Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

A portée d'Art

Que les pseudo-omniscients qui n'ont jamais ressenti l'envie de briller en société grâce à leurs connaissances ou jalousé l'érudition de leur voisin de table me jettent la première encyclopédie et nous laisse entre gens de peu de cognition.

Pour les autres - incultes ou modestes -, terminée la tête de cochon, devenez la tête de l'art !

Désormais, pour se la raconter lors des mondanités - et s'enrichir avant tout -, A Portée d'Art organise dans douze villes* de France des cours de culture générale artistique, de la musique classique au rock en passant par le jazz, la peinture, le cinéma ou la photographie. Les sessions, en demi-journée (69 €) ou week-end (199 €), prennent le parti d'être ludiques, à mille lieues des cours magistraux et autres interminables documentations que nous aurions écoutés ou lues si nous avions apprécié ces méthodes ; auquel cas nous n'aurions nul besoin de combler quelque carence culturelle que ce soit.

Bon certes, ce n'est pas tout à fait donné, mais après tout, ne dit-on pas qu'on ne compte pas quand on aime... se la raconter ? Au pire, faites vous offrir un chèque cadeau, valable dans tous les cours et dans toutes les villes. A noter que ce chèque cadeau est directement imprimable de chez soi, ce qui est bon à savoir en cas de nécessité de dernière minute - même si je dois bien avouer que pour ma part, je serais passablement vexée de me faire offrir ce type de présent sans l'avoir demandé...

Join the crop circle !

* Bordeaux, Lille, Lyon, Marseille, Metz, Montpellier, Nantes, Nice, Paris, Rennes, Strasbourg et Toulouse

www.aporteedart.fr

Commentaires

  • S'ils passent à ma portée, je tire sans sommation.

  • briller en société ok, mais si on creuse et que c'est vide...là tu n'as pas l'air très fin en société :). Autant étudier un sujet en profondeur qu'en surface, au moins tu sais de quoi tu parles... et tu te la racontes pour quelque chose!:)

  • Alors ça veut dire que la culture générale ne compte pas et que si on n'est pas thésard de tel ou tel sujet on a interdiction d'en parler ?
    Bon, ben j'annonce la fermeture officielle de ce blog, je n'ai plus rien à dire ;-)

  • non pas du tout, mais c'est comme les ges qui parlent de la guerre israélo palestienne, qui n'on jamais mis un pied là bas et qui ne se basent que sur ce qu'ils voient à la télé. En fait, j'essaye de maitriser un minimum le sujet dont je parle, et j'en suis loin...alors j'évite de longues discussions culturelles quand je ne connais très peu sur le sujet. Mais ça c'est moi avec moi! :) après chacun est libre de faire ce qu'il veut.

  • Certes, certes, même si je pense que les opinions socio-éco-religio-politique ne se situe pas tout à fait sur le même niveau qu'un cours de musique...
    Mais quoi qu'il en soit et quel que soit le sujet, il faut bien commencer par mettre le pied à l'étrier so...
    Et c'est aussi en sortant des lieux communs sur un sujet qu'on ne maîtrise que superficiellement qu'on peut avoir la chance de découvrir dans l'auditoire une personne qui s'y connaît vraiment et qui nous enrichira.
    Mais chacun reste toujours libre de penser, de dire et de faire ce qu'il veut, dans les limites du respect et du bon sens naturellement.

  • Je dirai aussi certes, certes...mais quelle que soit le sujet, il est bien d'en connaitre un minimum et bien sûr apprendre des autres, des livres, des médias...mais ne pas faire comme si.

  • Et ces stages permettent donc d'en connaître un minimum afin de ne pas faire comme si et de s'enrichir par la suite.

Les commentaires sont fermés.