Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Envies - Page 4

  • Comment séduire (et conclure) en 3 étapes

    Seul le public majeur et averti est habilité à lire ce post mais n'ayant pas la capacité technique de vérifier qu'il en ira bien ainsi, je n'ai qu'une chose à dire : fais-toi plaiz' jeune padawan.

    L'expression consacrée étant "jamais deux sans trois", après la visite guidée et les idées St-Valentin, je vais vous replonger dans l'univers de SexyAvenue, le site partenaire des moments hot proposant des services et produits érotiques branchés et ludiques pour s'épanouir sexuellement seul, à deux ou à plusieurs. Aujourd'hui, le but de l'annonceur est de m'extorquer les 3 conseils séduction pour une soirée intime réussie. Etant femme à brouiller les pistes des fois que je risquerais de trop me dévoiler, je vais donner trois fois trois conseils, histoire de m'adapter aux différentes cibles... Et qui sait, peut-être serai-je triplement rémunérée. Vous en doutez ? Oui, moi aussi, mais n'allons-nous pas parler de fantasmes ? Alors autant se mettre en condition !

    Donc.

    Primo : la tactique romantique (lui pour elle)

    Bander délicatement les yeux de sa belle pour l'emmener by night dans un endroit romantique (exemple le Pont des Arts) et trinquer en amoureux dans un cadre idyllique. NDLR : prévoir la bouteille et les verres ; plan réservé aux heureux propriétaires d'une voiture sous peine d'infliger un moment de solitude à sa douce, affublé d'un loup avec "sexy" inscrit en gros dessus.

    Après cette petite escapade, regagner ses pénates pour profiter à deux d'un bain chaud moussant tout en continuant à déguster un excellent vin, cette fois-ci accompagné de petits canapés savoureux. NDLR : éviter les aliments du type caviar qui laissent de disgracieux grains entre les dents ; ne pas trop boire ; plan réservé aux heureux propriétaires d'une grande baignoire.

    Laisser courtoisement la demoiselle se sécher en s'esquivant rapidement de la salle de bains... et lui tracer un chemin de roses pour l'inciter à vous rejoindre. NDLR : aucune recommandation ou restriction donc pas la peine de râler.

    Segundo : la stratégie harpie (elle pour lui)

    Se faire une beauté et revêtir ses plus beaux atours. NDLR : la combinaison lingerie fine / bas / porte jarretelles, uniquement dissimulés sous un trench, est préconisée.

    Débarquer à l'improviste chez son homme, en arborant une moue affectée du type "faut qu'on parle". Lui demander de s'asseoir. NDLR : être sûre de ne pas tomber sur le moment où monsieur reçoit sa maîtresse ; ne pas trop bien jouer la comédie de la boudeuse dès fois qu'il monte sur ses grands chevaux et sorte les vieux dossiers avant vous.

    Se débrouiller pour attacher monsieur, jouer la carte du strip tease en arrachant son trench, se trémousser, masser, titiller, susurrer jusqu'à l'insoutenable et... lâcher le fauve.

    Tertio : le dessein on se marre bien

    Parce qu'il est dit que "femme (ou homme d'ailleurs) qui rit à moitié dans son lit"... et que les idées ne manquent pas. Combo pour totale crampe d'abdos : le déguisement limite ringard et le gadget qui déstabilise avant de s'atteler aux positions les plus improbables du Kamasutra.

    Pour ceux qui ne seraient pas enthousiasmés outre mesure par mes suggestions ou qui manqueraient d'inspiration - quasi fatalité dès l'instant où le partenaire demande "quel est ton fantasme ?" -, SexyAvenue propose une rubrique Les 10 conseils de séduction pour entretenir la flamme et pimenter le quotidien.

    Take pleasure !

    Article sponsorisé

  • What else ?

     586475770.jpg
    Week-end nature, pour que le vert dure... 

  • Blind sex

    Avec un titre comme ça, au moins, je suis sûre d'avoir un trafic en pleine recrudescence. Donc.
    Tu vois pas que ça fait deux jours que je suis au chômage (on pose pas de question, j'en parlerai plus tard, je suis maîtresse en la demeure ou bien ?) et que ça fait deux fois que je me fais réveiller aux aurores.

    Hier par un gars d'EDF, aujourd'hui par un facteur couleur caramel ma foi pas mal du tout - quoiqu'un peu petit réflexion faite - et qui a du bien se marrer en voyant ma tête et les nippes que j'avais enfilées à la va-vite pour lui ouvrir. Bref. Si le mec d'EDF n'avait pour seule excuse que de s'être trompé de porte, le facteur en revanche avait pour moi un colis.

    Et quel colis, pour quel réveil ! Expéditeur : SexyAvenue.com

    On pourrait commencer par imaginer le genre de produits que j'ai trouvé à l'intérieur, mais là n'est pas encore la question. La vraie énigme fut et reste de savoir qui m'a envoyé ce paquet. Pour moi, trois hypothèses :

    • soit c'est un petit clin d'oeil malicieux d'une personne avertie de mon très prochain anniversaire (LE 9 AVRIL !!!),
    • soit c'est une invitation non revendiquée au stupre et à la fornication,
    • soit c'est une manière pour l'annonceur de me remercier pour mes articles sponsorisés ici et ,

    Quoiqu'il en soit, j'ai mené l'enquête.

    La facture indique que l'identifiant choisi est sapincharlotte@blogsexy.com... Merci mais ça ne m'aide pas beaucoup. J'ai donc envoyé un mail au service client pour faire part de mon dilemme, en espérant qu'il puisse lever le voile sur ce mystère. Comme je n'ai pas encore de réponse, nous allons, si vous le voulez bien, éplucher ensemble le contenu de mon cadeau inattendu du jour.

    Primo, un petit tube de Gel Sensuel Glissant de 25 ml. Pas bézéf mais bon, c'est déjà ça, ça peut toujours servir. Sauf qu'il/elle/eux n'ont pas pensé que j'étais une personne prévoyante.

    Segundo, une petit bouteille de Délice des Sens, huile de massage comestible arôme fraise. Comme précédemment, utile. Et déjà en boutique.

    C'est là que ça devient intéressant.

    Tertio, une petit boîte en carton ressemblant à s'y méprendre à un emballage de bouchons pour oreilles. Un équipement pour ne pas subir les éventuelles hurlements de la partenaire ? Vérification... Ah non. Nulle présomption du généreux donateur en partant du postulat numéro deux évoqué précédemment. Il s'agit en fait d'un jeu de dés. Pas même de notice d'utilisation mais fi donc, nous n'avons pas le QI d'une huître. Démonstration par l'exemple. Dé n°1 = toucher, masser, caresser, pincer, embrasser, lécher. Dé n°2 : fesses, seins, lèvres, sexe, dos, pieds. Si par exemple je n'avais pas présentement pour seule compagnie celle de mon chat, le défi serait... lancé de dés... : pincer-fesses. Ah. Ben d'un coup, je me dis que tout est pour le mieux dans le meilleur des mondes possibles comme disait François-Marie. Remarquez que ça aurait pu être pire mais... ne rentrons pas dans des combinaisons hasardeuses.

    Quatro, un pack de trois anneaux vibrants. Alors là, une fois n'est pas coutume, je m'avoue profane. Je n'en ai jusqu'alors entendu parler que d'une manière suffisamment déçue pour ne pas tenter l'expérience. Mais bon, maintenant, je n'ai plus le choix ma pauvre Lucette, il va falloir que je paye de ma personne. Je ne déchire donc pas l'emballage transparent qui me permet cependant, commet tu l'auras compris, d'observer le produit. Ben je ne sais pas si la matière est extensible mais... si non... va me falloir une pitite circonférenre...

    Cinquo, la Boîte Sexy pour Plaisirs Coquins. Oula, ça devient chaud. Que peut bien cacher cette adorable petite cassette métallique... ? J'ouvre délicatement... Des petits rectangles de papier cartonné. Super... Je pioche. Recto : 30 suggestions pour surprendre votre partenaire, grattez une carte par jour et laissez-vous guider... Verso : surface à gratter. Bon puisqu'on y est... postulat n'°2... Gratt gratt... "Pourquoi ne pas l'accueillir avec un plaisir oral ?"

    ... 

    PS 1 : que celui qui m'a envoyé ce colis se dénonce !

    PS 2 : bon ben puisque j'y suis, je vais rédiger un article sponsorisé pour un site pour adultes. Ca fera des sous et maintenant que je suis chômeuse, personne n'est plus décemment autorisé à venir me dire que bon, hein, ça va bien de prostituer mon blog.

    PS 3 : j'ai toujours préféré les jeux de cartes aux jeux de plateau. 

  • Vacances Bodrum et votre coeur fait boum...

    Ou Bodrum Turquie, ça fait envie !

    La question est : comment les voyagistes ont-ils fait pour se passer de mon incomparable sens de la formule ? Mouais... Trêve de balivernes. Si pour certains, les vacances sont l'occasion de plonger dans d'incroyables aventures, de partir à la roots et de braver l'inconnu, je suis pour ma part plutôt du genre package. Pas question de me frotter à diverses contingences et encore moins aux nécessités quotidiennes que sont, au hasard, la cuisine, la vaisselle et le ménage. Mes mots d'ordre sont chaleur, bonheur et doigts de pieds en éventail. La solution : Look Voyages.

    Mais puisque comme tout bon client, il faut être un peu chiant, moi ce que j'aime en plus, c'est pouvoir larver, complétement assistée, sans m'être préalablement coltiné douze heures de trajet, soit quatre jours si on compte le jet lag pris sur les RTT que je n'ai pas.

    Donc si on résume : soleil + tout compris + pas loin = club Turquie ! Genre petit séjour Yelken Hotel & Spa 5* parce qu'on est pas là pour se priver. A partir de 715€, on est pas si exigeant... Et puis pour toi en qui sommeille l'aventurier du dimanche, tu as des combos séjour/circuit. Franchement, que demande le peuple ?! Ouais... l'argent... je ne le sais que trop... Mais si en plus, on doit arrêter de rêver, où va-t-on ? Donc, rêve :

    disclaimer

  • Let's talk about sex, ba-bis...

    Malgré une vie sentimentale bien remplie depuis hum hum années, comment se fait-il que chaque 14 février de chaque année, mon seul plan de Saint-Valentin soit de passer un coup de fil à mon fillot éponyme ?

    Vas-y, rigole sous cape en me traitant de loseuse. N'empêche que contrairement à toi qui prétend d'un air décontracté attendre avec impatience la roucoulade tant marketée, je ne suis pas en train de vivre le stress de la sempiternelle interrogation calendaire : "mais qu'est-ce que je vais bien pouvoir trouver d'original à lui offrir, encore ?!"... tout ceci en partant du postulat fort présomptueux que tu t'interroges sur la fantaisie et le romantisme de tes cadeaux. Parce qu'entre nous, la rose rouge et les chocolats, c'est bien sympa, mais ça n'a pas à proprement parler le mérite d'épicer la vie de couple. Sans compter les risques d'allergies et les reproches post-événement concernant les kilos superflus... Pour faire court, laisse tomber les plans à la papa que, soit dit en passant, tu devrais faire naturellement tout au long de l'année sans te référer à une quelconque dictature commerciale, mais passons, là n'est pas le sujet.

    Figure-toi que c'est ton jour de chance car en plus de t'éviter un énième plan navrant, je vais te donner l'idée cadeau qui rime avec libido. Et oui, peut-être cette année arriveras-tu enfin à conclure ! Non, parce que c'est bien joli tout ça, mais les amoureux, on sait tous que ça ne se regarde pas que le blanc des yeux. Ce que je te propose, c'est de bousculer un peu le train-train. Tu peux malgré tout garder les standards du type déclaration d'amour en poésie, du moment que tu fait rimer Valentin avec libertin et Valentine avec coquine. Au lieu donc de courir les boutiques en tous sens pour finir avec un cadeau marasme, je te propose de te rendre paisiblement ici et dégoter un présent fantasme. Au travers d'un espace spécialement dédié pour l'occasion, Sexy Avenue propose toute une série de produits érotiques pour mettre du piment dans la fête des galants. Design, flashy, pour elle, pour lui, encore mieux pour les deux... N'hésitez plus, engagés de toutes contrées, célibataires sans frontières : have fun, take pleasure!

    disclaimer