Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Miss Charity de Marie-Aude Murail | Page d'accueil | Les derniers jours d'un immortel de Bonneval & Vehlmann »

27/04/2010

La fille invisible de Villeneuve & Rocheleau

Editions Glénat Québec - 48 pagesfille invisible.jpg

Quatrième de couv' : A la rentrée, la grosse conne sera morte. La grosse conne, c'est Flavie, quinze-ans-presque-seize. Jeune fille à la fois timide et curieuse, Flavie croit pourtant qu'elle est une catastrophe sur deux pattes, un désastre ambulant. Au début de l'été, elle décide de se prendre en mains afin de devenir une nouvelle Flavie : une saine alimentation, plus de desserts et une heure de jogging par jour. C'est le début d'une chute vertigineuse. D'abord du poids de Flave, puis de son existence toute entière.

Bien que passablement traité en raccourci et de façon quelque peu optimiste au regard de la réelle difficulté à guérir vraiment, cette BD aborde le thème de l'anorexie chez les jeunes filles, victimes de leurs souffrances intérieures bien plus que des diktats de la mode.

Il s'agit plus d'un livre à mettre entre les mains des malades pour tenter de leur donner une lueur d'espoir qu'entre les mains de l'entourage faute d'une réelle dimension pédagogique.

12:12 Écrit par charlotte sapin dans Bande dessinée, Beauté, santé, Culture, Littérature québécoise, Livre | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | | Pin it!

Les commentaires sont fermés.