Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Le goût du bonheur de Marie Laberge | Page d'accueil | appelle-moi Ferdinand de H. Bourhis, C. Conty & C. Durieux »

08/11/2010

Fables amères, de tout petits riens de Chabouté

fables amères.jpgEditions Vents d'Ouest - 102 pages

Présentation de l'éditeur : Le métro à l'heure de pointe, à la caisse d'un supermarché, une grasse matinée ou un jogging dans un parc, autant de lieux et de situations banales souvent jalonnées de petits incidents dérisoires et anodins... Chabouté renoue avec la nouvelle dans ce recueil de onze histoires courtes... Sans jugement ni moralisme, il dépeint simplement la banalité de ces petits accrocs du quotidien, ces broutilles ordinaires qu'il envoie avec talent à la face du lecteur, ces terribles futilités qui ne peuvent que laisser un goût amer... Les silences de ces "tout petits riens" en disent long...

Démonstration de l'effet papillon ou comment de tout petits rien, des mots ou des gestes futiles peuvent avoir un effet dévastateur. Le graphisme est peu attirant mais la scénographie est exceptionnelle. C'est pas folichon mais tellement réaliste. De quoi méditer et peut-être se remettre un peu en question.

08:10 Écrit par charlotte sapin dans Bande dessinée, Culture, Littérature française, Livre, Nouvelles | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook | | | | Pin it!

Commentaires

Je l'ai lu il y a peu. Un des rares recueil de nouvelles où je ne fais pas la fine bouche en le refermant. Un album de qualité, j'ai vraiment apprécié. Dans mon avis, j'ai fais le parallèle avec "Les équilibres instables" scénarisé par Loïc Dauvillier. Je ne sais pas si tu connais ?

Écrit par : Mo' | 16/04/2011

Répondre à ce commentaire

Non je ne connais pas mais je note ! C'est vrai que la nouvelle, a fortiori en BD, est un exercice périlleux mais mené ici de main de maître. C'est rare que la BD me mette les larmes aux yeux mais là...

Écrit par : charlotte à Mo' | 18/04/2011

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.