Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Les ass du volant

Chez les conducteurs auto/moto, il existe selon moi trois catégories :

  • les irréprochables : femme ou homme disons middle-agged,
  • les allergiques à la paperasse : plutôt des jeunes femmes refusant de se coltiner les tâches barbantes qui trop longtemps ont incombé à la sororité,
  • les boulets résiliés par leur assureur pour cause de non paiement de prime, de malus, de multisinistres, d'alcoolémie, de suspension ou d'annulation de permis : plutôt des hommes jeunes.

Et ne viens pas te plaindre que comme d'habitude, je fais de la misandrie hein, c'est comme ça, c'est avéré, les hommes conduisent plus mal, c'est les assureurs qui le disent. Na. Et puis, j'ai précisé ci-dessus que ce classement était purement subjectif. Alors. Bon, revenons à nos moutons.

Figure-toi que maintenant, que tu sois allergique ou boulet, il existe une solution : Assor ! Ce courtier indépendant d'assurance spécialisé dans la création et la gestion de produits spécifiquement dédiés aux particuliers propose des solutions, même aux cas les plus désespérés. Le tout de manière pratique et rapide puisque tu peux établir ton devis, auto ou moto donc, en une minute et souscrire en ligne avec une garantie immédiate en 3 minutes !

Et comme je suis une investigatrice exemplaire, j'ai donné de ma personne rien que pour étayer ma préconisation : pour une vieille Clio de 1992 (toi au fond, si tu continues à rigoler...) assurée au tiers + vol + incendie + bris de glace, l'assurance me revient à 34,3 euros mensuels soit presque 10 euros de moins que mon assureur actuel. Et je peux te dire que pour moi ça compte. Parce qu'il faut quand même bien dire que je l'avais eu particulièrement mauvaise quand, débarquée de ma province où ma caisse créchait sur le trottoir, on m'avait annoncé que ma cotisation explosait à Paris, malgré un garage protégé (!).

Donc Assor assure les boulets et de manière très concurrentielle. Cela dit, t'es pas dispensé d'arrêter de boire ou de rouler comme le Fangio que tu n'es pas...

disclaimer

assurance
devis assurance
assurance

Commentaires

  • Chère Charlotte,

    Après avoir repeint les murs en rose, attention de ne pas définitivement passer du coté obscur de la blogitude. Car tu vois, deux liens sponsorisés en quelques jours, ca fait quand même beaucoup (de là à dire que ca sent l'sapin...).

    Il est donc de ton devoir (tout du moins, ton "devoir" envers moi, ce qui finallement reste negligeable) de ne pas perdre ce côté élitiste en cédant à la logique du remplissage virtuel de porte-monnaie.

    Après, comme je suis un homme de principe mais néanmoins assez moderne pour les piétiner allégrement s'il y a moyen d'y trouver un quelconque intérêt, je dois t'avouer que si ca peut t'permettre de m'acheter un Nabaztag, je pourrais sans doute fermer les yeux l'espace d'un instant...

  • Cher Blackmilk,
    Je dois bien t'avouer que j'avais prévu, un jour ou l'autre, de me faire sermonner sur l'orientation pécuniaire de certaines de mes notes. Mais ma pauvre condition m'y contraint et tu dois bien avouer que je fais tout pour conserver ma ligne éditoriale.
    Pour ce qui est de ton Nabaztag... Que te dire sinon qu'il fallait participer au concours de Violette (lien à droite "sois belle et parle") ?
    Enfin, pour conclure, je rechange d'interface, maigre compensation des mes égarements économiques :o)
    PS : tu devrais quand même essayer ebuzzing... 275 euros en 10 jours, c'est somme toute pas dégueu !

  • je ne peux que me joindre à Blackmilk. Je comprends bien l'intéret pécuniaire de l'opération et les vicissitudes de la vie qui, hélas, poussent à vouloir gagner plus d'argent, ô combien!

    En outre, certaines pub se fondent si bien dans la ligne éditoriale du blog (par exemple un annonceur cosméto sur un blog de filles qui parle souvent de maquillage) que ça passe discrètement, naturellement, et il n'y a pas de dissonances entre le ton, le contenu, et l'annonce.

    de là à ce que tu nous parles d'Assurances et que je puisse trouver ça intéressant ou en phase, il y a malheureusement un hic. En outre, ces posts "sponsorisés" sont maintenant légion. Je viens, devrais-je déjà dire venais, très souvent pour trouver ce petit ton décalé si plaisant qui était le tien. Où est-il?

    PS: informe-nous si tu lances une OPA ;-)
    Bien amicalement,

  • 275 Euros, ca fait justement 2 Nabaztags! Je suis bon prince, je te laisse le second n'étant pas un adepte de la polygamie, même lorsqu'il s'agit d'un lapin.

    Ca peut semblait étrange mais contrairement à la croyance populaire, on ne m'achète pas (en tout cas, pas avec 275 euros)...

    Ayant definitivement un problème avec le rose (et ne vas pas y trouver je ne sais quelle raison macho-socio-psycho à deux balles-sous jacente), je suis tout de même quelque peu rasséréné de ce pas en arrière :)

  • Non, non, ne change pas d'assureur (toujours penser image !), retourne à l'église (oui je lis dans le désordre, tricheur !), 4 dimanches à 20 francs, ça te fait tes 10 euros et tu peux même t'offrir un p'tit sapin (sans jeu de mots foireux) odorant de temps en temps...
    Allez, bonne route...

  • Merci beaucoup pour les gentils compliments cachés derrière les critiques. Je vous invite soit à commencer systématiquement par le fin de mes notes pour ne pas perdre de temps à lire les sponsorisées, soit à ne plus me lire... mais ça m'ennuierait :o) Mais malheureusement je continuerai ces notes (peut-être à un rythme plus ralenti, j'en conviens) car si moi non plus je ne suis pas à vendre, je n'ai pas la chance, personnellement, de pouvoir cracher sur 275 euros...

  • Ahahah !
    Sinon, je pense que tu devrais réviser tes conversions francs/euros :o)

Les commentaires sont fermés.