Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Le livre noir des serial killers de Stéphane Bourgoin | Page d'accueil | Le dîner d'Herman Koch »

01/09/2011

Les perles des politiques de Jean-Luc Mano

Editions Jean-Claude Gawsewitch - 160 pagesculture,livre,humour,politique,citation

Présentation de l'éditeur : De la « bravitude » de Ségolène à la « fellation » de Rachida, quand les politiques nous régalent ! Les politiques, figures fascinantes du monde médiatique, sont des hommes comme les autres, et ils nous le prouvent ! En leur compagnie, Jean-Luc Mano se propose de recenser les bourdes qui ont fait date. Des lapsus aux fourchages de langues, en passant par les plus beaux dérapages verbaux, Les Perles des politiques donne à voir nos chers élus sous un jour tout particulier… Quand Nicolas Sarkozy, Ségolène Royale, Jacques Chirac, ou Dominique de Villepin perdent les pédales, nous récoltons des phrases d’anthologie qui viennent pimenter de manière hilarante la sphère politique actuelle.

Bon, ce n'est certes pas le livre du siècle mais en tout cas, il fait rire et ça fait du bien. Il fait admirablement remarquer à quel point l'élégance et la répartie des dits grands hommes est comme notre société : en plein déclin. Cela dit, ça se saurait si Nicolas Ier avait un quelconque panache...

Extraits :

Je ferais admirablement remarquer aux hommes politiques qui me prennent pour un rigolo que ce n'est pas moi qui ai commencé.

Coluche

...

Il faut mettre un frein à l'immobilisme.

Raymond Barre

...

Saint Louis rendait la justice sous un chêne. Pierre Arpaillange la rend comme un gland.

André Santini

...

La fièvre thyphoïde est une maladie terrible. Ou on en meurt, ou on en reste idiot. Je sais de quoi je parle, je l'ai eue.

Mac Mahon

...

Je serai un président comme Louis de Funès dans Le Grand restaurant : servile avec les puissants, ignoble avec les faibles. J'adore.

Nicolas Sarkozy

...

Quidam : Mort aux cons !

De Gaulle : Vaste programme.

...

Quidam : Connard !

Chirac : Enchanté, moi c'est Jacques Chirac.

...

Quidam : Mitterrand, fous le camp !

Mitterrand : Ca rime, certes. Mais la rime est pauvre.

...

Quidam : Tu me serres pas la main. Tu me salis.

Sarkozy : Casse-toi, pauv' con !

10:24 Écrit par charlotte sapin dans Citation, Culture, Livre | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | | Pin it!

Les commentaires sont fermés.