Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Ne la laisse pas tomber...

Si depuis quelque 40 années, on nous rebat les oreilles avec la pseudo libération de la femme, ce n'est toujours pas si facile. Après le génial Un gars, une fille qui nous présentait, avec beaucoup d'humour, un couple dont la femme petite secrétaire tentait toutes les manoeuvres pour taper du fric à son chef d'entreprise de mari, voilà une campagne de pub très décalée... mais qui s'appuie toujours sur des standards rétrogrades. Parce que nous en sommes toutes convaincues : seules les femmes couchent pour réussir (...) et une femme qui a réussi a forcément couché (...).

Manifestement, la cause persiste à vouloir être défendue...

2efeeb5e59730686c632f24548b18e08.jpg
f8f5792c2cc0ef962e4e0a5b77a8ed4a.jpg

Commentaires

  • moi c'est comme ça que j'ai eu deux iMac

  • C'est couillu comme Pub... Je ne sais qu'en penser. Moi ça me fais rire, mais le gros beauf... ça le fais rire aussi, et je ne sais pas si j'ai envie de le voir ricanner là-dessus.

  • c'est tout le problème des pubs décalées, il y a plusieurs niveaux de lectures et le gros bof' de base ne verra que le premier, est-ce une raison pour se priver du second degré qui nous fait rire ? Franchement, j'en sais rien. Je pars du principe qu'il faut rire de tout à commencer par nous même, à condition que l'on se sente respectée... et je ne me sens pas insultée par cette pub qui est, comme le souligne Fanny, couillue...

  • Je ne sais pas où tu as trouvé cette pub, mais je la trouve limite! Même si je me dis que le monde est fait de tout ,de putes et de porcs aussi,alors...

  • Ben si tu pouvais donner encore un peu de ta personne pour l'augmentation de nos comm', ce serait pas du luxe !

  • Oui, c'est ce côté humour choc qui m'a interpellée et aussi fait rire mais effectivement, quand on pense les différents niveaux de lecture, on ne peut s'empêcher d'enrager et de mépriser les imbéciles qui y verront la mise en image de leurs certitudes rétrogrades et fallacieuses.

  • Certes, certes. C'est bien pour ça que je ne m'en prive pas. Disons que le sens profond est trop subtile pour le mâle de base.

  • Malheureusement, le trash connaît ses heures de gloire...

Les commentaires sont fermés.