Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Rentrée littéraire : Sept jours pour une éternité de Marc Levy en BD | Page d'accueil | 130 recettes équilibrées pour petits budgets de Claire Pinson »

24/08/2010

Rentrée littéraire : Page noire de Giroud, Lapière & Meyer

page noire.jpgA paraître le 26 août.

Editions Futuropolis - 102 pages

Récit : Frank Giroud et Denis Lapière

Dessin : Ralph Meyer - Couleurs : Caroline Delabie et Ralph Meyer

Présentation de l'éditeur : New York de nos jours. Il s'appelle Carson Mc Neal. C'est un phénomène de l'édition. Écrivain immensément talentueux, il est l'auteur de best-sellers traduits dans le monde entier et adaptés au cinéma. Pourtant, personne ne sait vraiment qui il est. Sa vie est un mystère. Il n'a jamais accordé d'interview, n'est jamais paru en public, aucune photo de lui n'existe... Elle s'appelle Kerry Stevens. Cette jeune blondinette à taches de rousseur est critique littéraire pour le réputé Tales & Writers. Elle n'a qu'une idée en tête, être la première à percer le mystère McNeal. Elle est prête à tout pour le rencontrer, l'interroger sur son prochain roman. Justement, McNeal y travaille. Son héroïne est Afia, une jeune Palestinienne cherchant à renouer les fils de sa pauvre existence qui, de la prostitution à l'enfer de la drogue, l'a menée en prison, dont elle sort aujourd'hui avec rien ni personne pour l'attendre. Enfant, elle a perdu toute sa famille, massacrée par les Phalangistes libanais dans le camp de Chatila. Elle est la seule à avoir survécu. Depuis, plongée dans le trou noir de sa mémoire, incapable de se souvenir de ce qui s'est réellement passé ce jour tragique, elle est hantée par de terribles cauchemars récurrents et ne parvient pas à se détacher de ce terrible passé. À la recherche de son exploit journalistique, Kerry est bien loin de se douter qu'elle s'apprête à enclencher une mécanique implacable, orchestrée par Carson McNeal. Un manipulateur de génie qui va bouleverser son existence et celle... d'Afia !

La réunion des scénaristes de Destin (Giroud) et du Bar du vieux Français (Lapière) laissait présager une BD exceptionnelle... Et c'est bien le cas. L'on est immédiatement happé par le double récit de ce thriller haletant qui me laisse aussi excitée et hallucinée, quoique dans un autre genre, que le Cadavre exquis de Pénélope Bagieu.

C'est incontestablement LA bande dessinée de cette rentrée littéraire.

18:27 Écrit par charlotte sapin dans Bande dessinée, Culture, Littérature française, Livre | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook | | | | Pin it!

Commentaires

Merci pour cette dernière phrase de votre commentaire. Ça fait très plaisir…

Denis

Écrit par : Denis Lapiere | 25/08/2010

Répondre à ce commentaire

Merci pour votre visite. C'est mon plaisir à moi après celui de vous avoir lu.
Je me charge de votre promo dans la librairie où je travaille :)

Écrit par : charlotte à Denis Lapière | 29/08/2010

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.