Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Le goût du bonheur 2 de Marie Laberge

adélaïde.jpg

Adélaïde - Tome 2

Editions Anne Carrière - 939 pages

Présentation de l'éditeur : La mort accidentelle de Gabrielle, âme de la tribu, bouleverse les Miller. Les étés immuables sur l'île québécoise d'Orléans sont à jamais perdus. La guerre et les réquisitions ont dispersé la plupart des hommes. Et le destin s'acharne sur Adélaïde, désormais épouse du brillant Nicholas McNally sans cesse menacé par la démence de sa propre sœur. Adélaïde, elle, reste droite malgré tous les déchirements qui l'assaillent. Si la jeune femme conserve le goût du bonheur en pleine tragédie, c'est à Florent qu'elle le doit, cet ami de toujours dont la tendresse défie les années. Pour combien de temps encore ?

Après Gabrielle, la vie passionnante des Miller, McNally et consorts se poursuit au gré des joies, des peines, des surprises et des déconvenues de l'existence. L'évolution des personnages est toujours savemment orchestrée et le verbe québécois toujours agréable. Mais c'est surtout la traversée des époques et des moeurs qui est fascinante à observer. On se plaît à s'imaginer moderne dans ces temps jugés désormais rétrogrades mais qu'aurait-on été ? Comment aurait-on pensé, agi ?

Sans vouloir aucunement ternir l'image de la saga qui n'a rien de comparable avec un quelconque Santa Barbara, son adaptation télé ferait un excellent feuilleton que je suivrais avec plaisir.

Les commentaires sont fermés.