Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Les vieilles de Pascale Gautier

Editions Joëlle Losfeld - 194 pagesles vieilles.jpg

Présentation de l'éditeur : Il y en a une qui prie, une autre qui est en prison, une autre encore qui parle à son chat, et certaines qui regardent les voisines du haut en buvant leur thé infect. Leurs maris ont tous disparu. Elles sont vieilles, certes, mais savent qu'elles pourraient bien rester en vie une ou deux décennies encore, dans ce pays où il n'est plus rare de devenir centenaire. Alors elles passent leur temps chez le coiffeur, à boire et à jouer au Scrabble, à essayer de comprendre comment fonctionne un téléphone, à commenter les faits divers, à critiquer leur progéniture qui ne vient pas assez, à s'offusquer de l'évolution des moeurs... Elles savent que le monde bouge, et qu'elles devraient changer leurs habitudes, mais comment faire, à leur âge ? Aussi, l'arrivée de Nicole, une "jeunesse" qui entame tout juste sa retraite, et l'annonce d'une catastrophe imminente, vont perturber leur quotidien. Ce nouveau roman de Pascale Gautier est irrésistible par sa fraîcheur, sa volonté de prendre avec humour le contre-pied de certaines idées reçues sur la vieillesse. On y retrouve avec délectation la causticité et la liberté de ton qui caractérisent ses textes précédents.

Une couverture sympathique, une quatrième de couv' engageante et le commentaire d'une collègue libraire l'ayant soit disant lu et le trouvant soit disant désopilant m'ont convaincu de le recommander à des clients voulant l'offrir à des personnes âgées sans vouloir les vexer et de l'offrir moi-même à ma maman pour son anniversaire.

Conclusion : ne plus croire ma collègue, ne parler que des livres que j'ai vraiment lus, me rattraper en faisant un vraiment super cadeau à ma maman la prochaine fois.

Ce livre est horriblement triste, cynique, désespérant, pas drôle du tout. C'est un réel affront que d'offrir ça à une personne d'un certain âge. L'on assiste à un défilé de vieilles et quelques rares vieux plus déprimants les uns que les autres. Cet entremêlement de portraits n'est même pas agréable à lire. C'est lent, c'est dépourvu d'action. C'est limite sordide.

Beurk !

Commentaires

  • Haha ! Il s'avère que j'ai ce livre dans ma bibliothèque, et j'avais peur que ce soit gnangnan à souhait, ou bien faussement drôle et vraiment triste ! Pour toi c'est le second choix ; si je passe le cap de la couverture pas terrible, je te dirai un jour si nos avis se rejoignent ou pas ;)

  • J'attends ta chronique avec impatience même si je ne peux que te conseiller de faire l'impasse et de le revendre ;)

Les commentaires sont fermés.