Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

La nouvelle pornographie de Lewis Trondheim

newporno.jpgEditions L'Association - 24 pages

Parce que le conceptuel n'est pas forcément impénétrable.

Parce que la pornographie ne se cantonne pas à un étalage chirurgical outrancier d'organes génitaux.

Parce que rien n'égale le pouvoir de l'imagination.

Parce qu'il faut sans cesse revisiter l'origine du monde.

Parce que les mots sont inutiles à qui connaît le langage universel.

Et juste, parce que c'est drôle.

trondheim.jpg

Les commentaires sont fermés.