Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Aux ordures les cadeaux pourraves du Père Noël ! | Page d'accueil | Les bonnes réseau-lutions »

11/01/2010

Un mal pour un bien

Un jour dans le passé lointain, j'ai raconté - plus ou moins bien - ça. Alors peut-être que les histoires à morale, c'est gonflant. N'empêche que c'est intemporel - si tant est que l'on soit pourvu a minima d'un certain code moral (qui avouons-le est bien relatif sur certains sujets...). Bref. Donc.

Le CQFD, c'est que, le 31 décembre au soir, alors que je m'apprêtais à festoyer dignement à l'occasion de la Saint-Sylvestre, bien qu'un peu tardivement du fait - comme c'est étonnant n'est-il pas ? - d'un retard accusé par le train de ceux qui nous font préfèrer l'avion, ce soir-là donc, j'ai eu un accident de voiture. Rien de grave heureusement si ce n'est de la tôle froissée, dont la faute revient à deux jeunes imbéciles en scooter ne sachant pas que dans l'expression "sens giratoire", le "giratoire" signifie "tourner autour".

L'on pourrait, dès lors, se dire : quelle déveine. Sauf que. "Grâce" à cet accrochage et au jeu des assurances, le vieux tas de boue que je devais acquérir ne peut pas m'être vendu. L'ancien propriétaire - ma mère - touche une prime qui couvre largement les réparations nécessaires et ce qui reste représente le prix que je devais verser. De plus, avec ce système, la carte grise est gelée, je n'ai donc pas à la refaire ; économie supplémentaire. Et je n'ai pas à changer les plaques. Economie bis repetita.

Comme quoi, la morale de mon histoire du passé lointain est donc bien toujours d'actualité.

Sinon bonne année ! C'est tard ? Oui mais tout le monde te l'a déjà souhaitée et, alors qu'un 11 janvier, personne ne devrait plus avoir à ton égard de bonnes pensées, moi si. Encore un mal pour un bien. Ne me remercie pas, c'est bien naturel.

09:27 Écrit par charlotte sapin dans Actualités, Blog, Moi | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | | | Pin it!

Commentaires

Il est aussi possible de passer par un comparateur mais le problème est le plus souvent que l'on ne bénéficie pas des conseils d'un professionnel disposant de l'expérience du métier et de l'industrie automobile.

Écrit par : comparer assurance auto | 26/06/2011

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.