Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Moi - Page 3

  • Au cas où...

    ... il y aurait une âme généreuse souhaitant me couvrir de cadeaux, voici mes wish lists Amazon :

     

    En vous remerkiant. Ou pas.

  • La mort leur va si bien

    Oui je dis "leur" parce que je suis sûre qu'à moi, pas du tout (Dame Nature, si tu m'entends...).

    Comme je ne suis pas la moitié d'une dinde, figure-toi qu'alors que mon lieu de résidence principale se situe non loin du cimetière du Père Lachaise, je n'ai pas choisi n'importe quel jour pour aller me promener là-bas. Non, vois-tu, moi j'ai choisi le jour de la Toussaint.

    Ah ça, y'avait foule. Mais au final, le cimetière est tellement grand que personne ne se marche dessus. La preuve :

    Lachaise.jpg

    Du coup, j'ai pu voir des tombes de gens célèbres (bien plus discrètes au final que certains mausolées de riches familles inconnues, c'est d'un tape-à-l'oeil, je vous raconte même pas !)

    Celle de la famille de l'illustre écrivain :

    LachaiseBelzac.jpg

    Celle d'un chanteur qui m'a rendue heureuse de me balader :

    LachaiseLeNormand.jpg

    (Ah non, ça s'écrit pas comme ça ? Et le chanteur en question n'est pas mort ? Autant pour moi...) Et bien d'autres encore.

    Au bout du compte, je me dis que quand même, quand on regarde les problèmes de logement sur la capitale, on se dit que c'est un peu, si ce n'est indécent, du moins stupide toute cette place réservée à la mort...

  • On a marché sur ma Lune

    Si j'emprunte à Hergé l'un de ses plus célèbres titres tintinesque, en le détournant quelque peu, c'est uniquement pour renvoyer à l'actualité du jour qui me rappelle une anecdote personnelle, mais nullement classée X, n'en déplaise aux voyeurs. De l'utilité du titre d'appel...

    Donc, en ce jour du quarantième anniversaire du plus célèbre petit pas pour l'homme*, je souhaite partager à nouveau mon souvenir le plus mémorable d'avec le satellite naturel de notre chère planète, en espérant que l'ignare en question accèdera, enfin, à cette donnée d'une culture pas si générale que ça...

    * : le 20 juillet 1969, le commandant du vol spatial Apollo 11 Neil Armstrong ainsi que Buzz Aldrin ont exploré pendant plus de deux heures et pour la première fois la surface de la Lune alors que leur co-équipier Michael Collins était resté en orbite.

  • Chronique de l'effort #24

    Parfois le rêve devient réalité.