Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Chronique de l'effort #30

Ou ma vie de libraire.

Dans ma vision idéale des choses, le métier de conseiller en livres se dessinait comme suit : un petit fauteuil bien confortable calé entre des piles de livres un peu poussiéreuses, une tasse de chocolat, le bonheur de bouquiner des tas d'ouvrages et des interruptions toujours bienvenues pour converser littérature avec des clients connaisseurs ou conseiller des novices.

Sauf que.

Dans la réalité des choses, le métier de libraire se gribouille plutôt comme suit : braver les éléments pour sortir et rentrer des présentoirs anti-ergonomiques au possible qui vous brisent le dos, les reins et vous écorchent les mains, porter des cartons (remplis de livres donc), ouvrir ces mêmes cartons et pointer leur contenu, nettoyer inlassablement les rayons avec des produits agressifs, le tout en ayant l'interdiction formelle de jamais s'asseoir ou lire la moindre ligne.

Sachant l'hostilité des matériels à déplacer et la légendaire vertu coupante du carton et du papier, l'on imagine aisément l'état des mains d'un libraire : des mains abîmées. Leur soin devient donc aussi nécessaire que l'hygiène dentaire (ou respirer pour que l'image soit parlante pour tous).

C'est ainsi qu'Apaisyl Crevasses, le premier kit soin 2 en 1 destiné au traitement et à la prévention des crevasses des mains, devient un peu le graal du vendeur de livres et par extension du travailleur manuel. Avec un pansement liquide pour traiter efficacement les fissures et crevasses formées et une crème nourrissante idéale pour prévenir la formation et la réapparition des petits bobos très douloureux, ce kit est un peu mon meilleur ami dermatologique (mon ostéo étant ma meilleure amie lombaire et musculaire).

Le pansement liquide Apaisyl Crevasses forme un film protecteur qui comble la crevasse pour stopper sa progression, éviter sa réouverture, soulager la douleur et favoriser la cicatrisation. Il suffit de nettoyer et sécher la fissure, appliquer et étaler délicatement le pansement à l'aide de la spatule, laisser sécher à l'air libre jusqu'à formation du film et renouveler l'opération deux à trois fois par jour jusqu'à cicatrisation totale. La crème, quant à elle, est spécialement indiquée pour les dessèchements extrêmes. Sa formule complète apaise rapidement les sensations de tiraillements, hydrate et nourrit intensément et prévient la formation des crevasses. Il suffit d'appliquer une noisette de crème sur peau propre et sèche aussi souvent que nécessaire.

Et hop, les mimines redeviennent douces et esthétiques !

Plus d'informations sur le site Apaisyl.

Article sponsorisé

Partage propulsé par Wikio

Les commentaires sont fermés.