Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Le livre sans nom d'Anonyme

le livre sans nom.jpgSonatine Editions - 461 pages

Présentation de l'éditeur : "Bourré de références pop, construit de telle sorte qu'on ne puisse pas arrêter de tourner les pages, ce livre a tout pour lui : de l'humour, de l'amour, de la vengeance, du sexe, de la violence et du bourbon. Anonyme, sers-nous-en un autre, et vite !" The Telegraph Vous désespériez de trouver un équivalent littéraire aux films de Quentin Tarantino, de John Carpenter, de Robert Rodriguez ? Lisez Le livre sans nom. A vos risques et périls. Santa Mondega, une ville d'Amérique du Sud oubliée du reste du monde, où sommeillent de terribles secrets... Un serial killer qui assassine ceux qui ont eu la malchance de lire un énigmatique livre sans nom... La seule victime encore vivante du tueur, qui, après cinq ans de coma, se réveille, amnésique... Deux flics tès spéciaux, des barons du crime, des moines férus d'arts martiaux, une pierre précieuse à la valeur inestimable, un massacre dans un monastère isolé, quelques clins d'oeil à Seven et à The Ring... et voilà le thriller le plus rock'n'roll et le plus jubilatoire de l'année ! Diffusé anonymement sur internet en 2007, cet ouvrage aussi original qui réjouissant est vite devenu culte. Il a ensuite été publié en Angleterre puis aux Etats-Unis, où il connaît un succès fulgurant. "Plus on avance dans le livre, et plus une angoisse nous étreint : y aura-t-il assez de survivants dans l'histoire pour qu'on ait le plaisir de lire une suite ?" The Booklist

Attention, bombe littéraire. Ce livre est tout bonnement ha-llu-ci-nant. A tel point qu'il s'ingurgite en une fois. Bon, c'est excessif, mais une lecture soutenue à défaut d'une mémoire d'éléphant, est vivement conseillée au regard de la pléthore de personnages dont les chemins se croisent dans cette histoire de fous. Il serait étonnant que ce livre ne soit pas adapté au cinéma. Les plus impatients lisant l'anglais dans le texte peuvent découvrir la suite The eye of the moon qui n'est pas encore traduit.

Il en parle super bien : Black Novel.

Les commentaires sont fermés.