Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Un été de trop d'Isabelle Aeschlimann | Page d'accueil | Blast de Manu Larcenet »

10/12/2012

Gwordia, blog littéraire adoubé par les éditeurs

Impressionnante titraille, n'est-il pas ? C'est un peu pompeux, j'en conviens, mais je suis tellement ravie de ce qui m'arrive qui je me laisse aller au péché d'orgueil le temps d'un billet. Ou deux... Cela étant dit, il faut que vous sachiez que ma bonne fortune sera un peu la vôtre par ricochet. Je m'explique.

Figurez-vous qu'après de nombreuses années de blogging plus ou moins intensif, soit quelque mille notes dont la part belle consacrée à la littérature, je commence à récolter les fruits de ma passion. Et je les savoure !

Quand j'étais encore en mesure d'effectuer ma profession de libraire, je vous faisais partager, à l'occasion des rentrées littéraires, autant de nouveautés que je pouvais en lire avant leur sortie. Des critiques inédites sur le web mais très ciblées dans le temps. Désormais, je vous ferai découvrir de nombreuses nouveautés littéraires en avant-première tout au long de l'année grâce aux magnifiques partenariats que m'ont proposé les incontournables éditions Pocket & les toutes nouvelles éditions Charleston (une récente maison à suivre de très très prêt dont je vous parlerai plus avant très bientôt). Ambassadrice du Club des lecteurs Pocket et Lectrice VIP Charleston 2013, telles sont mes nouvelles responsabilités... mais surtout mon bon plaisir !

Par ailleurs, vous ne l'ignorez pas, chaque année à son lot de prix littéraires décernés par des jurys de professionnels et/ou de simples lecteurs. Comme vous l'aurez peut-être remarqué dans la colonne de droite, j'ai tenté, en bibliophage qui se respecte, de devenir Jurée du Prix du meilleur roman 2013 des lecteurs Points. ET ! J'ai été sélectionnée parmi plus de 2 000 aspirants pour devenir l'une des quarante membres du jury ! Incrédibeul. Je suis donc en charge de lire, d'ici la fin du printemps ou le début de l'été, les dix romans en lice pour le titre et désigner celui que je préfère. Je peux d'ores et déjà vous dire que la tâche sera difficile tant la liste regorge apparemment de prometteuses pépites. Mais je n'en dis pas plus pour l'instant, vous suivrez mon aventure en temps réel au fil de mes lectures.

Last but not least, j'ai, aujourd'hui même, une fois encore été sollicitée pour devenir lectrice privilège d'une prestigieuse maison d'édition, mais je ne peux pas vous en dévoiler davantage pour l'instant...

Si l'on ajoute à cela que de plus en plus de jeunes auteurs me font parvenir leurs premiers romans et que je suis particulièrement en veine ces derniers temps rapport aux multiples concours littéraires auxquels je participe, attendez-vous à des tas de critiques de livres et toujours plus de belles découvertes livresques ! Et bien entendu, davantage de nouveautés !

Quel bonheur et quel honneur de voir son travail récompensé par les éditeurs ! Qu'ils me félicitent pour ma passion communicative et la qualité de mes chroniques au point de me demander de lire et chroniquer leurs catalogues est un hommage qui m'enchante. J'espère que vous aurez autant de plaisir que moi à découvrir de bons bouquins et que nous continuerons à échanger dans les commentaires, que vous soyez visiteurs fidèles ou de passage. Merci de contribuer à la vie de ce blog et au plaisir de nos tribulations littéraires... A bientôt !

21:13 Écrit par charlotte sapin dans Blog, Culture, Livre | Lien permanent | Commentaires (17) | |  Facebook | | | | Pin it!

Commentaires

*_*

Écrit par : Vincent | 10/12/2012

Répondre à ce commentaire

o/

:-P

;-)

:-*

Écrit par : charlotte à Vincent | 11/12/2012

Félicitations ! Tu vis le rêve de nombreux blogueurs et blogueuses. Sois en sûre : tu vas faire des jaloux ! :-)

Écrit par : In Cold Blog | 10/12/2012

Répondre à ce commentaire

Hi hi, je jubile comme une sale gosse... Non, plus sérieusement, j'espère surtout motiver et montrer que ça vaut le coup de bloguer ! Le web réserve de nombreuses surprises !

Écrit par : charlotte à In Cold Blog | 11/12/2012

o /
l
/

Yeah !

Écrit par : Poulpy | 11/12/2012

Répondre à ce commentaire

A la one again bistoufly !

Écrit par : charlotte à Poulpy | 17/12/2012

Bonjour, future camarade de lecture !
J'ai eu la chance d'être sélectionnée aussi ! Il me semble que nous vivons en plus dans le même département... 89 ? Bonne(s) lecture(s) à nous !

Écrit par : Neph | 12/12/2012

Répondre à ce commentaire

Hello co-jurée ! Ravie pour toi. Il me tarde de recevoir les livres !
Effectivement, Icaunaise too :)
A très vite pour les lectures parallèles...

Écrit par : charlotte à Neph | 17/12/2012

Bonjour. Maintenant que vous allez donner votre avis pour couronner un livre et surtout pour en faire la critique sur votre blog, sachez quand même que les éditeurs sont bassement intéressés quand ils cherchent des gens comme vous. Il est souvent difficile de "placer" la publicité d'un livre dans les médias et vous leur rendez service... Car je ne crois pas que ce soit votre manière de rédiger, très pompeuse, qui vous a permis d'être sollicitée et sélectionnée. J'ai pu lire plusieurs de vos "articles" (allez, appelons cela "articles" !) et, de toute évidence, vous avez un problème d'égo très avancé. Vous n'écrivez pas pour les autres mais pour vous : vous vous écoutez lire, vous vous flattez, et vos phrases, en dépit de vos efforts, ne sont que du "déjà vu". En outre, dans un article, on va tout de suite à l'essentiel : on ne traîne pas pour le plaisir de faire de belles phrases alors que le lecteur attend de savoir où vous voulez en venir... Bref, il y a beaucoup à dire et surtout ne vous croyez pas pleine de talent... Enfin, la moindre des choses est d'éviter de faire des fautes d'orthographe. Vous en faites souvent. Ne serait-ce que dans l'"article" ci-dessus j'ai relevé : "à suivre de très très prêt" et "chaque année à son lot de prix littéraires." Trouvez les erreurs. Sans compter que l'on ne dit pas "effectuer une profession" mais "exercer une profession". Le talent viendra peut-être un jour. Cordialement.

Écrit par : Jarrod | 03/01/2013

Répondre à ce commentaire

Ah ah ah, se voir accuser d'un problème d'égo par quelqu'un qui croit être la seule personne à comprendre les intérêts des éditeurs, à maîtriser la langue française et à détenir LA vérité sur ce qui est bon ou mauvais... C'est la blague de ma journée !
Pour votre gouverne, ma seule obligation est de parler du livre, mais s'il s'agit d'une bouse littéraire à mes yeux - car ces avis n'engagent que moi, je ne prétends pas détenir la vérité absolue puisque les gens plus humbles et intelligents que vous savent bien ce qu'il en est des goûts et des couleurs -, si donc il s'agit d'une bouse selon mes critères, je suis entièrement libre de le dire, Môsieur. MON intérêt étant de recevoir des tas de livres sans débourser le moindre cent.
Pour ce qui est des fautes de syntaxe ou de langage, sachez que dans une autre vie, j'ai été correctrice. Seulement, je suis tellement obnubilée par ce que j'écris que je ne me relis pas.
J'aurais encore bien des choses à vous dire mais je déteste perdre mon temps inutilement, contrairement à vous qui perdez le vôtre à lire ce qui vous rebute et à essayer - vainement - de blesser les gens plutôt que d'entreprendre des actions positives et constructives. Sachez que je préfère avoir un style pompeux qu'être comme vous une mauvaise âme fielleuse dont la seule ambition est de pomper l'air des gens. Je vous souhaite donc malgré tout une bonne année même si j'en doute puisque vous êtes semblez être passablement aigri.

Écrit par : charlotte à Jarrod | 03/01/2013

J'oubliais, ne trouvez vous pas que votre concordance de temps dans la formulation "je ne crois pas que ce soit votre manière de rédiger, très pompeuse, qui vous a permis..." est un peu... limite ? C'est quand même la moindre des choses de se relire...

Écrit par : charlotte à Jarrod | 03/01/2013

Et non, chère jeune fille, on peut dire "je ne crois pas que ce soit votre manière de rédiger, très pompeuse, qui vous A permis" malgré la présence du subjonctif (soit). Ouvrez donc une grammaire actualisée. J'ai des raisons de croire que vous n'avez jamais été correctrice. En plus vous êtes donc mythomane ! Dans quelle maison d'édition alors ? Vous dites : "Je suis tellement obnubilée par ce que j'écris que je ne me relis pas". C'est très grave de ne pas se relire, chère jeune fille ! Il n'y a que la vérité qui blesse : c'est bien vrai, car on me dit que vous avez laissé un lien sur tweeter vers ces commentaires. Je vous plains d'être aussi blessée dans votre amour-propre... Enfin, je ne perds absolument pas mon temps à lire "ce qui me rebute". Au contraire la fatuité des autres m'intéresse. Mais je ne tiens toutefois pas à vous faire perdre votre temps à vous et me retire définitivement de ce blog car j'ai d'autres centres d'intérêt. Cela vous permettra de répondre dans le vide, car le vide est votre univers. Vous noterez quand même que j'ai, moi, utilisé deux formules de politesse dans mon précédent commentaire.

Écrit par : Jarrod | 03/01/2013

Répondre à ce commentaire

(Suite et fin) Vous ne voulez pas payer les livres, oui ça j'avais compris. Mais je crois que ce n'est pas la raison pour laquelle vous vouliez être membre d'un jury. Vous pensez que par ce biais vous serez un jour éditée. Ce n'est pas comme ça que ça se passe, voyez-vous ? Vous ne pensez qu'à vouloir briller aux yeux de tous vos amis, mais vous n'y parvenez pas. A chacune des phrases que vous écrivez vous pensez : "Ils vont voir que j'ai du talent." Les internautes peuvent laisser des commentaires sur votre blog et vous attendez que l'on vous flatte, que l'on vous remarque, que l'on dise des choses qui vous font jouir, et si quelqu'un a le mauvais goût de dire l'inverse de ce que vous souhaitez entendre vous le prenez très mal. Alors une question : pourquoi laisser votre blog ouvert aux commentaires si vous ne supportez pas la critique ? Votre réaction est très révélatrice. En prenant la mouche vous vous êtes condamnée. Si vous aviez pris ce commentaire avec davantage de légèreté vous auriez fait preuve de plus d'intelligence et cela aurait été tout à votre honneur. Vos amis de tweeter jugeront. Vous n'êtes pas une artiste et n'en serez jamais une. Manière à vous-même de tenter de prouver le contraire, mais c'est perdu d'avance. Bon allez, cette fois j'y vais vraiment.

Écrit par : Jarrod | 03/01/2013

Répondre à ce commentaire

Je ne vois qu'une explication. C'est un ancien amant éconduit. La prochaine fois, pense à les plaquer avec une formule de politesse! ;)

Écrit par : C.Charpot | 04/01/2013

Répondre à ce commentaire

Hé hé... Impossible ! Sinon, il saurait à quel point nombre de ses arguments sont absurdes. Et si je dois bien avouer que mon "tableau de chasse" ne compte pas que des flèches, ils avaient au moins tous le mérite de savoir ce qui est vraiment "grave" dans la vie.
Et après tout, une telle langue de vipère... Pourquoi ne serait-ce pas une femme ?

Écrit par : charlotte à C.Charpot | 04/01/2013

Ha! Ça! Si tu nous caches tes amantes! ;)

Écrit par : C.Charpot | 04/01/2013

Répondre à ce commentaire

Damned, démasquée ! J'en profite pour vous envoyer mes meilleurs voeux, du bonheur et de la santé, hein, parce que c'est important la santé #TeamHandicapées ;) Gros bisous dear friends. Prenez-vous aussi les pauvres en Belgique ? Sont trop barakis par chez moi...

Écrit par : charlotte à C.Charpot | 04/01/2013

Les commentaires sont fermés.