Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Actualités - Page 6

  • Y'a des jours comme ça...

    ... ou la vie vous sourit.

    C'est ainsi qu'hier, environ cinq minutes montre en main après avoir transformé l'essai de ma reconversion professionnelle (suite au prochain épisode de la Chronique de l'effort), j'ai gagné deux places de concert du Black Summer Festival !

    Non seulement j'adore les concerts mais celui-ci se tenait dans ma salle préférée : le Cabaret Sauvage, un magnifique chapiteau avec terrasse-barbecue. Et cerise sur le gâteau, ce rendez-vous inattendu en terre musicale inconnue était fan-tas-ti-que ! Pourtant en lisant le descriptif, l'expérience s'annonçait particulière puisqu'il s'agissait de mbira-pop (?) et de rythmes afro-péruviens (donc).

    Au final, j'ai découvert Chinowiso, une chanteuse originaire du Zimbabwe et exilée à Londres, chantant la résistance, dénonçant la violence et défendant la liberté d'expression et le groupe Novalima composé de DJ's et de musiciens pour une ambiance de feu très cuba-salsa ! Les chanteuses des deux groupes étaient très touchantes et vraiment généreuses et l'ensemble des musicos étaient sensationnels.

    Merci le Cabaret Sauvage et Facebook pour ce joli cadeau !

    cabaret.jpg

    Les Cousins sur le pont - © photo : Philippe Cibille

    cabaret.jpg

    Le bar sauvage - © photo : Nadia Benchallal

  • Le Grand Pari(s)

    Consultation internationale de recherche et développementgrand paris.jpg

    Présentation de l'exposition : À l’occasion de l’inauguration de la Cité de l’architecture & du patrimoine a été exprimé le souhait qu’un « nouveau projet d’aménagement global du grand Paris » puisse faire l’objet d’une consultation internationale pour la réalisation des deux chantiers : « la métropole du XXIe siècle de l’après-Kyoto » et « le diagnostic prospectif de l’agglomération parisienne ». L’exposition présente les propositions des dix équipes plutidisciplinaires sélectionnées et réunies autour d'architectes-urbanistes tels que Jean Nouvel, Christian de Portzamparc ou encore Roland Castro. Le musée de la Cité accueille les 10 projections sur l’avenir du grand Paris. La scénographie articule 10 modules contemporains dans un parcours historique, laissant à chaque équipe la liberté d’investir son espace pour présenter sa proposition. Soit 10 modes de représentation pour 10 stratégies de recherche et de développement.

    Concrètement, si l'on est pas un professionnel, un étudiant ou un passionné du milieu, c'est un peu complexe. Sans compter qu'il faut lire ou visionner des toooooones de choses. Au final, je retiens des visions très ambitieuses, très onéreuses et très "prometteuses" quant à l'exclusion...

    Cité de l'architecture et du patrimoine
    Palais de Chaillot
    1 place du Trocadéro et du 11 novembre - 75116 Paris

    Tél. : 01 58 51 52 84

    Exposition gratuite jusqu'au 22 novembre 2009, tous les jours de 11 h à 19 h, sauf le jeudi (jusqu'à 21 h) et le mardi (fermeture hebdomadaire).

  • Du mieux pour les petits comme pour les grands !

    Faire garder son enfant est non seulement impératif mais c'est également sujet à de chouettes (on les préfère) anecdotes qui se transmettent.

    Je me souviens de mes parents, cardiologue et infirmière de leurs statuts qui, conscients que mon frère et ma soeur couvaient la varicelle, ont décidé de les placer quand même à leur garderie, ne pouvant faire autrement et se disant qu'après tout, tous les parents de tous les enfants seraient débarassés une fois pour toute de cette maladie. C'est vache mais c'est fait. La tête des autres parents...

    Je me souviens aussi que, toute petite, je possédais un puzzle de la ferme en bois, dont deux des pièces étaient un adorable petit cochon rose et un trop choupi petit mouton noir qui me plaisaient tellement que je ne m'en défaisais jamais, qu'ils ne quittaient jamais ma main ou ma poche. Quand vint le moment d'être placée en halte-garderie, ma maman ne voulant pas que je perde mes si précieux petits trésors de bois, me dit que je devais les laisser à la maison mais que je les retrouverais le soir en rentrant. La mort dans l'âme, je quittais le nid familial sans mes chouchoux... Quelle ne fut pas ma surprise de constater que la halte-garderie possédait le puzzle identique... mais qui dans ma tête de bout de chou était le mien que ma maman avait finalement apporté. Et de m'approprier l'adorable petit cochon rose et le trop choupi petit mouton noir... Sauf qu'en rentrant à la maison le soir et après que ma mère se soit demandé comment il était possible qu'il se soit opéré la multiplication des moutons et cochons à défaut des pains, j'ai du le lendemain restituer les objets "volés"... et me faire fouiller au corps systématiquement chaque soir, récidivant inlassablement mon larcin faute de comprendre que MON puzzle n'était qu'un numéro de production en série.

    Des anecdotes, il en existe bien d'autres et dans toutes les familles. Mais ces derniers temps, si faire garder son enfant était non seulement impératif mais également sujet à de chouettes (on les préfère) souvenirs, cet acte, nécessaire pour les parents qui travaillent, les parents isolés ou les parents au foyer souhaitant souffler un peu, était devenu un parcours du combattant et une angoisse pour les tuteurs.

    Aujourd'hui heureusement, et même si l'on n'ira pas jusqu'à parler de miracle en la matière, faire garder son enfant devient plus simple grâce à la Caisse Nationale d'Allocations Familiales et ses partenaires via le nouveau site www.mon-enfant.fr, annuaire spécialisé dans la garde des enfants.

    Construit à partir des bases de données de la Cnaf et de ses partenaires, le site propose une liste complète des lieux de garde, de la crèche à l'assistante maternelle en passant par les centres d'accueil de loisirs ainsi que les coordonnées des relais assistantes maternelles et les lieux d'accueil parents-enfants. Tous ces adresses et contacts sont certifiés (diplômes, crèches...), légitimés, reconnus, pour assurer la satisfaction et la tranquillité des parents quand à la prise en charge optimale (normal !) de leurs bambins de 0 à 12 ans.

    L'exhaustivité des contacts, les conseils prodigués et l'outils de simulation de coût (pour les modes de garde collectifs uniquement) permettent à tous les parents, en naviguant très simplement et quel que soit le département/la commune, d'opter pour le mode de garde le mieux adapté à chacun.

    Tout pour diffuser encore plus facilement la varicelle et piquer plus allégrement les petits cochons roses et moutons noirs !

    Article sponsorisé

  • Ecriture jetable de Charlotte Sapin

    book.jpgEditions Books on Demand - 236 pages

    Quatrième de couv' : Chroniques décapantes, réflexions graves ou farfelues, exercices de style... Cette compilation des meilleurs textes issus des deux blogs de l'auteur nous fait découvrir la vie auto-biographico-romancée d'une trentenaire tour à tour ordinaire et singulière.

    Non, cher lecteur, tu ne rêves pas. Aujourd'hui, je ne parle pas d'un livre parmi tant d'autres, je parle de MON bouquin ! Incredible, isn't it ? Alors, comme d'aucuns pourraient penser que c'est une sorte de poisson d'avril à retardement, voici la preuve en quelques liens :

    Alapage.jpg
    Alapage.com, c'est la classe et les frais de port sont gratuits.
    Amazon.jpg
    Amazon.fr, c'est la méga classe et les frais de port sont gratuits. Par contre, ils ont un peu de mal avec le principe de l'impression à la commande, du coup, ils indiquent toujours que l'article est en rupture de stock. Entre nous, comment est-il possible d'être en rupture de stock quand du stock, ben y'en a pas ? M'enfin bref... Et puis aussi, ils sont lents parce qu'ils n'ont toujours pas mis le visuel ni les infos de l'éditeur sur la page (là, l'image, je l'ai ajoutée en tant que cliente !).
    BOD.jpg
    Bod.fr, c'est mon éditeur. Sans vouloir être vache, mieux vaut ne pas commander sur leur site. Primo, parce qu'ils ne font pas les 5 % de remise et segundo parce qu'ils demandent la modique somme de 8,03 € pour la livraison, soit plus de la moitié du prix de mon livre. Ils sont fous... Surtout que je ne touche rien sur ces frais de port astronomiques...
    Chapitre.jpg
    Chapitre.com, c'est toujours la classe et les frais de port sont gratuits. J'attends toujours qu'ils mettent le visuel en ligne mais bon...
    Place des libraires.jpg
    Placedeslibraires.fr, c'est la grande classe. Ils listent toutes les librairies par région auprès desquelles il est possible de commander mon "oeuvre". Ma plus grande déception : ma région natale - la Bourgogne - n'a aucun point de vente qui me référence...
    Delamain.jpg
    155, rue Saint Honoré - 75001 Paris
    Gallimard.jpg
    15, boulevard Raspail - 75007 Paris - Là, c'est la méga classe internationale parce qu'il faut bien le dire, Gallimard, c'est un peu mon éditeur préféré.
    Le Divan.jpg
    203, rue de la Convention - 75015 Paris - Re-méga classe internationale parce qu'il s'agit d'une librairie Gallimard qui a, de surcroît - je le sais pour avoir vécu presque juste à côté -, un charme fou : des petits commentaires sur certaines piles de livres, des bouquins jusqu'au plafond, des coins et recoins, des marches, des petites allées... Bref, le paradis des fétichistes bibliophiles.
    Libraire de Paris.jpg
    7,9,11 place de Clichy - 75017 Paris
    Libralire.jpg
    116, rue St-Maur - 75011 Paris - Je n'y ai jamais mis les pieds mais comme c'est passablement près de chez moi, je m'engage à venir dédicacer le livre à toute personne le commandant dans ce point de vente (à condition de se rencarder préalablement via ce blog naturellement, je ne suis pas devin).

    La prochaine fois, je vous raconterai comment le petit miracle de l'édition de mes textes s'est produit. En attendant... comment vous dire ? ... Achetez-le !