Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Mafalda bis repetita

a8e82bab8a90285d7f2a537595738792.jpgDans la série coïncidence. Je lis Mafalda depuis très longtemps et je tiens mon blog depuis environ 18 mois. J'aurais donc pu faire l'article sur la désopilante petite bonne femme depuis une éternité. Mais non. C'est hier que l'envie m'en a prise.

Et ce matin, en feuilletant de manière désinvolte le dernier numéro d'A Nous Paris, je tombe sur l'article suivant :

Les aventures de Mafalda

De Quino et Juan Padron. Le dvd collector : 17,99 €.

La doyenne des citoyennes

Imaginez une série mettant en scène une petite fille intelligente, dotée d'une conscience politique, qui rêve de devenir interprète aux Nations unies, et qui tente de faire comprendre à ses parents bornés qu'il serait bon de changer le monde. Non vous n'êtes pas dans une nouvelle série créée pour surfer sur la vague altermondialiste, ou pour imiter le succès de Persepolis... mais bel et bien dans une série dont le personnage principal a été inventé en 1964 par le dessinateur argentin Quino. Eh oui, Mafalda a bien 43 ans et elle n'a pas pris une ride ! Il faut dire que, pour cela, Mafalda a un secret - non, pas le Botox - mais un humour universel qui ne vieillit pas. Pour vous en rendre compte par vous-même, nous vous conseillons donc vivement l'acquisition de ce DVD-collector regroupant seize épisodes animés, entièrement sans paroles, et qui pourtant parlent aux grands par leur humanisme et finesse d'esprit, et ravissent les petits grâce à leur style efficace et leurs personnages hauts en couleurs comme Manolito le petit capitaliste acharné, Felipe le voisin dépressif, Susanita la desperate housewive programmée, ou Guille le petit frère à tototte de Mafalda. En bonus : un épisode inédit, et un livret rappelant l'histoire de la bande dessinnée d'origine, une biographie de son créateur Quino, ainsi que quelques unes de ces citations. A noter : pour l'achat de ce DVD collector, un euro sera reversé à l'Unicef qui a depuis longtemps fait de Mafalda un de ses emblèmes en matière de protection des droits de l'enfance.

Si la ponctuation du journaliste laisse un peu à désirer, l'info est intéressante et parfaitement adaptée à l'actualité de mon blog. Et même à l'actualité tout court puisque, grrr, il va falloir commencer à penser aux cadeaux de Noël...

Commentaires

  • Et oui...grrrr aussi ! :-)

  • haaa mafalda je connais aussi depuislongtemps et cela me donne envie d'aller la retrouver. A bientôt.

  • c'est ça la classe.
    ça s'esspilk pas.

  • L'imagination est aussi en berne que le portefeuille... Si tu as des idées, je suis preneuse.

  • Son intemporalité fait qu'on ne s'en lasse pas.

  • Peut-être que je devrais leur demander des honoraires de consultante... Ça me permettrait de faire mes cadeaux de Noël :o)

Les commentaires sont fermés.