Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

John Irving : le nouveau livre bis

dernière nuit à twisted river.gifJ'avais, il y a quelques temps, annoncé (selon les informations obtenues auprès du Seuil) le nouvel opus made in John Irving pour la dernière semaine de novembre. Les fans auront sans doute remarqué que nul Dernière nuit à Twisted River ne s'est profilé à l'horizon. Il est en effet repoussé au 20 janvier.

Ce que je peux vous dire, c'est que le représentant de la maison d'édition qui doit me l'envoyer incessemment sous peu (privilège de libraire) m'a dit qu'il était génialissime et que l'on y retrouvait le style irvingien du temps du Monde selon Garp. Une promesse qui je l'espère permettra de patienter pour la dernière ligne droite.

Présentation de l'éditeur : 1954, au nord du New Hampshire, à Twisted River, pays sauvage des bûcherons et des flotteurs de bois, les draveurs, Dominic Baciagalupo, 30 ans, veuf et père de Danny, 11 ans, travaille comme cuisinier avec, pour garde du corps Ketchum, l’ogre anarchiste au grand coeur, l’ami de toute une vie. Suite à la mort malencontreuse de Jane, sa maîtresse, causée par Danny qui l’a prise pour un ours, père et fils fuient le courroux revanchard du shérif Carl, l’« officiel » de la dame. Première étape, Boston, où Dominic cuisine dans un restaurant italien, où Danny rêve de devenir écrivain. De nouveau inquiétés par le shérif, les Baciagalupo se bâtissent une nouvelle vie dans le Vermont : après avoir tâté de la gastronomie chinoise, Dominic se lance à son compte avec succès, et Danny devient un écrivain célèbre. Ultime étape : Toronto. Mais on n’échappe pas à la rage vengeresse du shérif !

Les commentaires sont fermés.