentes (érythrose) et des petits vaisseaux dilatés (couperose) peuvent également apparaître progressivement. Sur ces zones rouges des boutons inflammatoires localisés peuvent survenir (papulo-pustules) et ainsi altérer profondément la peau du visage jusqu’à un œdème persistant. Tous ces symptômes peuvent être aggravés par l'exposition au soleil, les boissons et les aliments chauds, les épices, l'alcool, la chaleur, le vent, le froid, les écarts brutaux de température, le stress ou encore les efforts physiques intenses.

    Heureusement, différentes solutions existent selon le stade de la maladie : des traitements locaux aux effets anti-inflammatoires, des médicaments oraux, l'électrocoagulation ou le laser. N'hésitez donc pas à consulter votre médecin, seul habilité pour mettre en place un traitement adapté.

    Février, mois de grand froid, est le mois propice à l'aggravation de la rosacée. Mais les rougeurs sont aussi de saison avec la Saint-Valentin. Cette double raison justifie l'organisation de la 4e semaine nationale d'information sur cette pathologie. A cette occasion, Cliona (déesse de la beauté qui inspire le développement de l'estime de soi, la confiance personnelle et confère la fierté et les moyens pour accepter son apparence, quelle qu'elle soit) s'anime sur des cartes virtuelles à personnaliser pour envoyer à volonté ses déclarations d'amour et d'amitié. il suffit de se connecter sur www.rosacee.com. Une opération E-Card qui fera rougir tout un chacun, atteint de rosacée ou pas !

    Article sponsorisé

  • La mise à mort du travail*

    Il paraît que le travail, c'est la santé. Moi je dis, c'est les vacances. La preuve ? Avez-vous déjà vu un médecin vous prescrire une convalescence en entreprise ? Moi non plus, CQFD. Et les toubibs ne sont pas les seuls à l'avoir bien compris.

    Jusqu'au 13 novembre, en partenariat avec Go Voyages, les mutuelles UMC (pas moins de 24 mutuelles partenaires) organisent un grand jeu concours avec 5 séjours de rêve pour deux en Tunisie dans un hôtel Spa 4* à la clé. Pour participer à UMC le jeu et tenter de gagner un petit voyage pour se requinquer, il suffit de se rendre sur le site www.umclejeu.fr, de s'inscrire et de se laisser guider pour découvrir quel contrat UMC correspond le mieux à son cas personnel. Et pour doubler ses probabilités de victoire, il suffit de se rendre sur la tournée du bus UMC et de récupérer un code.

    Bon, mais tout ça, c'est un peu la santé par la chance. Or, la meilleure chose reste quand même la santé par la prévoyance. C'est pourquoi, les Mutuelles UMC proposent avant toute chose une large gamme de complémentaires sur-mesure, adaptées aux spécificités de chacun. Pour toi qui est un peu vieux par exemple, tu prendras Tempeo pour "vivre ton âge". Toi qui as lamentablement merdé avec ton moyen de contraception (ah non ? tu t'es reproduit volontairement ? ... tu es masochiste ?), tu prendras Kideo, "l'assurance tranquillité pour tes enfants". Toi qui comme moi subit la crise de plein fouet, tu demande une formule économique à partir de 9,10 €. Je te donne pas tous les exemples, tu as compris le principe : cet astucieux système de packs complémentaires, qui s'ajoutent à ta garantie de base, te permet de construire l'exact produit dont tu as besoin et surtout à des tarifs très concurrentiels. C'est tout facile, c'est vachement simple grâce à l'aide à la tarification et aux devis.

    Bon, je répète une dernière fois au cas où tu aurais pas tout compris : pour tenter de gagner des super holidays et trouver le contrat qui te colle à la peau, tu vas sur www.umclejeu.fr et pour avoir plein de détails sur les contrats UMC et souscrire, tu vas sur www.mutuelles-umc.fr. Et surtout, pour rester en bonne santé : GLANDE !

    PS : Gentil Monsieur des Assédic, tout ceci est de l'humour, je cherche activement du travail :)

    Article sponsorisé

  • Le don de moelle osseuse

    Depuis le 14 et jusqu’au 20 septembre, l’Agence de la biomédecine a organisé pour la quatrième année consécutive, en partenariat avec l’Établissement français du Sang, les centres hospitaliers et les associations, la Semaine nationale de mobilisation pour le don de moelle osseuse, déclaré Grande cause nationale 2009 par le gouvernement.

    Cette nouvelle édition, qui met naturellement les donneurs à l’honneur puisque leur engagement généreux et humaniste permet de sauver des vies, se veut résolument interactive en faisant appel à la mobilisation des internautes. Ces derniers ont créé pour l’occasion quatre-vingt-trois vidéos de sensibilisation (http://www.dondemoelleosseuse.fr/videos/) et tous les autres peuvent voter pour le spot qu’ils préfèrent et/ou participer à la création de l’hymne aux donneurs de moelle osseuse. Il est également désormais possible de créer sa page personnelle afin de mobiliser son entourage.

    L’objectif est simple : informer, sensibiliser mais surtout convaincre de faire don de soi. Le but est de recruter 17 600 nouveaux donneurs d’ici à la fin de l’année.

    Pourquoi donner sa moelle osseuse ?

    Parce que c’est sauver une vie.

    Parce que c’est le seul espoir de guérison pour des malades atteints de leucémies et d’autres maladies graves du sang moins connues et dont la fratrie n’est pas compatible (quand elle existe).

    Parce que la pénurie ne fait qu’augmenter du fait de la prise en charge de nouveaux patients plus âgés.

    Qui peut devenir donneur ?

    Toutes les personnes en bonne santé âgées de 18 à 50 ans.

    Comment devenir donneur ?

    Il suffit de s’inscrire d’un simple clic sur www.dondemoelleosseuse.fr, de répondre à un entretien médical et d’effectuer un prélèvement sanguin pour déterminer son groupe tissulaire.

    Alors certes, d’aucuns diront qu’étant donné qu’on ne peut donner qu’une fois (exceptionnellement deux), ils préfèrent garder ce seul espoir au cas où leurs frères et sœurs tomberaient malades. Mais il n’existe qu’une chance sur quatre d’être compatible avec sa fratrie ; la plupart des greffes se font grâce à un donneur non apparenté. Il est donc crucial de développer une solidarité extra-familiale pour que chacun multiplie ses chances.D’aucuns diront également que la ponction dans les os du bassin ou du sternum est douloureuse alors bon… Mais cette intervention s’effectue sous anesthésie générale. Et qu’est-ce qu’une souffrance passagère quand il s’agit de soulager une souffrance permanente ?

    Bref, à votre bon cœur… Enfin, votre bonne moelle !

  • Complètement malades !

    Ah ça, je l'ai eue mauvaise cette année. Non seulement j'ai chopé trente piges mais en plus on me l'a fait payer. Six euros par mois ! Ben oui, trente ans, ça veut dire soixante douze euros à l'année dans le langage de mon assurance santé. En l'espace donc d'une seconde, je suis passée de cinquante-huit à soixante-quatre euros mensuels. A ce rythme là, je sais pas combien faudra allonger passée la quarantaine (je me montre sciemment peu ambitieuse histoire de tenter de conjurer le sort... merci Dame Nature !).

    Ca donne pas des masses envie de vieillir tout ça. P't'être bien que c'est la tactique pour remédier aux problèmes du vieillissement de la population et des retraites. Mais m'est d'avis que ça ne ralentira guère la croutonite aigüe. Le quidam aspire à se décatir, mais sans trop dégarnir son portefeuille. Du coup, c'est la chasse à la mutuelle compétitive. Et les offres de fleurir et de proposer des prix toujours plus bas.

    Sauf que bon, y'a un moment faut arrêter. On ne peut pas brader indéfiniment. Parce qu'au final, ce qu'on brade, c'est la santé. Prétendre que l'on peut être entièrement couvert pour quinze euros par mois est un leurre, aussi joliment formulé soit l'argument marketing.

    Face à la mauvaise foi de la pléthore de sites internet qui mentent de manière éhontée en se foutant totalement que le tout un chacun un peu crédule mais surtout fauché (ou radin...) se retrouve dans une situation doublement désespérée - c'est-à-dire malade et ruiné -,  Kelassur, l'un des leaders des sites comparateurs d'assurances, a créé le Pack Santé. Le but ? Démontrer qu’il est certes normal d'être exigeant concernant sa couverture mais que la santé ne se solde pas. Et comme on ne plaisante pas sur ce sujet, autant en rigoler. Le Pack Santé présente donc le produit irréaliste adapté aux prétentions les plus abracadabrantes avec beaucoup d'humour : une complémentaire santé comprenant entre autres une carte vitale gold, un accès illimité à SOS médecin, une intervention esthétique par an, le remboursement des frais liés aux vacances tels que l'alcoolisme festif, l'auto-déclaration de l'arrêt de travail, une mutuelle optique prenant intégralement en charge les lunettes de luxe... le tout pour seulement cent euros par an !

    Bien sûr tout ceci est un fake ! Quand on souhaite souscrire à l'offre, l'on est invité à piéger un ami avec cette offre surréaliste et rédirigé vers le vrai site sérieux : www.devismutuelle.com. Il suffit de remplir le questionnaire pour accéder à des offres adaptées, réelles et compétitives et ainsi opérer un choix raisonné. Et pour obtenir d'avantage de documentation sur la mutuelle santé, il suffit de se rendre à cette adresse :
    http://www.devismutuelle.com/guide/aide-mutuelle-assurance-sante.asp.

    De quoi tomber malade en toute sérénité ! Euh non... Enfin bon, on se comprend hein...

    Article sponsorisé