Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Aux ordures les cadeaux pourraves du Père Noël !

Ce titre n'est pas sans rappeler le film Le Père Noël est une ordure dont tout le monde se souvient sauf moi parce que je déteste absolument tous les films de la clique des Bronzés et sa cultissime scène où Thérèse offre un pull à Pierre et que ce dernier le prend pour une serpillère en s’exclamant « Je suis ravi Thérèse ! ».

Mais qu'importe car que l'on soit cinébronzophile or not, tout le monde a vécu ce moment de solitude typique des fêtes de Noël (ou d'anniversaire cela dit... ou pire de Saint-Valentin) où l'on découvre qui du cadeau que l'on déteste, qui du cadeau que c'est tellement nul qu'on sait même pas à quoi ça sert.

Pour mettre fin à ces déconvenues et désengorger les sites de ventes aux enchères bien pratiques pour se débarrasser des bouses cadalières, a été crééé la carte Best Cadeaux. Cette carte permet de régler ses achats dans les magasins Gap, Truffaut, Agatha, Toys'R'us, PSG, Le Roi lion, Zorro, Armand Thierry, Bottin Groumand et sur les sites internet Pixmania, PriceMinister, Mistergooddeal, Intersport, Oxbow, Lafuma, Sarenza, Au Nom de la Rose, 3Suisses, Castorama, Delamaison, Nouvelles Frontières, Ebookers, YellowKorner ou Nocibé. En vente sur www.best-cadeaux.com ou chez les buralistes/maisons de presse, elle a le montant qu'on lui choisit (de 15 à 150 €), peut s'utiliser en plusieurs fois et est valable douze mois à partir de sa date d'activation.

A l'occasion du lancement de cette carte cadeaux, le mini-site www.jesuisravitherese.com a été créé sur lequel on peut voir des vidéos humoristiques avec des cadeaux pourris et participer à un jeu concours pour gagner des cartes d'un montant de 50 €. De quoi donc ne plus décevoir avec des non-cadeaux moches, inutiles et encombrants et surtout, tenter de faire des économies en cette période d'incontinence portefeuillère.

Tout ceci me rappelle "La malédiction du bureau". Mon premier bureau de grande pour mon entrée au CP a été un déchirement : alors que je m'attendais à une vraie table de travail avec force tiroirs, placards et autres compartiments de rangement... je me suis retrouvée avec un pupitre à l'ancienne déniché dans je ne sais quelle brocante. Mon second bureau a été un déchirement : alors que je m'attendais à un burlingue assorti de force tiroirs, placards et autres compartiments de rangement reléguant aux oubliettes le maudit pupitre... je me suis retrouvée avec un fade plan de travail pourvu de deux petits tiroirs et d'une tirette. Mon troisième bureau a été un déchirement : alors que j'attendais depuis des années mon bureau de ministre avec force tiroirs, placards et autres compartiments de rangement, je l'ai eu... mais j'avais alors changé d'optique et souhaitant du verre et de l'acier épuré, j'ai eu du bois clair de jeune fille... Mon quatrième bureau, je me l'achèterai moi-même !

Best cadeaux

 

 

Article sponsorisé

Commentaires

  • Bon Noël Charlotte,Mary et Alain

Les commentaires sont fermés.