Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Metronom' de Corbeyran et Grun | Page d'accueil | Les carnets d'Agnès Abécassis »

30/04/2010

Cadavre exquis de Pénélope Bagieu

cadavre exquis.jpgEditions Gallimard - 124 pages

Présentation de l'éditeur : Zoé  un boulot pas drôle : elle est hôtesse d'accueil dans les salons de l'automobile ou du fromage et doit faire bonne figure, debout toute la journée avec des chaussures qui font mal aux pieds. Le jour où elle rencontre Thomas Rocher, écrivain à succès, la vie semble enfin lui sourire. Mais pourquoi Thomas ne sort-il jamais de son grand appartement parisien ? L'amour peut-il vivre en huis-clos ? Et quel est dans cette histoire le rôle d'Agathe, la belle, froide et machiavélique éditrice de l'écrivain ?

D'un point de vue du trait, l'on reconnaît inconstestablement la griffe de Pénélope Jolicoeur. Mais d'un point de vue du contenu, l'on est bien loin - enfin ? - de la BD girly, de la chick' litt' dessinée. L'histoire est réellement excellente, pleine de rebondissements et au dénouement magistral. L'on en viendrait presque à regretter que ce ne soit pas un roman (uniquement parce qu'il offrirait un traitement plus inscrit dans la durée).

Jusqu'à présent, Pénélope Bagieu était pour moi une people de la blogo avec un talent certain d'illustratrice lui ayant permis de faire de la BD (Ma vie est tout à fait fascinante et Joséphine 1 & 2) et de la pub. Cadavre exquis la consacre véritablement auteur. Chapeau.

08:19 Écrit par charlotte sapin dans Bande dessinée, Blog, Culture, Littérature française, Livre, Web | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | | Pin it!

Les commentaires sont fermés.