Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Le Cercle littéraire des amateurs d'épluchures de patates

De Mary Ann Shaffer & Annie Barrows

Editions du Nil - 391 pagescercle.jpg

Quatrième de couv' : "Je me demande comment cet ouvrage est arrivé à Guernesey. Peut-être les livres possèdent-ils un instinct de préservation secret qui les guide jusquà leur lecteur idéal..." Janvier 1946. Tandis que Londres se relève douloureusement de la guerre, Juliet, jeune écrivain, cherche un sujet pour son prochain roman. Comment pourrait-elle imaginer que la lettre d'un inconnu, natif de l'île de Guernesey, va le lui fournir ? Au fil de ses échanges avec son nouveau correspondant, Juliet pénètre un monde insoupçonné, délicieusement excentrique ; celui d'un club de lecture au nom étrange inventé pour tromper l'occupant allemand : le "Cercle littéraire des amateurs d'épluchures de patates". De lettre en lettre, Juliet découvre l'histoire d'une petite communauté débordante de charme, d'humour, d'humanité. Et puis vient le jour où, à son tour, elle se rend à Guernesey...

Après Bonne à tout faire de Saira Rao, Brel par Leloir et Tant que je serai noire de Maya Angelou, j'ai eu la chance de recevoir de Babelio exactement le livre que je voulais - parmi tous ceux pour lesquels j'avais postulé plus ou moins convaincue pour certains... - et qui trônait déjà depuis un moment dans ma wish-list Amazon.

Suite à la lecture de Lady Susan de mon adorée Jane Austen, je crois pouvoir affirmer que ce livre au titre pour le moins original m'a convaincu de mon amour pour le style épistolaire. Style aux apparences faciles - après tout, tout le monde sait écrire des lettres ! - mais qui, si l'on y réfléchit un tant soit peu, est particulièrement complexe puisque les courriers doivent être crédibles tout en définissant les personnages, les lieux, les faits... Et ici, l'exercice est accompli de mains de maîtres par l'auteur et sa nièce tant d'un point de vue technique que d'un point de vue de l'originalité de l'histoire où se côtoient humour et émotions. L'on est littéralement happé par l'intrigue à tel point que l'on ne peut se défaire de son bouquin, si ce n'est pour penser à organiser ses prochaines vacances sur l'île de Guernesey.

Il est bien normal que ce livre ait rencontré un immense succès dont malheureusement l'auteur n'aura pu profiter, étant décédée peu de temps après avoir su que son livre - son premier - allait être publié et traduit dans de nombreuses langues. Quel meilleur hommage que de le lire ?

Les commentaires sont fermés.