Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Miam, slurp, burp, raaaah !

    Steak haché (très cuit ou très très cuit), poisson (colin, merlu, saumon) (à la vapeur, grillé, en papillotte, quiche), jambon (blanc ou fumé), oeuf (sur le plat, dur, brouillé, omelette, en quiche).

    Pommes de terre (purée, sautées, vapeur, quiche, soupe), tomates (soupe, poêlées, quiche, crudités), courgettes (soupe, poêlées, quiche), pâtes (coquillettes, spaghettis) (aldente), riz (trois grains, complet, pilaf), lentilles, haricots verts, carottes (soupe, purée, vapeur, crudités).

    Oignons, ail, sel, poivre, curry, paprika, mayonnaise, cube or, gruyère, crème fraîche.

    Voilà grosso modo mon alimentation de base. Malgré les combinaisons multiples, il est des associations plus goûteuses que d'autre d'où, au final, un menu relativement réitératif.

    Mais désormais, pour moi comme pour toutes celles et ceux se trouvant en situation de manque d'inspiration pour casser la routine de leur cuisine quotidienne, je dis croquons la Vie !

    Grâce au tout nouveau widget que Nestlé met à disposition sur son site http://www.croquonslavie.fr/Inscription/Rss, les aspirants à la suggestion culinaire auront accès à une recette de cuisine chaque jour, des vidéos ainsi que des bons de réduction sur des marques phares telles Nestlé Dessert, Maggi...

    Il suffit de télécharger la petite application pour avoir accès à la caverne des bons plans cuisine, renouvelés très régulièrement. Hyper ergonomique et d'un design sympa, c'est un petit peu l'outil idéal qui met les petits plats dans l'écran.

    De quoi entretenir les acquis pondéraux des fêtes passées et à venir ou au contraire, d'entreprendre un certain rééquilibrage des apports alimentaires sans pour autant négliger le titillement de nos gourmandes papilles.

    Bon appétit bien sûr !

  • Le combat ordinaire 4 de Manu Larcenet

    Planter des clouscombat4.jpg

    Editions Dargaud - 64 pages

    Quatrième de couv' : C'est l'histoire d'une chantier qui ferme, d'une petite fille amoureuse, d'un soir d'élections et d'une nuit dehors...

    A mes yeux, le quatrième opus de la série Le combat ordinaire, contrairement au cinquième tome du Retour à la terre du même auteur et Jean-Yves Ferri, est à la hauteur des trois premiers épisodes. L'auteur, quand il scénarise lui même sa vraie fausse vie, aborde son existence avec une profondeur, une gravité, une émotion qui valent toutes les saynètes comiques du monde. Si le trait reste égal à lui-même - très bon, en somme -, la qualité du texte est quant à elle poussée à son paroxysme. Manu Larcenet nous prouve plus que jamais son extraordinaire talent pour exprimer si justement les choses légères et celles qui le sont moins. Pour ne pas dire pas du tout.

    Extraits :

    La culpabilité, c'est la lâcheté devant le vérité de l'être.

    ...

    Tes racines là, c'est du folklore, du cache-misère romantique pour dire de jolie manière qu'on a suivi les migrations industrielles comme les mouettes le chalutier... Histoire de grapiller les restes. Alors aujourd'hui, c'est à la mode, d'avoir des racines de-ci, de-là... Conneries, oui ! C'est rien d'autre que la glorification de la tradition imbécile ! Ca nous colle au sol... Ca nous empêche d'avancer... Les racines, c'est bon pour les ficus !

    ...

    Et puis, il faut se rendre à l'évidence : tout le monde s'en fout, en vrai, du chantier... Je veux dire... Il y aura évidemment de bonnes âmes pour crier au scandale... On trouve toujours du monde pour crier... Mais au jour dit, quand les vraies portes des vrais ateliers fermeront, parce que c'est ce qui va se passer, les belles âmes, elles seront loin ! Ce qui les intéresse, c'est l'idéologie... A nous de nous démerder avec le réel !

    ...

    Le pur désespoir pose des questions tellement essentielles qu'il ne peut s'accomoder d'idéologie... L'escroquerie idéologique, c'est de convaincre qu'il existe une vérité. Le réel n'importe plus alors que dans la mesure où il peut se plier pour s'y conformer. Pourtant, la rue ou les métastases, par exemple, sont abyssalement indifférentes au CAC 40 ou à la ligne du parti... On m'objectera sans doute qu'elles le sont tout autant à la poésie, et on aura tort. Délestée de toute logique, la poésie est la seule manière libre de remarquer ce qui est précieux. Depardon, Brassens, Miyazaki, Bonnard, Jarmush, Sempé, Tom Waits, Cézanne, Monty Pithon, Monet... Brel, Desproges, Klee, Cartier-Bresson, Springsteen, Céline, Harvey Keitel, Baudelaire, Van Gogh... La poésie rachète tout.

    ...

    Ceux qui pensent que seul compte le résultat ne se soucient pas du processus... C'est pourtant le processus qui fait les civilisations...

  • Les bonnes résolutions

    Parce qu'on a fait gras pendant les fêtes (et c'est pas fini ! mouahahah !) et que la bouée pointe son nez (c'est un pic, c'est un cap, que dis-je : c'est une péninsule !).

    Parce qu'à l'amorce de chaque nouvelle année, on est toujours motivé pour plein de choses.

    Je n'ai qu'une chose à dire : direction hinoki.fr. Ce tout nouveau site de l'Explocentre Orange Labs consacré au bien-être réunit les trois univers fondamentaux pour l'équilibre que sont la forme, l'alimentation et la relaxation.

    Comment ça marche ? L'on détermine son profil bien-être à l'aide des experts certifiés d'Hinoki, l'on découvre les multiples activités existantes (que même pas on subodorait l'existence de telles activités hein !) et on les applique pour son épanouissement gratuitement de chez soi et à son rythme en version auto-coaching ou l'on va un peu plus loin en découvrant les coachs de groupe ou particuliers près de chez soi certifiés par hinoki.fr.

    L'on retrouve également le forum pour partager les pratiques efficaces, les fiches conseils et les actus bien-être.

    Et last but not least : ne pas rater d'ici le 20 février la possibilité de gagner 3 mois de coaching grâce au concours organisé par le site.

    L'année 2009 sera-t'elle celle où nous tiendrons enfin nos résolutions ?... Quel suspens !

    Article sponsorisé

  • Le retour à la terre 5 de Manu Larcenet et Jean-Yves Ferri

    retour5.jpgEditions Dargaud - 48 pages

    Décidément, Larcenet ne se lasse pas de nous dessiner sa vraie fausse vie scénarisée par Ferri !

    Après les quatre premiers tomes - La vraie vie, Les projets, Le vaste monde et Le déluge -, le talentueux duo nous offre Les révolutions qui, sans démériter, ne m'apparaît pas comme le meilleur de la série. L'on retrouve certes les personnages hauts en couleurs des Ravenelles et nombre de planches force le sourire. Malgré tout, le rythme des strips s'essoufle.

    Faut-il y voir le signe de la nécessité, comme pour toute série, de savoir mettre un terme ? Quoiqu'il en soit, s'il y en a un sixième, je l'achèterai quand même...

  • Pédale douce

    Quand on partait de bon matin,

    Quand on partait sur les chemins...

    A bicyclette.

    Moi, quand j'entends - au sens ouïr - "de bon matin", j'entends - au sens comprendre - plutôt "beau" que "tôt". Tout ça pour dire que le Vélib', c'est toujours bien... mais quand même moins l'hiver. Disons que ce moyen de transport qui joint l'utile à l'agréable, joint davantage l'utile en période hivernale.

    Alors il y a les vaillants qui ne lâchent rien. Pour aller travailler ou aller festoyer, ils pédalent sans discontinuer.

    Et puis il y a les autres. Les comme moi. Les frileux. Qui délaissent le vélo au profit du métro le temps du froid.

    Du coup, on est un peu comme exclu de la communauté du pédalier. C'est triste. Sanglots. Snif. Sob.

    Mais comme c'est pas parce qu'on est pas des Américains qu'on sait pas pratiquer la happy end, tadâââm ! Rebondissement heureux. Désormais, nulle excommunication vélib'aire grâce au blog Vélib’ & moi qui propose des news sur le Vélib’, des trucs et astuces, des reportages sérieux, des informations insolites sur des initiatives écolos ou sur des fous de vélos, des interviews de personnalités telles Guizmo et Manu du groupe Tryo* qui parlent du Vélib', de la vie à Paris, de leur engagement citoyen et écologique et de leur album "Ce que l'on sème"... mais offre surtout la possibilité aux Vélib'eurs de prolonger en ligne la relation créée dans la rue. Ben ouais, parce que ça drague sévère sur les vélocipèdes ! Enfin bref...

    * groupe de chanson française à forte influence reggae, composé de quatre membres sur scène ayant su se détacher de la scène traditionnelle par leur approche engagée de la musique et le mélange vocal des trois chanteurs du groupe. Plus de 7 albums à leur actif.

    Article sponsorisé