Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Chronique amoureuse #11

Et puis y'a le vieux beau.

Le vieux beau, tu peux le définir de deux façons : fantasmatique ou authentique. Et comme on est pas vache, on va donner les deux pour le prix d'un !

Le vieux beau, dans les désirs les plus fous de bon nombre de jeunes femmes, prend l'apparence d'une sorte de George Clooney. Dans la réalité, il est plus George que Clooney, faut bien l'avouer.

Quand tu fermes les yeux, l'élégance transpire par les pores de toute sa magnifique peau légèrement burinée par l'expérience. Quand tu ouvres les yeux, il est très voire trop gouailleur et son gros gras grain de peau suinte plutôt la fatigue avancée rapports aux nombreux excès.

Dans le rêve, étant homme à assumer son âge, il s'exprime avec finesse. Dans l'éveil, il se prend encore pour un adolescent et jure comme un charretier, oui, mais un charretier d'jeuns : "tain-pu, j'ai les leubou, elle a té-jeu la to-fo que je lui avais lé-fi". Oui, le vieux beau veut parler d'jeuns, ça ne veut pas dire qu'il sache le faire. Mais c'est normal en même temps, il est plus d'jeuns.

Dans l'imaginaire, il a la vigueur de la force de l'âge et ses nombreuses maîtresses lui ont initié les plus secrets mystères de la femme, l'érigeant au rang d'amant exceptionnel. Dans l'ordinaire, il l'est plutôt ; ordinaire. Voire pire rapport au fait que s'il se prend pour un d'jeuns en parlant, il se prend pour un vieux en baisant et qui se tape tout le boulot sans rien attendre en attendant en retour mais ne voit rien venir ?

Dans la vraie vie, il usurpe impunément nos fantasmes en se prenant pour George Clooney. Du coup, il pense qu'il est irrésistibeul et que toutes les gonzesses sont folles de lui. Il a même tellement la confiance qu'il tente sa chance pendant des mois et des mois sans s'apercevoir qu'il se fait éconduire de manière à peine dissimulée.

Aaah, le vieux beau, what else* ?

Commentaires

  • Ah je dois le dire...j'ai beaucoup aimé cette petite note. Je dois dire que "chronique amoureuse" me manquait... merci pour ces petits sourires que j'ai eu en te lisant... Décidémment ton humour et ta facilité pour unir les mots me fascine.
    Je t'embrasse.
    Nadine

  • et puis y a le vieux moche aussi... celui qui sert à rien et qui pue le ricard... et qui ponctionne allègrement des commissions indues... mais je m'égare !

  • C'est adorable ! Promis, je vais me creuser la tête un peu plus pour me remémorer les anecdotes les plus croustillantes et les plus désopilantes... a posteriori :o)
    Bizbiz miss.

  • Ouais mais lui, on se le tape pas... peut-être pour ça qu'on se fait baiser :o)
    Sinon, tu compte écrire un dictionnaire animalier ?

Les commentaires sont fermés.