Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Orphelins de l'Eldorado de Milton Hatoum

orphelins de l'eldorado.jpgEditions Actes Sud - 135 pages

Présentation de l'éditeur : Au bord du fleuve Amazone, un passant devient le dépositaire de l'histoire d'un vieux fou. Erigeant en mythe son amour désespéré pour une Indienne de la forêt, le vagabond restitue la chronique d'une famille, d'une région, d'une époque où la sève du caoutchouc incarnait tous les rêves d'un Eldorado brésilien. Que reste-t-il de cette héroïque dynastie ? La concurrence asiatique menace, le transport marchand qui a fait sa fortune périclite, la Première Guerre mondiale approche. Le flambeau est impossible à relever pour le jeune héritier qui a dilapidé sa fortune dans les plaisirs faciles, envoûté par les rêves de Cité Enchantée d'une impétueuse orpheline. Dans le vilage de Fitzcarraldo - magnificence et frustration, chimère démesurée, folie du rêve impossible -, Milton Hatoum façonne histoire, légende et mémoire en amoureux hommage aux mythes de son Amazonie natale.

Si mon premier pas dans la littérature brésilienne m'avait enchanté (Le Libraire), le second est un échec total. L'ouvrage a beau ne pas être conséquent, je n'ai pas eu le courage d'aller jusqu'au bout, je me suis arrêtée à mi-ouvrage. Personnages peu attachants et récit mal construit.

Les commentaires sont fermés.