Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« La mauvaise vie de Frédéric Mitterrand | Page d'accueil | Le choix de Sophie de William Styron »

30/08/2009

Le bar du vieux Français de Stassen et Lapière

Editions Dupuis - en deux tomes ou édition intégrale

Scénario : Denis Lapière - Dessin et couleur : Jean-Philippe Stassen

bar vieux français 1.jpgbar vieux français 2.jpg

Présentation de l'éditeur : Une émouvante histoire d'amour Célestin et Leila. Deux gosses, deux adolescents. Le premier fuit son village natal, au cœur de l'Afrique, pour remonter vers une Europe qu'il imagine teintée de rêves et de magie. La seconde quitte sans regret cette Europe où elle est née, et sa fugue la conduit vers le Maroc, le pays de ses grands-parents. Au point de leur rencontre, qui paraissait pourtant improbable, perdus dans le désert, un bar en pisé, quelques bidons de fuel épars et un vieux Français qui raconte... Initiation au voyage, soif de vivre, quête d'absolu, Le bar du vieux Français est aussi une émouvante histoire d'amour.

Ce dyptique a été consacré par de nombreux prix (Prix "Canard" au Festival de Sierre, Meilleur Album étranger au Festival de Breda, Meilleur Album francophone à Durbuy, Prix BD des "Vingt-quatre heures du livre" au Mans, "Alph'Art Coup de Coeur" et Prix de la Presse ("Bloody Mary") au Salon d'Angoulême) et ce n'est pas un hasard.

Le vieux Français, véritable griot de ce road movie, nous narre la croisée des chemins, des destinées de Leila et Célestin, deux adolescents grandis trop vite, dans son bar au milieu du désert. Fuyant chacun le poids de leurs traditions, ils s'aiment dans ce lieu hors du temps avant de se séparer, en quêtes d'eux-mêmes, en se promettant de s'écrire et de se retrouver dans ce lieu qui à vu naître leur amour. Le vieux Français reçoit, lit et raconte à qui veut l'entendre les lettres qu'il conserve précieusement en attendant de les donner aux intéressés au moment de leurs retrouvailles. Dans cette attente, tout le monde est au courant de cette passion sauf, ironie du sort, les deux protagonistes. Et l'impatience du dénouement de grandir au fil de la lecture...

C'est n'est qu'une histoire et pourtant, cela ressemble à un témoignage. Les personnages sont bien réels, nous les avons tous rencontrés : des vies simples dans un univers tourmenté ; l'amour qui voit toujours le jour malgré l'horreur et l'intolérance. Dans cette oeuvre humaniste, entre Zola et Kerouac, qui capte tout les contradictions de l'être humain, la description au scalpel de la société se fait au travers des thèmes intemporels et universels du voyage, de la fuite, de l'amour, du choc des cultures, des générations et des civilisations, du poids des traditions et de la difficulté d'intégration. Le tout dans un style graphique qui n'est pas sans rappeler les fresques africaines.

C'est tendre et dur, c'est tragique et féérique, c'est laid, c'est beau. C'est tout et son contraire.

C'est la vie. Et on en redemande.

Voilà une des oeuvres incontournables qui font de la bande dessinée un art à part entière.

12:18 Écrit par charlotte sapin dans Bande dessinée, Culture, Littérature française, Livre | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook | | | | Pin it!

Commentaires

c'est avec cet album que j'ai découvert Stassen.
Un des rares albums que je relis régulièrement et que j'offre à tout va ^^

Écrit par : Mo' | 16/04/2011

Répondre à ce commentaire

Je crois que je n'ai rien lu d'autre de cet auteur mais dès que j'ai un peu de sous, je m'offre celui-ci qui doit absolument figurer dans ma BDthèque.

Écrit par : charlotte à Mo' | 18/04/2011

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.