Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Rentrée littéraire : Les Jeux de la nuit de Jim Harrison

A paraître le 1er septembre.harrison.jpg

Editions Flammarion - 334 pages

Présentation de l'éditeur : Dans la veine de ses plus grandes nouvelles, Jim Harrison tisse trois destins solitaires, trois personnages tragiques en quête de rédemption qui évoluent dans l'Amérique idéale de l'écrivain, aux habitants aussi rudes que les saisons du Montana. On découvre Sarah, une adolescente qui cherche à assouvir un désir de vengeance irrépressible après l'agression dont elle a été victime à l'âge de quinze ans. On retrouve avec délectation Chien Brun, à la recherche de l'âme soeur. Et enfin un loup-garou en proie à de terribles accès de violence les soirs de pleine lune. Les Jeux de la nuit, recueil de nouvelles le plus ambitieux et le plus saisissant de Jim Harrison depuis Légendes d'automne, dépeint de manière inoubliable trois vies américaines hors du commun. Avec humour, émotion et un profonde humanité, Harrison justifie une fois de plus son statut de maître de la littérature américaine.

Après avoir découvert de Jim Harrison De Marquette à Veracruz et ses positions engagées pour le moins croustillantes, j'attendais avec impatience ce nouveau texte qui, malheureusement, n'est pas tout à fait à la hauteur de la réputation de l'auteur. Ce n'est pas à proprement parler mauvais, mais un peu fade par rapport à ce dont nous a habitués l'écrivain.

La nouvelle reste définitivement un exercice très périlleux, même pour le plus aguerri et reconnu des hommes de lettres.

Les commentaires sont fermés.