Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Comment taire ?

314686669.jpgOui, comment ? Comment garder plus longtemps ce silence qui m'étouffe face à cette situation intolérable dont je suis le pantin ? Certes, je pourrais me résigner, subir passivement. Mais je ne suis et ne serai probablement jamais de ceux qui la ferment. Sauf quand je devrais l'ouvrir naturellement.

Comme disait Camus, je me révolte donc je suis. Subséquemment, je m'insurge haut et fort* (ndlr - je remercie par avance la plate-forme de me faire passer dans le club VIB* pour ce gracieux placement de produit).

Mais quid de ce soulèvement pourrait-on légitimement s'interroger ? Je compte bien évidemment sur votre sens de la confidentialité pour vous révéler l'objet de mes tourments.

Roulement de tambours.Tadam.

Je suis victime d'un odieux chantage. Une personne, que dis-je, un groupuscule encore inconnu de mes services de renseignements a fait de moi la proie d'un rapt par ricochet. Sans qu'aucune rançon ne me soit demandée - ce qui tombe plutôt bien sachant que je suis une chômeuse fauchée -, j'ai toutes les raisons de croire que mes gentils lecteurs ont été kidnappés au mieux, réduits au silence j'espère sans trop de souffrance au pire. Mes soupçons parfaitement fondés s'appuyant sur la preuve irréfutable suivante : aucun commentaire depuis le 11 avril. Douze jours. Deux cent quatre-vingt huit heures. Dix-sept mille deux cent quatre-vingts minutes. Et soixante fois plus de secondes.

Mais je m'affole. Je suis peut-être uniquement au coeur du complot international blogosphérique dont les milieux autorisés ont ordonné à l'un de leurs hackers la mise en place d'un système de boycott de mon blog. Des fois que je deviendrais influente, il n'y a qu'un pas.

... 

De géant.

Pour rejoindre le combat du Front de Libération de mes Commentateurs, merci de signer la pétition disponible en cliquant sur le lien commentaires ci-dessous.

Commentaires

  • Manque de chance, je crois que vos lecteurs sont, comme moi, ou de grands timides, ou de grands silencieux. Sorry.

  • Salut miss !

    Je lit chacun de tes posts, tout le temps (étant abonné à ton flux RSS). Je n'ai pas posté de com parce que simplement tes derniers billets n'ont pas provoqué de réaction intérieure nécessitant de m'exprimer ;-)

    Juste un petit conseil, par contre, passe par FeedBurner pour les flux RSS, tu sauras combien nous sommes à te lire (tu as mon facebook si tu veux de l'aide).

    Amitiés et continue, moi j'aime bien...

  • Quand je lis tes posts, je trouve que tu as un talent remarquable... c'est authentique... et bouleversant....
    a tr bientot j'espère

  • Merci d'être passé outre la réserve pour exprimer haut et fort ce silence naturel. Je suis rassurée :o)

  • OK, je note donc qu'il faut que je me remue afin de provoquer de la réaction intérieure :o)
    Je suis super intéressée par la traque de mes lecteurs abonnés... mais la geek de bac à sable que je suis viendra quémander ton aide très vite faute de compétences.
    Merci pour tes encouragements. A très vite.

  • Je corrige, le bouleversant sied admirablement mieux à ton commentaire. Merci.

Les commentaires sont fermés.