Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Anthony B. : big up, showman !

Quelle meilleure solution, pour échapper le temps de quelques heures à la réalité, que de se rendre à un spectacle dont on sait d'expérience qu'il anthonyb3.jpgnous plaira ? Alors on peut aller au théâtre ou encore au cinéma. Se rendre au cirque, préférer un match, choisir l'opéra.

Et l'on peut s'évader dans un concert, à l'atmosphère à nulle autre pareille.

Parfois, c'est agréable. Juste agréable. L'artiste fait son taf : jouer sa musique. Le public fait son taf : écouter la musique.

Et puis d'autres fois, c'est supercalifragili-nimaginable comme dirait Mary Poppins sauf que, excusez-moi de le dire, mais c'est pas de la comédie musicale qui fait vivre ce genre d'émotions. Ndlr : cela n'engage certes que moi mais je fais qu'est-ce que je veux, non mais, c'est qui le patron ici ?!

Non, en la matière, je devrais dire qu'hier à l'Elysée Montmartre, c'était mash up. Parce qu'il arrive que certains artistes vous transportent si loin à force de bombes musicales, à force d'énergie, à force de générosité et à force de vrais messages, que vous n'avez plus qu'une seule envie, qu'une seule possibilité, c'est dire et redire : merci Monsieur Anthony B. Jugez par vous-même et essayez voir un peu de sauter comme ça sans que ça s'entende dans votre voix !

Commentaires

  • tout a fais raison miss!
    il faut dire que le Môssieur a de l expérience dans le domaine et nous connais bien, nous, massive français...!

  • Je suis fan ! Il est très très bon ce monsieur à rasta ;)

  • Oui, d'ailleurs ses yakayakayo de mardi étaient d'une taquinerie très complice !

  • Et bien voilà, le Bobo Ashanti à encore séduit !

Les commentaires sont fermés.