Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Mr. Thake de J.B. Morton | Page d'accueil | 658 de John Verdon »

13/01/2012

Autour du monde avec Tante Mame de Patrick Dennis

autour du monde avec tante mame.jpgEditions Flammarion - 391 pages

Présentation de l'éditeur : Femme émancipée, imprévisible, pleine de fantaisie, Tante Mame a enlevé son petit-neveu et entrepris de parcourir le monde en sa compagnie. Le vieux continent, dont elle n'ignore rien des usages, sera un théâtre à sa démesure. Ainsi sera-t-elle meneuse de revue aux Folies Bergères, châtelaine cernée par les nazis en Autriche, victime d'un gigolo sur la côte basque, menacée par les fascistes à Venise, prisonnière d'un kolkhoze en Russie. À ses côtés, on retrouve son neveu Patrick et sa meilleure amie, la légendaire et non moins riche actrice Vera Charles, ainsi qu'une loufoque bande d'originaux, d'expatriés et de play-boys. Nouveaux adeptes et fans de longue date se délecteront de ce second volet des frasques toujours plus extravagantes de la célèbre globetrotteuse. Subtil, insolent et furieusement drôle, Tante Mame n'a pas pris une ride et son tour du monde reste toujours aussi irrésistible.

A l'instar du Mr. Thake de J.B. Morton, Tante Mame est un personnage haut en couleurs qui n'a pas son pareil pour se mettre dans des situations abracadabrantes mais qui, contrairement à son égal masculin, à l'art de toujours retomber sur ses pieds en ouvrant les yeux avant la catastrophe. Cette lucidité in extremis rend la lecture moins fatigante que celle de son homologue britannique. Pour autant, on se lasse assez rapidement de ses aventures qui s'appuient sempiternellement sur les mêmes ressorts et dont la seule variante est le cadre puisque la drôle de bonne femme nous trimballe tout autour du globe.

Je me rends compte que je ris davantage en lisant des ouvrages ne comportant pas l'étiquette"drôle" qu'en lisant des livres qui font partie du catalogue humoristique. Peut-être le fait d'appartenir à ce registre engendre une trop grande attente de ma part et au final je suis déçue car je n'arrive au maximum qu'à sourire alors que je peux avoir de véritables fous rires grâce à des auteurs de romans non estampillés "comiques" comme ceux de l'excellent Jonathan Tropper (Le livre de Joe, Perte et fracas, Tout peur arriver).

08:20 Écrit par charlotte sapin dans Culture, Littérature américaine, Livre, Roman | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | | Pin it!

Les commentaires sont fermés.