Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Ainsi mentent les hommes de Kressmann Taylor | Page d'accueil | Un Prophète de Jacques Audiard »

10/09/2009

Mi-goût

Les créatures fantastiques en France, à l'étranger et dans la littérature (par ex. Les animaux fantastiques du l'univers d'Harry Potter par Newt Scamander) sont légion. J'ai déjà évoqué mon rapport très particulier au Dahu mais il est un autre être fantastique qui a soulevé, très tôt, mes interrogations par le biais de Tintin au Tibet et d'Aggie championne de ski : l'abominable homme des neiges, également connu sous le nom de Yéti.

Comme pour toutes les légendes, le Yéti ne fait pas exception, les avis sont partagés. Il y a les pour, il y a les contre. Je dois bien avouer que mon hyper-crédulité enfantine ayant fait l'objet de nombreux quolibets, j'ai développé avec le temps un esprit sceptique et rationaliste me conduisant à ne croire que ce que je vois ou ce qui est démontré scientifiquement. La plupart des scientifiques, anthropologues ou sociologues ayant affirmé que le cryptide en question ne pouvait être qu'un mythe au regard de divers arguments selon lesquels il n'existe aucun fossile ou cadavre d'individu susceptible d'être étudié, il est impossible pour une population vivante de se maintenir au cours du temps avec moins de 200 à 500 individus ou encore il n'existe aucun témoignage probant ni aucune preuve authentique de l'existence du Yéti, je n'ai pour ma part aucun doute sur la non-existence de ce dernier.

Mais que les pro-Big Foot ne s'arrêtent pas à de telles considérations. Un témoignage crédible de leur part pourrait bien renverser mon opinion. Et pour cela, nul besoin de crapahuter jusqu'en Himalaya ! Un spécimen a été aperçu autour du 15 juillet près de Saint-Loup-lès-Luchon, petite ville des Hautes-Pyrénées. Dès le 3 août, le maire de la commune, Jean-François Guille, a lancé un appel à témoins (http://www.saintlouplesluchon-mairie.fr/index.html) et promis, en récompense de la preuve la plus probante de l'existence de la créature, son cochon Guigui. L'ami journaliste du maire, Eric Kassaba, a mis ses talents de webmaster au service de la cause ; tout témoignage est donc recueilli sur http://ekassaba.wordpress.com/ depuis le 31 août. Le 2 septembre, un confrère de M. Kassaba a posté le premier écho de la presse Yéti, y es-tu ? Le lendemain, la première vidéo en micro-trottoir est en ligne : un couple a vu le Yéti !

Beaucoup de gens n'oseraient pas parler de peur d'être pris pour des fous. C'est pourquoi certains clâment haut et fort leur conviction afin de lever les réticences, tels Thomas Vidal, un jeune parisien en vacances à St-Loup-lès-Luchon, qui a créé le groupe Facebook « un yéti pour un cochon » et twitté l’information le 26 août dernier (@thomasvidal77) ou encore la blogueuse Anne-Lise qui a également créé un groupe sur FaceBook « défenseurs du yéti des Pyrénées ».

N'hésitez donc pas à diffuser vos preuves de l'existence de la fascinante bestiole, vous n'êtes pas seuls ! Et pour rappel, vous pouvez gagner un cochon ! Bon, si l'on tient compte des musulmans, des juifs, des végétariens et autres crudivores à l'instar de cette chère Maija de notre émission favorite - Secret Story, bien sûr ! -, la moitié des personnes ne seront nullement intéressées pas ce concours et son "lot", mais les autres, tentez donc votre chance !

 

Article sponsorisé

11:23 Écrit par charlotte sapin dans Blog, Travail, Web | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | | Pin it!

Les commentaires sont fermés.