Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

La brave Anne de Gertrude Stein

Editions Gallimard - 136 pagesanna.jpg

Quatrième de couv' : Anna Federner, vieille gouvernante allemande, bougonne et bornée, dirige de son mieux la maison de Miss Mathilde. Les jours se succèdent, ternes, monotones, uniquement rythmés par les petits drames du quotidien. Et la brave Anna meurt de n'avoir pas su vivre... D'une plume juste et sobre, Gertrude Stein évoque la banalité du quotidien et le destin manqué d'un coeur simple.

Aucun d'extrait au regard du caractère laconique de ce texte. A tous les aficionados d'action, je déconseille sans détour cette tragédie dont la seule trame est le néant d'une vie. Quant aux férus de récit, ils se régaleront d'une longue et austère description de la petite vie sans prétention d'une petite main dame de maison... pour ne pas dire boniche, esclave de son statut pour le moins chiche et de la dispendieuse insouciance de ses comparses pas plus riches.

Comme disait Françoise Sagan, Bonjour tristesse...

Commentaires

  • pourquoi pas:)

  • Parmi tous les livres ici présentés, je ne commencerais vraiment pas par celui-ci ;)

  • Ben tout dépend de ses préférences en termes d'action et de narration...

Les commentaires sont fermés.