Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Bienvenue à Oakland d'Eric Miles Williamson | Page d'accueil | Le premier été d'Anne Percin »

18/12/2011

Solène de François Dominique

culture,littérature,livre,roman,sfEditions Verdier - 131 pages

Présentation de l'éditeur : Après un désastre, dans un entre-deux-mondes inquiétant, une famille (deux adultes, deux enfants et deux adolescents) réfugiée dans une villa de la banlieue lyonnaise, vit coupée du monde extérieur. Alors que le système de défense qui les protège faiblit et que les ressources en vivres diminuent, ils tentent de maintenir un semblant de quotidien. C'est la voix de Solène, petite fille étrange, imaginative et sensible qui mène la narration. L'enfant est douée du pouvoir de lire dans la pensée de ses proches avec qui elle est liée par une grande tendresse et dont elle perçoit les inquiétudes, les secrets, les rêves ou les révoltes. Le jeu a une grande part dans son récit qui peut être lu comme une fable sur la langue, ses sortilèges merveilleux ou ses revirements imprévisibles.

Que j'ai dû me faire violence pour arriver au bout de ce texte ! Pour conforter mon rejet, je suis allée taper le titre et le nom de l'auteur dans Google pour voir si des blogs avaient chroniqué cet ouvrage. Quelle ne fut pas ma surprise de constater qu'au moins les quatre premières critiques étaient positives. Tant mieux pour l'auteur cela dit mais vraiment, tout enthousiasme au sortir de cette lecture me dépasse. Certains parle de la poésie et du côté artistique du jeu entre les ombres et la lumière, d'autres une formidable plongée dans les recoins les plus obscurs de la pensée. Je ne vois pour ma part qu'une base apocalyptique mais qui ne nous emmène nulle part. Je ne suis déjà pas très fiction mais ce court (ouf !) livre m'a vaccinée pour quelques temps.

09:49 Écrit par charlotte sapin dans Culture, Littérature française, Livre, Roman, SF, fantasy, fantastique | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | | Pin it!

Les commentaires sont fermés.