Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Une Île de Tracey Garvis-Graves | Page d'accueil | Juste avant le bonheur d'Agnès Ledig »

30/05/2013

Jane Austen revient en librairie !

culture,littérature,livre,roman,romance,angleterreDu calme Janeite ! Aucun manuscrit inédit à l'horizon..

Repos, novice de classe de sixième qui t'excites sur un nom connu sans rien en savoir ! Tu ne pourras pas plus obtenir de dédicace de cette auteur que te rendre au concert de Bob Marley dont tu viens d'acheter des places à un arnaqueur de troisième. Ce pour la simple et bonne raison que ces deux artistes qui ont toute ma considération quoique dans des genres très différents ont été envoyés ad patres depuis belle lurette...

Dans l'attente inespérée d'un texte original jamais publié, impossible de satisfaire ses pulsions austeniennes autrement qu'en relisant la trop courte oeuvre de la figure de proue des lettres anglaises du XIXe siècle.

Et pourtant...

Il est également et heureusement possible de plonger dans la pléthore de spin off (de qualité) fleurissant outre-Manche ou Atlantique et, enfin, de plus en plus largement traduits en France.

Si Sanditon ébauché par Lady Austen et achevé par une autre dame, La mort s'invite à Pemberley de P.D. James, Le journal de Mr Darcy d'Amanda Grange et Les filles de Mr Darcy d'Elizabeth Aston ont déjà été évoqués ici, il est important que les inconditionnel(le)s de l'univers victorien qui auraient manqué un wagon sachent que les éditeurs cèdent - il était temps - aux sirènes de l'enthousiasme du lectorat janeitiste.

L'on trouve ainsi chez Milady Romance :

Les aventures de Miss Alethea Darcy d'Elizabeth Aston

Darcy dans l'âme d'Elizabeth Aston

Le journal de Mr Knightley d'Amanda Grange

Le journal du Colonel Brandon d'Amanda Grange

Charlotte Collins de Jennifer Becton

Caroline Bingley de Jennifer Becton

et chez l'éditeur Archipoche :

Les caprices de Miss Mary de Colleen McCullough (celui-ci date un peu mais à moi-aussi il m'arrive de rater un wagon)

Vous l'aurez compris, en la demeure, l'on ne boude pas une occasion de se rapprocher un tant soit peu, même de manière détournée, de la grande Jane. Si vous avez vent d'autres titres, merci de les partager ! Sinon, bons voyages dans la campagne anglaise des années 1800...

20:40 Écrit par charlotte sapin dans Chick lit, romance, Littérature anglaise, Livre | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook | | | | Pin it!

Commentaires

Le début de ton article m'a fait éclater de rire :D

Écrit par : Alice | 30/08/2013

Répondre à ce commentaire

Hi hi hi, merci miss !

Écrit par : charlotte à Alice | 01/09/2013

Les commentaires sont fermés.