Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

La lamentation du prépuce de Shalom Auslander

culture,littérature,livre,roman,biographie,religion,humourEditions Belfond - 306 pages

Présentation de l'éditeur : Jeune époux et futur papa, Shalom pourrait être le plus heureux des hommes. Mais l'enfance peut commettre bien des ravages... Élevé dans la plus stricte orthodoxie juive, il en a gardé une vision très personnelle du "Tout-Puissant" et une paranoïa aiguë. Trente-cinq ans que cela dure. Trente-cinq ans d'une relation complexe, faite d'incompréhension et de pure terreur. Alors, à l'adolescence, Shalom s'est rebellé : gavage de hot dogs, lectures pornos... Et il a attendu, tremblant, le châtiment divin. Mais rien... Aujourd'hui, la grossesse de sa femme le laisse désemparé. Partagé entre son désir d'émancipation et sa peur maladive de Dieu, le voilà confronté à l'agonisante question : quel sort doit-il réserver au prépuce de son enfant ?

Ce livre est une espèce d'autobiographie d'un homme profondément croyant et excessivement coupable en attente de son châtiment d'être non pratiquant voire contre-pratiquant. C'est plus largement une critique de la religion intensive, intolérante et aliénante déguisée sous un énorme blasphème. L'on peut aisément imaginer que Shalom Auslander rencontre "quelques" problèmes avec sa communauté en particulier, avec les religieux de toutes confessions en général. C'est drôle et un peu flippant. Et très instructif en ce qui concerne la religion juive dont j'ignorais l'extrême exigence.

Les commentaires sont fermés.