Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Actualités - Page 7

  • Areva : faites vos voeux, rien ne va plus.

    Caustiques :

    Bonne année, ouais...

    Civiques :

    Citoyennes, citoyens du monde... cette année sera t'elle la bonne ?

    Classiques :

    Meilleurs voeux !

    Bonne année et surtout la santé !

    Variantes platissimes infinies.

    Cliniques :

    Au regard du diagnostic 2008, nous proclamons un état stationnaire pour l'année à venir... A moins que cela n'empire...

    Comiques :

    A tous ceux qui m'ont envoyé leurs meilleurs voeux pour 2008, je leur signale qu'à ce jour, cela n'a absolument servi à rien ! Compte tenu de la situation économique actuelle, pour l'année 2009, prière de m'envoyer du bois de chauffage ou des chèques repas. Merci d'avance.

    Erotiques :

    Mmmhhh-na-néééhhhhhh...

    Ethyliques :

    Nanané... Hips !

    Exotiques :

    Bon lanné !

    Lunatiques :

    Meilleurs voeux à tous. Non pas les cons. Si les cons aussi, soyons moins cons qu'eux. Quoique...

    Olympiques :

    L'essentiel, c'est de participer à cette nouvelle année.

    Prosaïques :

    Pas trop mauvaise année.

    Sceptiques :

    Bonne année, hum.

    Statistiques :

    AREVA organise un concours bloggeurs. Le bloggeur qui postera les voeux les plus créatifs (texte, son, vidéo, animation, bd, etc.) pourra filmer ses voeux devant la Tour Eiffel illuminée une dernière fois* aux couleurs de l'Europe. Areva se chargera de de la diffusion de la vidéo dans la blogosphère. De quoi faire exploser son trafic pour cette nouvelle année !
    (* Du 1er juillet au 31 décembre 2008, soit 184 nuits, Areva a illuminé la Tour Eiffel aux couleurs du drapeau européen à l'occasion de la présidence française de l'Union européenne. La Tour Eiffel européenne s'est éteinte le 31 décembre à minuit, après six mois de présence dans la nuit parisienne, alors que la France passait le flambeau à la République Tchèque.)

    Stoïques :

    Bon an, mal an... Nous l'affronterons.

    Théoriques :

    L'année sera peut être très bonne. L'année sera peut être très mauvaise. Mais selon toutes probabilités, elle sera bonne et mauvaise à la fois.

    Article sponsorisé

  • Burp !

    Trois kilos en deux jours...

    Mais pour me consoler, la surcharge ne sera pas uniquement adipeuse puisque mes valises, elles aussi, explosent. Merci Papa Nouël !

    J'espère que les fêtes se seront déroulées heureusement pour un maximum de gens !

  • Mon beau sapin

    Parce qu'il n'y a quand même pas plus légitime que moi pour parler de conifères en tous genres, je vous invite à visiter le site Mon beau sapin qui, en plus de vous fournir une bd quotidienne, vous permet de soulager un poil votre conscience de capitaliste asservi un donnant, d'un simple clic, un petit sou pour le Noël des enfants défavorisés. Un simple clic...

    sapin.jpg
  • Yes you can

    Il pourrait sembler légitime au lectorat de penser que je m'apprête à parler du tube musical composé par Will.i.am des Black Eyed Peas à partir du discours prononcé par Barack Obama lors de l'élection primaire du New Hampshire de cette année. Cette chanson, mixée avec des images et des extraits du discours du nouveau président des Etats-Unis, a été interprétée par de nombreuses célébrités (chanteurs, musiciens, comédiens...) telles Scarlett Johansson, Kareem Abdul-Jabbar ou encore Kate Walsh et le clip en noir et blanc réalisé par le fils de Bob Dylan, Jesse.

    Oui, il pourrait sembler légitime.

    Sauf que le tube en question s'intitule Yes We Can et que ma manchette, elle, est la suivante : Yes you can. Subtile nuance mais qui fait toute la différence.

    Moi en fait, je fais juste référence à la signature communicationnelle de Canon. Parce que la marque, comme le sénateur, est en campagne. Mais promotionnelle (quoiqu'en fait c'est tout pareil...). Et d'un point de vue européen - oui, car si Obama ne vise que les USA, Canon pense international -, les escales se feront à Amersfoort aux Pays-Bas, à Madrid en Espagne, à Milan en Italie mais surtout à Paris en France, hall n°8, porte de Versailles, du 13 au 17 novembre, à l'occasion du Salon de la Photo.

    L'édition Eos discovery 2008 proposera des ateliers autour des thèmes du studio, du portrait et de la mode ainsi que de nombreuses conférences gratuites permettant aux passionnés de photo de se perfectionner, le tout, appuyé par les interventions des célèbres photographes François Darmigny et Dingo qui dispenseront leurs conseils et astuces basés sur leur propre expérience et leurs propres travaux.

    Les participants pourront découvrir les boîtiers, les objectifs et les modèles les plus récents dans la zone Touch & Try, notamment le nouvel EOS 5D Mark II et son capteur de 21,1 millions de pixels, qui associe la prise de vues en plein format à l’enregistrement de vidéos Full HD, ainsi que l’EOS 50D (visuel ci-dessous) et son capteur de 15,1 millions de pixels qui assure une prise de vues en rafale à 6,3 images par seconde.

    A noter que les places disponibles pour les conférences sont limitées. Le meilleur conseil est donc de procéder dès à présent à l'inscription gratuite.

    Stop flashes please !

    Plus d'infos

    adServer.bs?cn=tf&c=19&mc=imp&pli=661780&pi=0&ord=[timestamp]&rtu=-1

    Article sponsorisé

  • Obama, et après ?

    obama.jpgEn ce jour de l'an de grâce 2008, les Etats-Unis d'Amérique ont choisi comme quarante-quatrième président de leur Nation un homme d'origine africaine.

    Profitons de cet instant de liesse où tous les espoirs sont permis face à un évènement bouleversant qui voit un peuple passer, en à peine quarante ans, de la ségrégation à l'élection d'un homme noir.

    Oui, profitons bien de cet instant, car pour le suite, hormis le fait que probablement les crises identitaires de l'atroce histoire trouveront, je l'espère, un peu de repos, les choses ont-elles vraiment des chances de changer ?

    Les amitiés de beaucoup - parfois inattendues - à l'égard de cet homme de toutes les espérances ne sont-elles qu'un moyen pour se faire bien voir en Afrique et ainsi, continuer sans vergogne à essoufler ce continent que les dirigeants ont de longue date choisi de rayer de la carte ?

    Comme toujours, seule la marche de l'Histoire nous répondra.

    Quoi qu'il en soit, merci au peuple américain de nous avoir montré l'exemple des possibles et de nous redonner confiance en l'avenir - même si cela ne dure qu'un instant.