Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Marilyn Monroe par Anne Plantagenet

Editions Gallimard - 299 pagesmonroe.jpg

Présentation de l'éditeur : Elle voulait qu'on la regarde. Mal aimée, étouffée, violée, abandonnée, l'enfant brune et bégayante nommée Norma Jeane Mortensen était prête à tout pour sortir de l'ombre et taire ses blessures. Jusqu'à devenir Marilyn Monroe (1926-1962), créature artificielle, blonde publique, surgie après neuf heures de maquillage et de décoloration. Jusqu'à se laisser dévorer par elle.

Cette biographie de Miss Poupoupidou est bien loin de ce que l'actrice a enduré de son vivant et longtemps après sa mort, à savoir les ragots les plus odieux et voyeuristes, les spéculations toutes plus sordides les unes que les autres.

Anne Plantagenet nous retrace avec beaucoup de simplicité l'existence surréaliste, surexposée et survoltée d'une petite fille brisée dans le corps d'une pin-up.

Les amoureux de la plastique de Norma Jeane-Marilyn seront peut-être un peu déçus de la quantité de photographies réduite à la portion congrue, mais là n'est pas l'objet de l'ouvrage.

Difficile quand, depuis toujours, on a évolué dans un monde où les seins et les culs sont à tous les coins de rue, de pénétrer l'atmosphère de scandale de l'époque et de comprendre l'engouement créé par cette emmerdeuse maladive. Une chose est sûre, cette vie fut hors norme et le restera. C'est ce qui en fait un objet de culte aussi fascinant qu'horrifiant.

Les commentaires sont fermés.